Résultats du Trophée jeunes talents 2019

A l’occasion du 50e congrès des Architectes organisé par l’Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes (UNSFA), l’Association QUALITEL a décerné, jeudi 24 octobre, le Trophée jeunes talents architecture 2019. Pour cette 9e édition, le Trophée jeunes talents Architecture a reçu le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication.

Le Trophée jeunes talents architecture est réservé aux étudiants en écoles d’architecture situées sur le territoire métropolitain et dans les DOM. Avec cette initiative, l’Association QUALITEL souhaite sensibiliser et engager les futurs architectes sur des projets de logements performants qui prennent en compte les évolutions et les défis du secteur de l’habitat tant en construction qu’en rénovation.

Un soutien exceptionnel du ministère de la Culture

Pour cette nouvelle édition, le Trophée jeunes talents architecture a reçu le soutien exceptionnel du ministère de la Culture et de la Communication. Stéphanie Celle, Adjointe au sous-directeur de l’enseignement supérieur et de la recherche en architecture, a présidé le jury du Trophée aux côtés de Jean-Bernard Dambier (Directeur général de CUS Habitat), Emmanuel Dufrasnes (Architecte enseignant-chercheur à l’ENSA Strasbourg), Michel Subira-puig (Architecte DPLG Form’Architecture, Président de l’UNSFA 75) ainsi qu’Antoine Desbarrières (Directeur de l’Association QUALITEL).

2019 : une participation record

12 ENSA ont présenté des projets de leurs étudiants ce qui représentait un total de 14 dossiers.

Une pré-sélection des dossiers s’est déroulée à Paris début octobre, au siège de l’Association QUALITEL. 6 projets ont été retenus pour participer au Trophée le 24 octobre dernier, à Strasbourg lors du congrès des Architectes. Les équipes présélectionnées ont ainsi pu présenter et défendre leur projet devant les membres du jury.

4 projets de construction ont été proposés par les Écoles Nationales Supérieures d’Architecture de Bretagne, de Lyon, de Paris Val de Seine et de Strasbourg. Les thématiques étaient variées et les problématiques toutes d’actualité : nouvelles manières d’habiter, projet urbain « post-carbone », construction en zone bruyante, logements accessibles et modulables… Autant d’initiatives qui prônent le respect de la santé, du cadre de vie, de l’existant, de l’utilisation de matériaux issus de filières locales. Des principes que souhaite valoriser QUALITEL à travers ce Trophée.

C’est le projet de réhabilitation de la barre Fantaisie, porté par Bérénice Breux de l’ENSA Nantes qui a été plébiscité par le jury et qui a remporté l’édition 2019 du Trophée. Dans le cadre du Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine (ANRU2), Bérénice Breux a imaginé la réhabilitation d’un ensemble composé de 75 logements construits en 1962 dans le quartier de la Boissières-Fantaisie à Nantes, qui est amené à cohabiter avec un futur projet immobilier.

Comment créer du lien social entre les habitants historiques du parc social et les nouveaux arrivants du parc privé ? Comment rénover ce bâtiment sans en exclure ses habitants de longue date ? Ce sont les questions auxquelles l’étudiante a souhaité répondre.

Par ailleurs, les membres du jury ont souhaité décerner une mention spéciale à l’équipe de l’ENSA Strasbourg pour son projet de construction Vinea Veteris qui avait pour ambition d’apporter des solutions pour loger les personnes âgées en milieu rural.

À lire aussi

Contactez-nous
Contactez-nous
Une question ?
Un conseil ?

Baromètre 2019   : évaluez la qualité perçue de votre logement   !

close Created with Sketch.