NOUVEAU

Découvrez CLÉA, le 1er Carnet d’Information du Logement en France, déjà adopté par plus de 200 000 logements

En savoir plus
close
Santé

Faut-il aérer quand il pleut ?

Modifié le 21 février 2024

Il est important de renouveler l’air chez vous en aérant votre logement quotidiennement, quelle que soit la température extérieure et même lorsqu’il pleut ! Suivez les conseils de nos experts pour tout savoir sur l’aération de votre logement, même par temps pluvieux.

Aérer quand il pleut pour évacuer les polluants

Aérer son logement est un geste essentiel pour avoir une bonne qualité d’air chez soi. Cela permet de renouveler l’oxygène et d’évacuer le CO2 et la pollution intérieure, voire les agents infectieux lorsque nous sommes malades. En effet, de nombreux polluants s’accumulent dans notre air intérieur, parmi eux :

Les activités du quotidien peuvent donc polluer notre air intérieur. N’hésitez pas à adapter votre temps d’aération à vos activités, même s’il pleut dehors. Et à veiller au bon fonctionnement de votre système de ventilation. Par exemple, lorsque vous faites le ménage avec des produits ménagers, ouvrez les fenêtres pour éviter l’accumulation de COV.

Assainir l’air de votre logement : 8 conseils

Conseils au quotidien

Aérer quand il pleut pour évacuer l’humidité

Aérer dans la journée son logement évacue l’humidité présente dans l’air. Lorsque l’on cuisine, que l’on respire et que l’on prend sa douche, de l’humidité s’accumule dans notre maison ou appartement. L’aération permet de la limiter.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il faut aérer votre habitat même quand il pleut. Cela n’accentue pas l’humidité présente chez vous, ça a simplement pour fonction de renouveler l’air intérieur pour qu’il soit plus sain. Mais l’aération vient en complément d’un bon système de ventilation. Si les problèmes d’humidité persistent, c’est peut-être que votre ventilation naturelle ou VMC (ventilation mécanique contrôlée) n’est pas assez performante ou assez entretenue.

Attention également au chauffage trop fort. En créant une trop grande différence de température entre l’intérieur et l’extérieur, vous allez empirer le phénomène d’humidité chez vous. Cela va créer de la condensation et vous pourrez même l’observer sur vos fenêtres et vos murs sous forme de gouttelettes.

Comment aérer par temps de pluie ?

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) recommande d’aérer son logement environ 5 à 10 minutes par jour. Bien sûr, plus vous le faites régulièrement, plus vous bénéficiez d’un air intérieur sain. Deux aérations de 5 minutes constituent une durée idéale en hiver et par temps de pluie, car cela permet de renouveler l’air sans refroidir le logement.

Au moment de l’aération, vérifiez la direction et l’intensité des gouttes pour ne pas faire rentrer la pluie chez vous. N’aérez pas en ouvrant une fenêtre de toit (type Velux®) car la pluie entrera chez vous à coup sûr, d’autant que certains modèles de fenêtres de toit permettent une aération sans s’ouvrir. Sinon, si la météo le permet, profitez d’un arrêt de la pluie pour aérer votre logement entre deux averses.

Pour une meilleure efficacité de votre aération, l’idéal est d’ouvrir plusieurs fenêtres opposées (ou porte et fenêtre) pour créer un courant d’air chez vous et ainsi renouveler l’air intérieur plus rapidement et efficacement.

Faut-il aérer quand il neige ?

Oui, comme lorsqu’il pleut, il faut tout de même aérer votre logement par temps de neige, pour avoir un air plus sain et moins humide. Cependant, faites attention à ne pas mouiller l’intérieur de votre habitat. Respectez des périodes d’aération de 10 minutes maximum afin d’éviter que vos murs et votre intérieur ne refroidissent trop.

FAQ Aérer quand il pleut : nos réponses à vos questions

Faut-il aérer son logement quand il pleut ?

Absolument. Même sous la pluie, l’aération quotidienne de votre logement est cruciale. Elle assure le renouvellement de l’oxygène et l’élimination du CO2, des polluants intérieurs et des agents pathogènes. Aérer contribue significativement à diminuer la présence de particules fines, de monoxyde de carbone, de composés organiques volatils (COV), ainsi que de poussières et allergènes.

Quelle est la meilleure méthode pour aérer en cas de pluie ?

Pour une aération optimale lorsqu’il pleut, ouvrir les fenêtres 5 à 10 minutes chaque jour est idéal. Créez un courant d’air en ouvrant des fenêtres opposées. Il est conseillé d’éviter les fenêtres de toit pour bloquer l’entrée de la pluie. Si possible, profitez des moments sans pluie pour aérer, garantissant ainsi la qualité de l’air intérieur.

Sur le même sujet

PARTAGER

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?