Comment bien choisir votre ventilation ?
Au sommaire :
La ventilation naturelle

La ventilation naturelle

Une bonne ventilation est indispensable pour garantir un bon renouvellement d’air dans un logement, évacuer les polluants, améliorer la qualité de l’air intérieur et ainsi contribuer à préserver la santé de ses occupants. Pour vous aider à comprendre le système de ventilation naturelle, nos experts font le point.

1

Comment fonctionne une ventilation naturelle ?

La ventilation naturelle repose sur un principe physique simple : l’air chaud, plus léger que l’air froid, monte et génère un tirage d’air naturel dans le logement. Un balayage permanent est ainsi créé dans le logement. L’air extérieur entre dans les pièces principales et se déplace vers les pièces humides (cuisine, WC, salle de bains) et plus chaudes. Un taux d’humidité élevé est propice au développement de moisissures et mauvaises odeurs. Dans ces espaces, son évacuation se fait par le conduit des bouches d’extraction. Ce conduit débouche en toiture.

Quand ce système est équipé d’un ventilateur pour aider au tirage thermique, on parle alors de ventilation naturelle assistée, qui consomme de l’énergie électrique pour fonctionner, mais moins qu’une ventilation mécanique contrôlée.

On trouve généralement ce système dit de « ventilation naturelle permanente par balayage » dans les immeubles ou maisons construits avant 1974. Dépourvu de dispositif mécanique pour la circulation de l’air et son évacuation, il a l’avantage d’être silencieux et de ne rien consommer.

À savoir

La ventilation naturelle dépendant de la température extérieure et du vent est donc plus efficace en hiver qu’en été !

2

Conseils de nos experts

Faites appel à un spécialiste

La ventilation naturelle peut aérer et ventiler correctement votre logement à condition d’avoir été bien conçue, en tenant compte des caractéristiques du bâtiment et des conditions climatiques. Faites appel à un spécialiste (architecte, entreprise générale de travaux, plombier-chauffagiste) pour vérifier le dimensionnement des entrées d’air, bouches d’extraction et conduit.

Laisser libres les entrées d’air frais et sorties d’air vicié

Ne bouchez surtout pas une entrée d’air, une évacuation, une grille de ventilation ou tout dispositif permettant l’évacuation et la circulation de l’air, même en hiver. L’air entrant en provenance de l’extérieur est indispensable au bon renouvellement de l’air intérieur ! La qualité de l’air intérieur n’en est que meilleure. Elles s’encrassent facilement : nettoyez-les tous les mois à l’eau savonneuse.

 

Bien choisir vos équipements & matériaux

Découvrez nos autres fiches

Voir tous nos guides
Voir tous nos guides

Pour aller plus loin

Appartement Maison Ventilation

À lire aussi

Confinement – Découvrez tous nos conseils pour être bien chez vous

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.