Anthony Borré (ville de Nice) : « Continuer à mobiliser tous les acteurs pour créer une ville jardin et transformer durablement le territoire »

Premier adjoint au Maire de Nice délégué notamment au logement et à la rénovation urbaine, Vice-Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Anthony Borré est particulièrement impliqué sur les sujets liés à l’habitat, soucieux de répondre aux attentes de ses administrés en matière de qualité de logement. Au cœur des grands enjeux métropolitains, accompagnant la transformation urbaine de la région Nice Côte d’Azur, il livre à QUALITEL sa vision de l’habitat de demain et présente les projets qu’il accompagne aux côtés du maire de Nice Christian Estrosi.

Quels sont pour vous les grands enjeux en matière de logement et les besoins et attentes des habitants de la Métropole de Nice ?

Sur un territoire où le foncier est rare et cher, contraint par des lois qui limitent les possibilités de construction (à juste titre, comme les lois montagne, littoral…) et où le prix du marché de l’immobilier est élevé, il est impératif de mener une politique équilibrée. Permettre à tout un chacun d’accéder à un logement, quelles que soient ses conditions, est un enjeu majeur surtout sur la Côte d’Azur où la forte tension du marché de l’immobilier pénalise les plus modestes. Ainsi, nous intervenons sur tous les segments du marché (privé, locatif social, de tourisme, en accession sociale et à coût maîtrisé…) afin de produire des logements abordables et favoriser le parcours résidentiel des citoyens, sans entraver le développement économique du territoire et tout en préservant l’environnement. Pour répondre à cet objectif, nous avons mobilisé tous les acteurs (dont les promoteurs et les bailleurs sociaux) autour d’une charte favorisant une production de qualité (logements aux surfaces et terrasses confortables, économes en énergie, espaces végétalisés…). Nous avons également initié, dès 2012, une charte de partenariat public/privé et fixé un cadre pour éviter l’envolée des prix des logements. Nous avons mobilisé tous les outils réglementaires pour favoriser la production de logements abordables en locatif et en accession sociale, en définissant des prix de sortie accessibles au plus grand nombre. C’est par la mise en place d’outils comme celui-ci que nous pouvons étendre l’offre et garantir une qualité de vie à nos concitoyens dans l’ensemble des quartiers. Dès 2014, nous avons également élaboré un dispositif d’encadrement et de contrôle fort de la mise en location saisonnière afin d’assurer une condition de cohabitation décente entre les locataires et les résidents permanents, de limiter le nombre de mises en location et de rééquilibrer l’offre sur ce marché. Cette politique a porté ses fruits.

Nice est une ville qui bénéficie d’une architecture de qualité, historique et variée. Elle doit pourtant réhabiliter l’existant pour mieux préparer l’avenir. Comment la ville appréhende-t-elle le besoin de rénovation dans la perspective du changement climatique, sur son volet résilience ?

Il y a plus d’un an, Nice a été classée par l’UNESCO au patrimoine mondial. Cette distinction est venue récompenser le travail de mise en valeur et de préservation de notre patrimoine exceptionnel autour de la culture, de l’art de vivre, de l’embellissement des quartiers, de la modernisation et du repositionnement des grands équipements. L’enjeu aujourd’hui est de poursuivre cette politique. Tous les projets que nous menons sur le territoire contribuent à désimperméabiliser les sols pour lutter contre les inondations et accroître le verdissement de la ville. Chaque bâtiment est une pierre à l’édifice de la transition écologique. Nous sommes tous les acteurs du changement et notre ambition est de construire ensemble la ville durable de demain. C’est un engagement collectif exprimé à travers la charte que nous avons créée pour une production de programmes immobiliers exemplaires, hautement esthétiques et qualitatifs en termes d’architecture, de végétalisation et d’ambition environnementale.

Quel sont les objectifs de cette charte et quels résultats concrets en attendez-vous ?

