Les étapes essentielles pour bien acheter votre maison
Au sommaire :
16 conseils pour réussir la visite d’une maison à vendre

16 conseils pour réussir la visite d’une maison à vendre

Vous avez sélectionné les annonces immobilières qui correspondent sur le papier à vos attentes et vous n’attendez plus qu’une chose : visiter les maisons pour trouver le bien immobilier idéal. Attention, lors de vos rendez-vous, abordez tous les sujets importants : toiture, isolation, chauffage, humidité, etc. Notre guide est là pour vous aider à poser les bonnes questions à l’agent immobilier indépendant, aux agences immobilières ou au vendeur, propriétaire du bien immobilier.

Une cuisine ouverte sur la salle à manger comme vous en avez toujours rêvé, un joli jardin arboré, une salle de bain spacieuse, etc. Première impression : la maison que vous allez découvrir semble correspondre à vos critères. Restez objectif dans un contexte de vente. Une visite de maison se fait assez rapidement, parfois même en moins de 30 minutes. Alors soyez vif, ayez tous vos sens en alerte pour trouver une maison dans les meilleures conditions. Pour vous préparer, voici une liste de questions à poser et des conseils pour toutes les étapes de la visite d’un logement.

1

Arrivez un peu en avance

Ne vous rendez pas sur le lieu de visite de la maison pile à l’heure. Prévoyez une marge de manœuvre pour examiner le quartier, poser des questions au voisinage, jauger le bruit ou à l’inverse la quiétude du lieu.

2

Utilisez une check-list sur-mesure

Il est important avant de visiter une maison d’avoir en tête les points importants à observer et contrôler. Pour vous aider à vérifier l’état du logement, nos experts ont conçu un outil vous permettant de créer votre propre check-list selon les caractéristiques du bien. Vous pouvez aussi consulter les essentiels de la check-list de visite maison.

3

Détectez la présence de fissures ou de détériorations sur les façades extérieures

Mouvement de terrain, problème d’humidité ou malfaçons au moment de la construction, etc. Ces signes sont à détecter immédiatement, car ils dénoncent un problème de solidité du bâtiment.

4

Examinez l’état général de la maison

Volets, toiture, clôture, jardin, etc. Un simple coup d’œil vous permet de déterminer si vous devez envisager des réparations, voire des travaux de rénovation. En arrivant en avance, vous pourrez prendre le temps de vérifier ces 2 derniers points tranquillement : façade et état général.

5

Vérifiez les sols

Lors de la visite de maison, vérifiez par exemple si les planchers sont bien plats, bien réguliers dans chaque pièce et entre les pièces ? Une irrégularité peut être le signe d’une faiblesse de structure. Regardez aussi les revêtements de sols et assurez-vous qu’ils sont bien adaptés à la pièce où ils se trouvent : de la moquette ou du parquet brut ne sont pas conseillés dans des pièces humides (salle d’eau ou cuisine). Vous pourrez toujours changer les revêtements, mais il vous faudra alors rajouter le coût de ces travaux à votre budget.

Comment bien choisir vos revêtements de sol ?

Équipements & Matériaux
6

Pensez à demander la classe du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) de la maison

Cette information est obligatoire pour acheter un bien immobilier et doit même être mentionnée dès l’annonce immobilière. La note du DPE (de A à G) vous informe sur les performances énergétiques du logement (chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement).

7

Posez des questions sur le chauffage

Au moment de visiter la maison, renseignez-vous sur l‘âge de la chaudière, la date de pose des radiateurs et leur entretien. Votre but est de connaître les coûts liés à ces équipements : maintenance, remplacement. Regardez aussi si le nombre de radiateurs vous semble suffisant. Dans le cas d’un chauffage électrique, sachez que les convecteurs n’offrent pas une bonne qualité de chauffage, leur changement sera à prévoir tôt ou tard.

Comment bien choisir votre système de chauffage ?

Équipements & Matériaux
8

Faites le point sur les fenêtres

Demandez – ou vérifiez – si les vitrages sont simples, doubles ou triples. Si la maison donne sur la rue, mieux vaut avoir cette information au plus tôt. En cas de simple vitrage, des travaux seront à prévoir pour gagner en confort de vie. Vérifiez leur capacité d’isolation acoustique en ouvrant et fermant chaque fenêtre tout simplement.

