Le skipper NF Habitat se retire de La Solitaire du Figaro

Alors que le départ de la 3ème étape de La Solitaire du Figaro vient d’être donné, Corentin Douguet, le skipper NF Habitat, a été contraint de rester à quai et de déclarer forfait à cause d’une vertèbre cassée. Une décision difficile à prendre pour le Nantais qui conserve dans cette épreuve tout le soutien de son sponsor CERQUAL Qualitel Certification.

Une blessure incompatible avec la navigation en solitaire

Le bateau NF Habitat a terminé la 2ème étape de La Solitaire du Figaro en 14ème position, à 1h04 du vainqueur. Un résultat tout à fait louable alors que son skipper, Corentin Douguet, souffrait terriblement du dos depuis le début de la course.

C’est à l’arrivée à Dunkerque que des examens médicaux ont révélé une fracture au niveau d’une vertèbre : l’apophyse transverse de la deuxième lombaire. Corentin a fait les deux premières des 4 étapes de la course soit plus de 1000 milles marins avec cette fracture.

Cependant, la douleur croissante n’est à ce jour plus gérable et les médicaments autorisés dans le cadre de la compétition auraient généré des somnolences avec des risques de perte de vigilance en mer. En effet, la navigation en solitaire exige une attention de tous les instants incompatible avec un traitement antidouleur efficace. Poursuivre la course dans ces conditions n’était pas prudent et Corentin a donc choisi de se retirer avant le départ de la 3e étape le 12 septembre à Dunkerque. Et ce, malgré la grande déception que cela engendre.

En mer, le fait même d’être assis sollicite la sangle abdominale qui tire sur la vertèbre cassée. Sans même tirer, la douleur est là. Il faudrait que je prenne des médicaments puissants qui provoquent de la somnolence, ce qui nuit à la performance mais surtout peut engendrer des situations à risque. Les seuls médicaments qui me permettraient de supporter la douleur sans m’endormir sont des substances dopantes…et comme ce n’est pas le sujet, je ne vois pas d’alternative raisonnable. Évidemment, cela ne me fait pas plaisir, je n’étais pas venu pour ça.

— Corentin DOUGUET, skipper NF Habitat

Un bilan honorable

Après avoir été dans le trio de tête une bonne partie de la 1ère étape, Corentin Douguet a terminé 8ème à 19 minutes du vainqueur. Pour la 2ème étape, il a quitté le top 10 mais s’est maintenu dans la première moitié des participants. Un résultat plus qu’honorable pour un skipper blessé qui n’a d’ailleurs ménagé aucun effort pour aller au bout de ces deux étapes, démontrant la force de son engagement et de sa persévérance malgré la douleur. Déjà en 2010, après un podium d’étape, le skipper avait navigué malade, victime d’une pneumonie. Mais aujourd’hui, cette fracture est trop handicapante et requiert l’immobilisation totale ainsi que du repos. CERQUAL Qualitel Certification reste à ses côtés durant cette épreuve et lui souhaite un prompt rétablissement.

Nous partageons la décision de Corentin qui est d’arrêter car la sécurité prime avant tout. Corentin a fait tout ce qu’il pouvait pour continuer, mais là, c’est devenu impossible. C’est aussi cela être un grand sportif, savoir prendre des décisions difficiles. Nous le soutenons dans cette épreuve et tenons à le féliciter car il est admirable qu’il ait réussi à courir ces deux premières étapes dans cet état avec un aussi beau classement. 

— Antoine DESBARRIÈRES, Président de CERQUAL Qualitel Certification

À lire aussi

Contactez-nous
Contactez-nous
Une question ?
Un conseil ?
close Created with Sketch.