Comment bien assurer l’entretien de votre système de ventilation ? - Qualitel
Nos conseils au quotidien

Au sommaire :

Comment bien assurer l’entretien de votre système de ventilation ?

Comment bien assurer l’entretien de votre système de ventilation ?

La qualité de l’air intérieur de votre logement joue un rôle important pour votre confort et votre santé au quotidien. Avec un système de ventilation en bon état et performant, vous évacuez l’humidité, qui peut détériorer votre logement, et les polluants nocifs pour votre santé. Pour un logement sain, sûr et confortable, rien de tel qu’un nettoyage régulier. Voici comment faire, équipement par équipement.

Pour avoir des conseils personnalisés sur l’entretien de votre système de ventilation, utilisez notre outil proposant une check-list sur-mesure selon votre logement et vos installations.

Votre check-list d’entretien

Outils
1

Pourquoi l’entretien de votre système de ventilation est-il si important ?

L’air intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur : composés organiques volatils, particules, moisissures, acariens, etc. L’OQAI (Observatoire National de la Qualité de l’Air Intérieur) comptabilise des dizaines de polluants présents dans l’air de nos logements, issus des émissions des produits employés, des produits de décoration ou de travaux et des gestes quotidiens.

Une bonne ventilation est indispensable pour :

  • Protéger votre santé en évacuant les polluants (poussière, allergène, composés organiques volatils (COV), monoxyde de carbone, fumée, etc.),
  • Apporter dans le logement un air neuf pour satisfaire nos besoins en oxygène,
  • Évacuer l’humidité et préserver votre logement des moisissures.

Pour que votre système de ventilation continue de remplir son rôle dans la durée en préservant en permanence la qualité de l’air intérieur, il est important de l’entretenir régulièrement : il s’encrasse plus vite qu’on ne le pense !

 

2

Comment nettoyer votre ventilation naturelle ?

L’air en provenance de l’extérieur entre dans votre logement par les grilles d’entrée d’air situées au niveau des fenêtres. Celles-ci se salissent assez vite et vous devez les décrasser pour obtenir un bon débit permanent. Nettoyez-les avec de l’eau savonneuse pour éliminer toutes les saletés accumulées, en moyenne tous les 6 mois ou dès que vous constatez qu’elles sont encrassées. Procédez de la même façon avec les grilles d’extraction de votre ventilation naturelle.

3

Comment entretenir votre VMC simple flux ?

Les entrées d’air des ventilations simple flux se situent au niveau des fenêtres ou dans les coffres de volets roulants et s’encrassent très vite. Tous les mois, vous devez dépoussiérer ces entrées d’air placées dans les pièces de vie avec un chiffon sec ou avec votre aspirateur.

Pour garantir un bon débit d’évacuation de l’air vicié de votre logement, les bouches d’extractions placées dans la cuisine, la salle de bain et les WC de votre ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux ne doivent pas être encrassées non plus. Nettoyez-les tous les 6 mois en moyenne à l’eau savonneuse.

La notice du fabricant de votre VMC simple flux décrit le mode opératoire du démontage des bouches d’extraction. Consultez-la avant de vous lancer dans votre nettoyage.

4

Comment entretenir votre VMC double flux ?

L’échangeur de la VMC double flux comporte des filtres qui servent à retenir les poussières. Pour que l’air entrant dans votre maison ou appartement soit toujours sain, les filtres doivent rester en bon état. Tous les 6 mois, vous devez les dépoussiérer. Tous les ans ou avant si nécessaire, vous devez les changer quand ils sont trop abîmés. Le mode d’emploi du fabricant vous expliquera comment faire.

Si votre maison est équipée de VMC simple ou double flux

Ce système fonctionne à partir d’un groupe de ventilation situé généralement dans les combles de votre maison. Une fois par an et idéalement à la sortie de l’hiver, vérifiez que le moteur et le ventilateur fonctionnent correctement.

