Équipements de sécurité incendie : comment bien les entretenir ?

Pour réduire le risque d’incendie dans un logement, il est important d’avoir des équipements de sécurité efficaces. Un bon entretien de ces appareils est primordial pour que ces derniers jouent leur rôle de détecteur de fumée ou d’extinction de flammes. Voici les conseils de nos experts pour utiliser votre équipement contre les incendies.

Au sommaire :
Équipements de sécurité incendie : comment bien les entretenir ?

Vous souhaitez être guidé dans l’entretien de votre équipement de sécurité incendie ? Utilisez notre outil qui vous donnera des conseils personnalisés tout au long de l’année selon votre logement et vos installations contre les incendies.

Votre check-list d’entretien

Outils
1

Pourquoi bien entretenir vos équipements de sécurité incendie ?

Avoir dans son logement un équipement de sécurité incendie de première intervention en bon état de fonctionnement est primordial pour se protéger et, selon l’ampleur de l’incendie, lutter contre le feu. Dans les habitations, il s’agit d’un détecteur autonome avertisseur de fumée DAAF qui joue le rôle d’alarme incendie en alertant rapidement les occupants du lieu de la présence de fumées afin qu’ils puissent réagir vite et éviter la propagation du feu.

Malgré la présence d’une alarme dans votre logement, l’incendie peut rapidement se propager et devenir hors de contrôle. Dans ce cas, faites preuve de réactivité en contactant les sapeurs-pompiers dont le numéro d’urgence est le 18. En attendant leur intervention, l’évacuation des personnes permet un éloignement des fumées dont le monoxyde de carbone est toxique.

Mais la lutte contre l’incendie et ses conséquences dramatiques passe aussi par le bon entretien de tous les équipements qui, chez vous, sont susceptibles de déclencher un feu. Les incendies domestiques sont loin d’être anecdotiques et donnent lieu à un grand nombre d’interventions de la part des sapeurs-pompiers.

En France, les incendies domestiques font chaque année plus de 10 000 victimes, dont près de 800 décès.

Parmi les causes les plus courantes de ces incendies, on retrouve les bougies et mégots jetés dans les poubelles, les installations électriques non conformes et/ou mal entretenues ou encore les feux de cuisine déclenchés par l’oubli d’une casserole sur le feu.

Le diagnostic électrique : obligation, validité, conseils

Documents
2

Vérifiez les détecteurs de fumées

Obligatoire dans tous les logements depuis le 8 mars 2015, le détecteur autonome avertisseur de fumée (ou DAAF) est un élément important de votre sécurité. Pour être efficace et vous permettre d’agir au plus vite, il convient de réaliser quelques manœuvres régulières.

Tous les mois

Contrôlez le bon état de marche du détecteur de fumée en actionnant le bouton « test ». Et dépoussiérez-le, avec un chiffon ou un aspirateur, pour enlever tout ce qui peut obstruer les grilles latérales.

Tous les six mois

Changez les piles salines. À noter, la lumière verte vous indique si votre détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) est bien opérationnel.

La périodicité de changement des piles varie selon le modèle. Pour les piles alcalines, c’est une fois par an. Et tous les 5 ans pour celles au lithium.

Tous les cinq à dix ans

Changez votre DAAF (vérifiez dans votre mode d’emploi ce que recommande le constructeur). Veillez toujours à choisir un mode de détection incendie qui porte le marquage CE. Nous vous recommandons, également, le marquage NF qui vous donne des garanties de qualité sur l’équipement choisi.

3

Contrôlez vos extincteurs

Vous n’êtes pas obligé d’avoir un extincteur dans votre logement. Cette obligation ne concerne que les lieux publics (établissements recevant du public ERP) et les locaux de travail. Posséder un extincteur polyvalent poudre tous feux est cependant rassurant, puisqu’il peut éteindre n’importe quel type de feu (contrairement à l’eau) qu’il ait une origine électrique, qu’il soit lié au gaz, à l’huile, à tout combustible. Facile à installer et à entretenir, il peut permettre de neutraliser les flammes avant qu’elles ne se propagent.

Veillez à ce que cet extincteur (dit à poudre) stipule sur l’étiquette qu’il éteint les feux de catégorie A, B et C. Le marquage CE doit également être apposé sur chaque bouteille. Vérifiez bien la date de péremption et assurez une maintenance du matériel.

À retenir

  1. Une fois par mois dépoussiérez et testez votre détecteur de fumée.
  2. Changez régulièrement les piles de votre détecteur de fumée.
  3. Remplacez le détecteur tous les cinq à dix ans selon le modèle.
  4. Tous les trois mois, contrôlez si les aiguilles de l’indicateur de votre extincteur sont dans la partie verte.

 

Pour aller plus loin

Choix équipement

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.