Bien visiter
Au sommaire :
Revêtements muraux : à quoi devez-vous faire attention lors d’une visite de logement ?

Revêtements muraux : à quoi devez-vous faire attention lors d’une visite de logement ?

S’ils peuvent sembler être juste décoratifs, les revêtements muraux sont en réalité un bon indicateur de l’état général du logement que vous prévoyez d’occuper. Procéder à un examen attentif peut s’avérer très utile et vous permettre, le cas échéant, d’estimer le volume des travaux à effectuer.

Réussisez toutes vos visites grâce à nos check-lists interactives !

Visite d'un appartement Visite d’une maison
1

Que faut-il observer au niveau de l’état général des revêtements muraux de l’habitat ?

  • Dans un premier temps, contrôlez si les revêtements muraux vous paraissent en bon état et s’ils vous semblent propres et bien entretenus.
  • Votre inspection commence dès l’entrée : l’aspect des murs vous donne une idée globale de l’état général du logement.
  • Poursuivez ensuite votre visite en portant une attention toute particulière aux murs, qu’il s’agisse des pièces sèches (couloirs, pièces de nuit, salon) ou humides (cuisine, salle de bain).

Ne négligez pas les détails.

Prenez le temps de regarder avec attention si le papier peint se décolle par endroit ou si la peinture s’écaille, si vous remarquez des fissures, ou si les murs présentent des moisissures. N’hésitez pas à placer les mains sur les murs pour voir s’ils sont humides. Ces observations vous permettent de vérifier par vous-mêmes les éventuels défauts, et d’estimer le montant des travaux à réaliser.

 

Au cours de votre visite, pensez à demander les diagnostics plomb et amiante du logement.

Cela vous permettra de vérifier si la présence de ces produits a été décelée. La présence de plomb dans le logement est souvent liée à des peintures anciennes. L’amiante, interdite depuis 1997, a longtemps été utilisée pour ses propriétés isolantes, notamment pour les conduits de ventilation, joints, canalisations… Ces diagnostics vous livrent donc une information importante : vous saurez si des travaux doivent être réalisés.

A noter 

Si vous achetez un logement à rénover, dans lequel des travaux d’électricité sont à prévoir, des saignées devront certainement être réalisées dans les murs. Veillez à en tenir compte dans votre budget. En fonction des situations et de l’ampleur des travaux réalisés, les murs devront probablement être ré-enduits, repeints ou retapissés.

2

Que devez-vous vérifier sur les murs de la cuisine ?

Préparation des repas, stockage des aliments, vaisselle, cuisson… la cuisine est soumise à de nombreuses sollicitations au quotidien. Entre les changements de température, les éclaboussures et l’humidité, son revêtement mural n’est pas épargné.

Veillez à ce qu’il soit résistant et lavable, notamment près des plaques de cuisson, de l’évier et du plan de travail.

En dehors de revêtements durs spécifiques posés avec les éléments de cuisine, seul le carrelage assure une protection efficace. Regardez si les carreaux ne sont pas cassés, ni décollés. Il est important de s’assurer que les joints sont étanches et réguliers, autrement l’humidité risque de s’infiltrer dans le mur et d’engendrer un dégât des eaux.

Parmi les éléments qui doivent être observés attentivement, pensez à la crédence.

Cet élément utilitaire et décoratif doit assurer la protection des murs des projections d’eau et de nourriture. Idéalement, elle doit couvrir efficacement les murs autour des plaques de cuisson, du plan de travail et de l’évier et monter jusqu’aux meubles hauts.

3

Que faut-il contrôler au niveau des parois de la salle de bain ?

Plus encore que la cuisine, la salle de bain est la pièce la plus humide du logement. Soyez attentif à son revêtement mural, qui doit être adapté à cette caractéristique.

Pour cette pièce, il est recommandé d’avoir du carrelage sur les murs, et sur toute la hauteur de la salle de bain. Toutefois, le carrelage ne suffit pas pour garantir une parfaite étanchéité : prévoyez également des cloisons résistantes à l’eau, ou assurez-vous que la pièce en est pourvue.

Bien choisir votre carreleur

Fiches Professionnels

Quel que soit le revêtement mural installé, assurez-vous qu’il est en bon état, qu’il ne présente pas de traces de moisissures ou d’infiltrations d’eau.

Pensez également à vérifier les joints entre les points d’eau comme le lavabo ou la baignoire et le mur.

Ils doivent être propres et sains. S’ils ont perdu leur blancheur ou s’ils sont légèrement décollés, c’est le signe qu’ils ne remplissent plus totalement leur fonction. Il est alors possible que de l’humidité se soit infiltrée dans la paroi. Dans ce cas, vous devrez tôt ou tard les remplacer.

4

Que devez-vous regarder au niveau des murs du sous-sol d’une maison ?

En raison de sa localisation dans le logement, le sous-sol est souvent humide et peu, voire pas chauffé. Il est donc indispensable de vous pencher avec attention sur l’état des murs de cette pièce.

Commencez par vérifier que les murs sont résistants et sont équipés d’un revêtement facilement lessivable. Des blocs nus, simplement enduits ou en béton banché (béton armé coulé entre deux supports verticaux) garantissent une protection optimale et évitent tout danger de propagation du feu.

À lire aussi

close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez 2 fois par mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.