Cette charte vise la qualité de la production immobilière et la performance écologique des bâtiments, pour une ville de demain qui réponde aux défis urbains et environnementaux du 21e siècle. Elle a été réalisée en concertation avec les promoteurs, bailleurs sociaux, architectes et professionnels du BTP. Notre volonté est de continuer à mobiliser tous les acteurs, aux côtés de la Ville et de la Métropole, pour créer une ville jardin et transformer durablement le territoire.

Nous attendons des concepteurs des futurs projets immobiliers qu’ils s’engagent à respecter les principes essentiels de cette charte :

  • Bâtir un partenariat solide avec les communes et les architectes dès la conception du projet ;
  • Intégrer le projet dans son environnement architectural, urbain et paysager ;
  • Adopter une programmation innovante et équilibrée pour tous (actifs, familles, étudiants, entreprises et commerçants, touristes) ;
  • Participer à l’accélération de la transition écologique et à la réduction de l’impact carbone des bâtiments.

Vous portez au niveau de la Métropole Nice Côte d’Azur une démarche environnementale volontariste à travers le PLUM, pouvez-vous expliquer ses grands axes ?

Nice poursuit sa transformation, quartier par quartier, au travers d’opérations majeures afin que les générations futures puissent évoluer dans un cadre de vie de qualité, un environnement sain, apaisé, permettant leur épanouissement. Les grands axes : le développement d’espaces végétalisés (+70 hectares d’espaces verts et 280 000 arbres plantés d’ici 2026), la neutralité carbone grâce à notre organisation des transports planifiée sur plus de 30 ans, équilibrée, avec comme colonne vertébrale un réseau performant de tramway avec les L1, L2 et L3 déjà en service et dans les années à venir les L4 et L5. Les enjeux environnementaux et climatiques sont au cœur de nos projets. Ils ont été renforcés dès 2021 avec le plan d’accélération pour la transition écologique autour du triptyque : environnement, culture et économie. Notre PLUM (Plan Local d’Urbanisme Métropolitain) est ambitieux avec l’objectif « Zéro Artificialisation Nette des sols ». Notre Plan Climat prévoit une baisse de -55 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030 et la neutralité carbone en 2050.

De grands projets immobiliers sont engagés dans le cadre de l’OIN Éco-Vallée et notamment celui de l’éco-quartier "Joia Méridia". En quoi ce projet est-il un symbole d’un aménagement de qualité, particulièrement respectueux de l’environnement avec notamment la certification NF Habitat HQE ?

Joia Méridia s’inscrit dans la démarche ÉcoCité et Smart Grid, développée par la Métropole Nice Côte d’Azur et l’EPA Nice Écovallée. Situé au cœur des 24 hectares de la technopole urbaine Nice Méridia et organisé autour d’une Cité du sport, de la santé et du bien-être, Joia Méridia constituera une nouvelle centralité de la technopole urbaine et de la ville de Nice : un lieu de destination, véritable lieu de vie convivial, mixte, intergénérationnel, exemplaire et innovant. La certification NF Habitat HQE va contribuer à répondre aux ambitions environnementales, de qualité mais également de confort, de ce projet. Sur 74 500 m² de surface de plancher environ, Joia Méridia réunit toutes les fonctions nécessaires à l’animation d’un centre-ville : logements, hôtellerie et para-hôtellerie, bureaux, services de proximité et lieux de loisirs, commerces, le tout inséré dans des aménagements publics de qualité et apaisés, créant ainsi des espaces de vie et de convivialité pour tous (trois places et cours piétonnes, des pièces d’eau, des espaces plantés, du mobilier urbain).

Des lieux de travail partagés et dynamiques, des immeubles hybrides et bioclimatiques, des logements flexibles et pour actifs ainsi que des espaces extérieurs culturels et festifs (rooftop) ont guidé la conception urbaine, architecturale et environnementale de ce nouveau morceau de ville.

À lire aussi

Contactez-nous
Contactez-nous
Une question ?
Un conseil ?

Soutenons les actions en faveur de l’hébergement des populations les plus fragiles

En savoir plus sur helloasso/fonds-de-dotation-qualitel.com

close Created with Sketch.