Bien visiter
Au sommaire :
Ventilation : que faut-il vérifier lors d’une visite de logement ?

Ventilation : que faut-il vérifier lors d’une visite de logement ?

Une ventilation de qualité assure le renouvellement de l’air de votre logement et vous évite ainsi bien des soucis de santé, ainsi que la dégradation de votre logement. Vous devez donc y prêter une attention particulière lorsque vous visitez un bien à acheter ou à louer. Nos experts vous guident afin de ne rien rater lors de votre visite.

Réussisez toutes vos visites grâce à nos check-lists interactives !

Visite d'un appartement Visite d’une maison
1

Quel est le système de ventilation installé dans le logement visité ?

Pour commencer, vous devez identifier le système de ventilation dont dispose le logement que vous visitez. Le renouvellement de l’air peut se faire :

  • naturellement

Dans ce cas, l’air circule grâce au « tirage thermique » ou au vent (dépression), c’est à dire la différence de température entre l’air intérieur et extérieur. La circulation de l’air a lieu au niveau des fenêtres et des bouches d’aération.

  • mécaniquement, au moyen d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC)

L’air est aspiré et évacué à l’extérieur du logement grâce à des bouches d’extraction et des conduits de circulation. On distingue les VMC à simple flux de celles à double flux, car ces dernières assurent en plus la récupération de la chaleur. Les VMC sont plus efficaces que les systèmes d’aération naturelle et assurent un renouvellement permanent de l’air intérieur.

Une fois que vous avez identifié le système dont dispose le logement que vous visitez, il est important de localiser les zones d’entrées et d’extraction d’air.

Vous devez trouver :

  • des entrées d’air dans les pièces principales (chambres, salon…),
  • des extracteurs d’air dans les pièces humides (cuisine, salle de bain, toilettes…).

C’est la garantie de la bonne circulation de l’air dans le logement.

En cas de doute sur le type d’installation dans le logement, notre guide vous donnera des repères supplémentaires.

Comment reconnaître le type de ventilation que vous avez dans votre logement ?

Conseils au quotidien
2

Quel est l’état général du système de ventilation ?

Une fois le système de ventilation identifié, il est capital de vous assurer de son bon fonctionnement :

Commencez par vérifier si des entrées d’air sont bien présentes au niveau des fenêtres

Il vous faudra ensuite localiser les grilles d’aération et contrôler leur état. En effet, celles-ci ne doivent pas être bouchées pour que l’air puisse circuler sans entrave.

Les bouches d’extraction permettent d’aspirer l’air vicié qui s’accumule dans les pièces humides comme la salle de bain et la cuisine. Vous devez donc les examiner avec attention :

  • Vérifiez leur propreté et l’absence de poussières. S’il s’agit d’une VMC, la saleté peut entraîner une surchauffe du moteur.
  • Afin de garantir un bon entretien, demandez si les bouches sont démontables et lavables.

Lors de la visite d’une maison individuelle, faites attention à ne pas oublier les locaux techniques comme la cave ou le garage

Même si vous y passerez peu de temps, ils doivent aussi être ventilés. Comme pour n’importe quelle autre pièce, vous devrez donc demander comment se fait la ventilation et vous enquérir de l’état des grilles, s’il y en a.

Lors de la visite de la maison, demandez, dans le cas d’une VMC, où est situé le moteur d’extraction, s’il est accessible… et demandez à le voir.

Que la ventilation soit naturelle ou mécanique, le détalonnage des portes est obligatoire

Il s’agit d’un espace en bas de la porte qui permet d’assurer une bonne circulation d’air entre les pièces. Il participe donc activement au renouvellement de l’air dans le logement. Bien qu’obligatoire, il se peut que le détalonnage ait été comblé. Cela peut arriver lorsqu’un revêtement de sol neuf est posé sur un revêtement existant, comme de la moquette sur du parquet par exemple. Vérifiez donc que le détalonnage existe bien sur chaque porte du logement que vous visitez. Si ce n’est pas le cas, il faudra alors faire raboter les portes.

Un bon moyen de s’assurer du bon fonctionnement du système de ventilation est de déceler les symptômes d’une mauvaise circulation de l’air

Il s’agit principalement de signes de condensation, mais aussi des champignons et des traces de moisissure qui peuvent apparaître dans les pièces mal ventilées. Cette vérification doit se faire dans chaque pièce du bien que vous visitez.

Comment bien choisir votre ventilation ?

Équipements & Matériaux
3

Que devez-vous contrôler dans la cuisine ?

L’aération de la cuisine est indispensable. Quand vous cuisinez, des gaz, des vapeurs et des odeurs se dégagent. Il est donc capital que l’air y soit renouvelé.

L’air vicié peut être extrait grâce à une bouche d’extraction installée au mur ou au plafond

Veillez donc à ce que cette bouche soit accessible et visible.

Le débit de renouvellement de l’air étant réglementé pour les logements neufs, la VMC est le système de ventilation idéal. Il faut donc trouver une bouche d’extraction dans la cuisine. Celle-ci doit bien sûr être en bon état et fonctionner correctement.

A savoir

Un bon moyen de s’assurer que le système de ventilation fonctionne est de faire le test de la feuille de papier : placez une feuille de papier très fine devant la bouche d’extraction. Si elle reste collée, c’est que la ventilation fonctionne.

Vous pouvez vérifier de la même manière que les entrées d’air sont opérationnelles : si la feuille est repoussée, c’est que ça fonctionne.

Si la cuisine du logement que vous visitez dispose d’une hotte

Voici les informations que vous devez obtenir :

  • Demandez si celle-ci est raccordée à son propre conduit d’extraction. C’est une obligation réglementaire. Il ne faut surtout pas qu’elle soit connectée au conduit d’extraction de la ventilation du logement.
  • L’autre possibilité, c’est que la hotte soit équipée d’un filtre à charbon actif. Pour ce type d’équipement, l’air est directement assaini grâce au filtre pour ensuite être rejeté dans la cuisine.
  • Vérifiez qu’elle fonctionne  : allumez-la.
4

A quoi devez-vous veiller dans la salle de bain, la salle d’eau et les WC ?

Dans les pièces humides que sont la salle de bain, la salle d’eau ou les WC, vous devez être particulièrement attentif à la présence d’un système de ventilation efficace. Entre les douches quotidiennes et le séchage du linge mouillé, ces pièces sont particulièrement exposées aux problèmes liés à la présence d’eau. Après les douches notamment, la vapeur d’eau se condense et peut favoriser le développement des moisissures et des mauvaises odeurs. Pour que ces pièces puissent remplir leur fonction et assurer un bon niveau de confort, l’air doit pouvoir se renouveler.

  • Lors de la visite, demandez où se trouvent les bouches d’extraction et assurez-vous qu’elles sont en bon état.
  • Comme dans les autres pièces de la maison, les traces d’humidité comme la condensation ou les moisissures sont signes d’une ventilation insuffisante. Vérifiez qu’il n’y en a pas dans ces pièces humides.

Pour aller plus loin

Cuisine Salle de bain

À lire aussi

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.