Prenez du recul et étudiez la luminosité de la maison dans chaque pièce. Vous n’avez certainement pas envie de travailler à votre bureau dans le noir complet ou bien sans jamais voir la couleur du ciel à cause d’une fenêtre trop petite.

9

Vérifiez la ventilation

Commencez par poser des questions sur le système de ventilation : quel système est installé et quand a-t-il été installé ? Est-il toujours en bon état ? Traquez les traces d’humidité sur les murs, les plafonds, les sols et tout particulièrement dans les pièces d’eau (moisissure, traces noires). L’humidité peut causer des soucis tant au niveau de la détérioration rapide du logement que sur votre santé (irritation, toux, etc.).

10

Allez dans les combles pour vérifiez les problèmes d’infiltration

Essayez de mener l’enquête partout dans la maison et allez voir les combles. Pourquoi ? Parce qu’il est possible d’y repérer des traces d’infiltration d’eau. Si tel est le cas, il faudra prévoir des travaux de réfection – réparations souvent coûteuses – pour remettre la couverture en bon état.

Comment faire isoler les combles et la toiture de votre maison ?

Guide de rénovation
11

Regardez ces petits détails indispensables pour votre confort au quotidien

Vous voulez installer votre télé sur le mur nord du salon, mais il n’y a pas de prise  ? Vous souhaitez mettre votre machine à laver dans la cuisine, mais il n’y a pas assez d’arrivées d’eau  ? Soyez vigilant et prenez les devants, regardez où sont placés les prises électriques, les interrupteurs et les arrivées d’eau.

12

Vérifiez l’état du système électrique

Lors de la visite d’une maison, vérifier l’installation électrique du logement est une étape importante. Regardez le niveau de vétusté des équipements (prises 2 ou 3 broches) et vérifiez si le tableau électrique est en bon état. Examinez la présence de disjoncteurs différentiels ainsi que le nombre et l’étiquetage des départs avec mention de la pièce et des terminaux alimentés. Demandez le diagnostic électrique, il est obligatoire pour les installations électriques datant de plus de 15 ans. Vous aurez tout en main pour évaluer la qualité et la sécurité de l’installation électrique. Vous pourrez également définir les travaux éventuels à réaliser si vous choisissez d’acheter la maison à la suite de cette visite puis contre-visite.

 

 

13

Examinez le branchement d’eau

Demandez à ouvrir le regard de branchement. Pour une eau potable de qualité, il doit être propre : zéro déchet, pas d’eau stagnante ni de sédiments. Enfin, pour la partie « évacuation des eaux usées », faites-vous confirmer le bon raccordement de la maison au réseau d’assainissement.

14

Prenez des photos et des notes

Soyez scolaire lors de votre visite de maison. Quand vous aurez visité plusieurs habitations, votre sens du marché immobilier sera bien aiguisé. Mais vous rappellerez-vous des qualités et défauts de chaque construction ? Clichés et remarques vous aideront à faire vos choix pour confirmer une deuxième visite (contre visite) et peut-être une signature de compromis.

15

Multipliez les visites de maisons

Ceci pour dire que vous pouvez revenir voir la maison plusieurs fois sans forcément la revisiter mais pour jauger le quartier à différents moments de la journée : accessibilité, embouteillage, nuisances sonores. Bien sûr, même si de nos jours il faut savoir se décider vite pour faire une offre, ne vous privez pas de visiter également de nombreuses maisons pour trouver celle de vos rêves.

16

Allez voir en mairie les projets du quartier

Là-bas, vous pouvez obtenir des informations sur les programmes environnants prévus sur les 4 ou 5 prochaines années. Imaginez qu’on construise par exemple un immeuble de dix étages devant votre baie vitrée qui donne sur la rivière ! Cela vous permettra de savoir s’il est intéressant de vous déplacer afin de visiter les maisons de ce quartier.

Quels sont les diagnostics immobiliers à avoir ?

Lors de l’achat de votre maison, demandez les diagnostics immobiliers. Ces documents vous permettent de vous assurer de la sécurité de votre logement, mais aussi de sa qualité, en termes d’isolation notamment.

16 conseils pour réussir la visite d’une maison à vendre

Les diagnostics obligatoires sont :

Pour aller plus loin

Maison

À lire aussi

close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.