Tous les 3 ans, demandez l’intervention d’un spécialiste de l’entretien des VMC (plombier-chauffagiste) pour qu’il vérifie la tension des gaines, le maintien du caisson central et la vérification des entrées d’air. Il procédera également au nettoyage complet.

5

Comment entretenir le groupe d’extraction et les conduits de ventilation des parties communes ?

C’est le rôle du syndic de copropriété de mettre en place un contrat de maintenance et d’entretien sur les installations de ventilation. Pour les copropriétés, sachez que la réglementation n’impose pas de périodicité pour l’entretien du groupe d’extraction d’une VMC simple flux. Toutefois, pour préserver une bonne circulation de l’air dans les appartements, il est recommandé de faire intervenir 1 fois par an un professionnel pour vérifier le bon fonctionnement du moteur et le bon état des courroies et de la volute (pales du ventilateur). En ce qui concerne les conduits de ventilation, il n’y a pas de règle d’entretien non plus. Cependant, pour une ventilation de qualité, il est conseillé de les faire ramoner par un professionnel tous les 2 ans. Parlez-en avec votre syndic.

En copropriété, l’entretien des VMC gaz est obligatoire. Il doit faire l’objet d’un contrat de maintenance. Les visites de contrôle se font tous les ans et tous les 5 ans pour une vérification et un réglage global de l’ensemble de l’installation.

6

Comment nettoyer votre hotte de cuisine ?

Il existe 2 types de hottes de cuisine :

  • les hottes à extraction qui évacuent les émanations vers l’extérieur grâce à un conduit,
  • les hottes à recyclage qui ne sont pas reliées à un conduit et dont le filtre se charge d’assainir l’air de votre cuisine en la débarrassant des graisses et autres vapeurs de cuisson.

Pour optimiser l’évacuation des gaz brulés, mettez en marche la hotte quelques minutes avant le début de la cuisson et éteignez-la dix minutes après la fin. De cette manière, toutes les pollutions seront éliminées.

Vous devez veiller à avoir des filtres en bon état pour que l’air rejeté dans la pièce soit toujours sain :

  • Lavez tous les deux mois le filtre à graisse que l’on trouve dans les hottes à extraction et les hottes à recyclage en le laissant tremper 15 minutes dans une eau savonneuse, puis rincez abondamment. Vérifiez sur le mode d’emploi si vos filtres peuvent aller au lave-vaisselle, un mode de lavage bien pratique.
  • Si vous possédez une hotte à recyclage, vous devrez remplacer tous les 4 mois le filtre à charbon actif qui retient les odeurs.

Certaines hottes peuvent fonctionner en mode recyclage et en mode extraction. Privilégiez le mode recyclage l’hiver de manière à ne pas favoriser le rejet vers l’extérieur de l’air chauffé du logement.

A retenir

Pour une ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux

  1. Dépoussiérez tous les mois les entrées d’air avec un chiffon sec ou avec votre aspirateur : elles sont placées dans les pièces de vie (séjour, chambre)
  2. Nettoyez tous les 6 mois en moyenne à l’eau savonneuse les bouches d’extractions placées dans la cuisine, la salle de bain et les WC

Pour une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux

  1. Tous les ans ou avant si nécessaire, changez les filtres de votre VMC double flux quand ils sont trop abîmés

Pour une hotte

  1. Tous les deux mois, lavez le filtre à graisse de votre hotte à extraction ou à recyclage en le laissant tremper 15 minutes dans une eau savonneuse avant de rincer
  2. Remplacez tous les 4 mois le filtre à charbon actif de votre hotte à recyclage

À lire aussi

Au sommaire :

Comment bien entretenir et nettoyer les sols de votre logement ?

Un intérieur sain et confortable va de pair avec un bon entretien des sols. Ils sont soumis à rude épreuve entre toutes les allées et venues avec l’extérieur ou d’une pièce à une autre. Cette situation n’est pas sans conséquence pour votre habitat et votre santé. On vous donne la marche à suivre pour bien entretenir et préserver vos sols.