« Équipement de studios » par l’APCARS

Projet soutenu

Implantée à Marseille depuis janvier 2015, l’APCARS a souhaité compléter ses 35 places d’hébergement en hôtel destinées aux anciens détenus par une offre de cinq logements de type studios individuels. Ces appartements ont pour objectif de permettre aux personnes accueillies d’avoir plus de confort, d’autonomie et leur propre coin repas, aspect impossible dans le cadre hôtelier.

Cette nouvelle forme de logement permettra à l’APCARS d’élargir son aide aux personnes sans-abris placées sous surveillance électronique. Jusqu’à présent, la nature temporaire de l’hébergement en hôtel l’empêchait de prendre en charge ce public. Ce passage en appartement social facilitera le suivi et le bon déroulement de la mesure judiciaire.

Même si la plupart des personnes prises en charge sont encore loin de l’autonomie globale, l’APCARS considère qu’il est préférable qu’elles soient placées le plus vite et le plus longtemps possible dans les conditions réelles de leur future autonomie. En effet, les inscrire dans des situations précaires d’hébergement hôtelier ne permet pas de les préparer aux situations qu’ils rencontreront dans un logement privé.

Afin que les frais d’ameublement et d’équipement de ces studios ne soient pas imputés aux usagers dont les ressources financières sont précaires, le Fonds de dotation QUALITEL a tenu à soutenir l’APCARS pour assurer ces dépenses indispensables à un accueil confortable et de qualité. Le Fonds de dotation est fier d’avoir pu contribuer à cette initiative d’insertion durable par le logement qui apportera une stabilité à des personnes dont le parcours est trop souvent chaotique et fragmenté.

Structure portant le projet

Présente en Ile-de-France et à Marseille, l’APCARS (Association de politique criminelle appliquée et de réinsertion sociale) est une association partenaire de la Justice qui place la victime, le prévenu et l’ancien détenu au cœur de son action. Elle apporte son concours opérationnel à une politique pénale tendant vers moins de détention provisoire et plus de peines aménagées hors de la détention. L’une de ses actions principales vise à prévenir la délinquance et la récidive en aidant les personnes sortant de prison à avoir accès à leurs droits, aux soins, à un emploi et à un toit.

L’APCARS gère deux CHRS (centre d’hébergement et de réinsertion sociale) pour un total de 165 places, en chambre d’hôtels et en studio. Ainsi, plus de 320 personnes ont été hébergées en 2016. La durée de séjour moyenne est de 5 mois, l’âge moyen des résidents est de 37 ans et 98 % d’entre eux sont des hommes.

L’APCARS s’appuie sur un réseau de 200 professionnels pour mener ses actions. En 2017, son budget de fonctionnement était de 8,3 millions d’euros.

Le fonds aime

Ce projet correspond à deux objectifs du Fonds de dotation QUALITEL « Solidarité : aider les plus défavorisés à accéder à un logement adapté et de qualité » et « Education : former aux bons usages du logement »

  • Offrir une alternative à l’hébergement en chambre d’hôtels
  • Améliorer le cadre de vie
  • Faciliter le suivi judiciaire et l’insertion socioprofessionnelle de personnes sortant de prison
  • Favoriser l’autonomie et la responsabilisation par le logement

À lire aussi

Contactez-nous
Contactez-nous
Une question ?
Un conseil ?