NOUVEAU

Découvrez CLÉA, le 1er Carnet d’Information du Logement en France, déjà adopté par plus de 200 000 logements

En savoir plus
close

Tout savoir sur les fissures de maison : causes, dangers et réparations

Modifié le 25 octobre 2023

Habitant d’une maison, il arrive d’observer des petites ou grosses fissures sur les murs de sa maison. Bien que ce phénomène soit fréquent, il ne doit pas être pris à la légère. Selon le type de fissure constaté, des travaux de rénovation devront être réalisés pour ne pas détériorer la structure de votre habitat.

Rappel : Cet article met en avant les différentes problématiques que l’on peut rencontrer dans le cas de fissures de maison. Il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel dès qu’une fissure apparaît. Seul un professionnel pourra diagnostiquer la gravité de la fissure.

 

Comprendre les différents types de fissures de maison

Fissures inoffensives : identifier les microfissures sans danger

Parmi les types de fissures que vous pouvez observer sur les murs de votre maison, certaines sont généralement inoffensives. On les appelle les microfissures.

En règle générale, elles font moins de 0,2 mm de largeur, et peuvent être horizontales – souvent au niveau du plancher – ou verticales. Ces petites fissures sont, le plus souvent, uniquement présentes dans l’enduit de votre maison. Il est important de surveiller leur évolution afin de vérifier qu’elles ne s’élargissent pas. Dans ce cas, elles sont sans danger pour la structure de votre maison, mais peuvent néanmoins causer de légères infiltrations d’eau. Cependant, si vous avez le moindre doute, faites appel à un professionnel pour constater le type de fissure auquel vous êtes confronté.

Retrouvez notre article pour savoir comment bien faire rénover votre façade.

Fissures structurelles : caractéristiques d’une fissure dangereuse

Parmi les fissures dangereuses, nous retrouvons les fissures dites structurelles. Ce type de fissure est représentatif de problèmes liés à la structure du bâti. Il en existe plusieurs :

  • Les fissures verticales : elles sont le témoin de problèmes de fondations. Ce type de fissure est préoccupant dès 2 mm de largeur. Soyez vigilants et contactez en priorité un professionnel si vous observez un élargissement de la fissure ou une multiplication des fissures dans le temps.
  • Les fissures en moustache : celles-ci débutent dans les angles de fenêtre ou de porte. Le plus souvent, la première fissure apparaît dans le coin supérieur, et est suivie d’une autre, dans le coin inférieur de votre encadrement. Elles révèlent souvent une structure peu solide pour soutenir les menuiseries présentes. Ces fissures deviennent préoccupantes si elles sont profondes.
  • Les fissures horizontales, présentes au niveau du plancher : celles-ci, surtout si elles ont l’air d’être profondes, démontrent un défaut de chaînage des murs dû à un mauvais calcul des charges. Autrement dit, la structure de votre maison pourrait alors ne pas supporter sur le long terme le poids des planchers et autres charges.
  • Les fissures en escalier : prenant la forme d’un escalier, elles épousent la forme des joints de maçonnerie (briques ou parpaings). Cette forme en escalier est une indication de séparation entre les briques. Ces fissures-là sont très problématiques, surtout si elles sont profondes.

Pour chacune de ces fissures, veillez à bien surveiller leur évolution. Si vous observez une détérioration précipitée, faites appel à un expert sans plus attendre.

Quand faut-il s’inquiéter d’une fissure ?

Une fissure est inquiétante pour la structure de votre maison lorsqu’elle est traversante. On désigne comme traversante une fissure qui se situe à la fois dans l’enduit, mais également dans le matériau de construction de vos murs. Cela signifie donc que la fissure n’est pas seulement en surface, mais qu’elle est en train d’endommager la structure même de votre habitat. En règle générale, vous pouvez observer par vous-même une fissure traversante, car elle apparaît à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Notez bien que, peu importe le type de fissure, faire appel à un professionnel est gage d’assurance.

Si vous êtes confronté à une fissure de plus de 2 mm de large en apparence sur le long de votre maison, celle-ci ne doit en aucun cas être négligée et doit être expertisée au plus vite ! À savoir, au-delà de 1 cm de large, ces fissures sont nommées « lézardes ».

Les causes des fissures de maison

Une fissure peut avoir différentes causes, qui seront la plupart du temps déterminées par un expert, afin de vous proposer des solutions de réparation adaptées.

Les mouvements du sol qui impactent les structures de la maison

En fonction de la région dans laquelle vous vivez et du type de sol sur lequel est installée votre maison, il peut y avoir plus ou moins de mouvements du sol. Ceci est un phénomène naturel, particulièrement présent en France, qui peut cependant impacter la structure de votre maison.

Les catastrophes naturelles : tremblements de terre, inondations

D’autres types de phénomènes naturels peuvent causer des fissures sur votre maison : les inondations et les tremblements de terre. Naturellement, ces catastrophes impactent les bâtiments et des fissures importantes peuvent en résulter, mettant en danger la stabilité des maisons.

