Comment bien choisir votre ventilation ?

Au sommaire :

Que faut-il savoir sur la VMC double flux ?

Que faut-il savoir sur la VMC double flux ?

Vous souhaitez installer un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux efficace pour votre logement ? Comment fonctionne-t-il ? Pour vous aider à comprendre les caractéristiques de cet équipement, nos experts vous guident.

1

A quoi sert la VMC double flux ?

Un logement bien ventilé est un habitat sain, et confortable. Comme tout système de ventilation, la VMC double flux permet de renouveler l’air du logement.

A la différence des autres systèmes de ventilation, elle filtre l’air entrant et peut le préchauffer ce qui permet des économies de chauffage l’hiver.

En insufflant de l’air filtré dans les pièces de vie et en extrayant l’air vicié dans les sanitaires et la cuisine, la VMC double flux permet d’assainir l’air qui entre dans la maison.

Contrairement à la VMC simple flux, il n’y a pas d’entrée d’air en façade sur l’extérieur. Il y a donc peu de problèmes de poussières, grâce aux filtres également.

2

Comment fonctionne une VMC double flux ?

La VMC double flux assure les mêmes fonctions que la VMC simple flux mais en plus, elle récupère 70 à 90 % des calories de l’air extrait (air évacué du logement) pour préchauffer l’air neuf qui est ensuite soufflé par les bouches de soufflage dans les pièces principalesL’air neuf passe d’abord par un échangeur / récupérateur qui lui transfère la chaleur contenue dans l’air extrait. Les débits d’air vicié et d’air neuf sont assurés par deux ventilateurs.

3

Quelles sont les différentes VMC double flux ?

Il existe deux types de V.M.C. double flux selon le type de récupérateur :

Avec un récupérateur statique

Le réchauffement de l’air entrant est réalisé par un simple échangeur de chaleur.

A savoir

On trouve la VMC double flux plutôt dans les habitations qui visent une très bonne performance énergétique.

Avec un récupérateur thermodynamique

Le réchauffement de l’air entrant est réalisé par une pompe à chaleur, éventuellement réversible. Dans ce cas, vous pouvez réchauffer l’air entrant en hiver et le rafraîchir en été.

7 questions pour bien comprendre le diagnostic de performance énergétique

Documents
4

Quels sont les conseils de nos experts pour un bon fonctionnement de votre VMC double flux ?

Pensez au passage des gaines lors de l’installation

Si vous faites procéder à une rénovation de votre logement, ayez à l’esprit qu’une VMC double flux peut être délicate à mettre en œuvre à cause des difficultés de passage des gaines en faux plafond. Les gaines doivent être isolées thermiquement.

N’oubliez pas de faire raccorder les caissons au réseau d’eaux usées

Demandez-le à votre plombier-chauffagiste ou à votre entreprise générale de travaux. Cela permet d’évacuer les condensats de vapeur d’eau, c’est-à-dire les liquides liés au refroidissement de l’air humide extrait.

Veillez à l’entretien

Nettoyez régulièrement les bouches de soufflage et d’extraction pour les décrasser. Et changez régulièrement les filtres de l’échangeur. Consultez notre guide pour bien entretenir votre système de ventilation.

Bien choisir vos équipements & matériaux

Découvrez nos autres fiches

Voir tous nos guides
Voir tous nos guides

À lire aussi