Les causes liées à la construction et aux matériaux de la maison

Lors de la construction de votre maison , le choix des matériaux et la mise en œuvre peuvent faire défaut, voire être non conformes. Le constructeur de votre maison peut avoir commis des erreurs comme le mauvais dimensionnement des fondations, l’absence de vide-sanitaire, de joints de dilatation ou encore des fondations trop peu profondes. Dans ces cas-là, il se peut qu’avec le temps, vous commenciez à voir se former des fissures.

Les défauts de conception architecturale

Avant la construction d’une maison, certains choix de conception sont faits par l’architecte. Ces décisions doivent prendre en compte les caractéristiques et contraintes du sol, la présence de nuisibles et la sélection des matériaux en fonction des contraintes. Si un de ces éléments fait l’objet d’une erreur, cela a un impact sur la stabilité de votre maison.

Prendre en considération l’âge de la maison

Lors de l’apparition de fissures, l’âge de la maison peut être intéressant à prendre en compte. En effet, une maison ancienne aura naturellement des fissures sur son enduit, dû à son ancienneté. Par ailleurs, si votre maison est neuve ou très récente, il n’est pas normal de voir se former des fissures si tôt.

Si vous vous trouvez dans cette situation, contactez votre constructeur, il devra faire le nécessaire au nom de la garantie de parfait achèvement.

Découvrez 16 questions à poser pour réussir la visite et l’achat d’une maison.

Prévenir les fissures dans les maisons et les traiter à temps

Identifier si votre maison est installée sur un sol instable (sol argileux, ancienne carrière, en pente, terrain inondable)

Il existe des moyens de prévenir l’apparition de fissures sur les maisons. Tout d’abord, que ce soit pour une construction nouvelle ou un bâtiment existant, il est important d’identifier si votre maison se trouve sur un terrain au sol instable. Un sol instable est un sol argileux, en pente ou bien inondable.

L’État français met à disposition des cartes, comme celle des sols argileux, permettant d’appréhender ce risque. Une fois les risques identifiés, vous pouvez demander à réaliser des travaux sur votre construction existante afin de consolider le bâtiment. Dans ce cas, il faudra faire appel à un professionnel pour renforcer les fondations. Les experts adaptés sont appelés des réparateurs de fondation, qui sont généralement des techniciens du BTP.

Si vous êtes dans le cas d’une construction neuve, il faudra réaliser une étude des sols et identifier les catastrophes naturelles passées sur le terrain, afin d’orienter la construction et les matériaux en fonction du sol.

Suivez ces 10 étapes pour faire construire votre maison.

Comment réparer une fissure de maison ?

Il est important de ne pas chercher à réparer vous-même les fissures de votre maison, il faut en priorité en connaître l’ampleur. De plus, il faut impérativement prévenir votre assurance lorsque des fissures sont constatées. Il est nécessaire de faire appel à un professionnel pour réparer correctement les fissures, car reboucher l’enduit de façade d’une fissure qui a déjà atteint les matériaux de construction ne résoudra pas le problème !

Découvrez notre article pour bien entretenir les façades, gouttières et la toiture de votre maison.

Le rôle d’un expert en fissures

Faites appel à un expert en fissures au sein d’un bureau d’expertise en bâtiment. Celui-ci a pour rôle d’analyser les caractéristiques de fissures, leur origine et par conséquent le danger qu’elles peuvent causer. Ces experts vont bien entendu tenir compte du terrain et des matériaux qui composent votre maison afin de réaliser un diagnostic précis et de proposer les actions à mettre en place.

Choisir un professionnel pour la réparation des fissures

Pour le diagnostic, tournez-vous vers un bureau d’expertise en bâtiment. Si vous choisissez un autre prestataire pour vos réparations, en fonction de l’ampleur des fissures, tournez-vous vers un façadier ou un maçon.

En fonction du professionnel que vous choisirez, celui-ci pourra après diagnostic, effectuer sur votre maison les réparations. Cependant, pour éviter tout conflit d’intérêt, n’hésitez pas à choisir deux prestataires différents : un pour le diagnostic, un autre pour les réparations de fissures.

Quel est le coût de la réparation des fissures dans une maison ?

Selon la cause de la fissure et l’ancienneté de votre maison, vous pouvez bénéficier de certaines garanties auprès du constructeur de votre maison (assurance dommage-ouvrage et garantie décennale).

Le coût de réparation d’une fissure peut varier selon plusieurs facteurs. La nature de la fissure à réparer, le nombre de fissures présentes, la taille de votre habitation, les matériaux nécessaires aux réparations ainsi que le choix du prestataire feront varier le coût de vos réparations. Nous vous conseillons de demander des devis à plusieurs prestataires avant de prendre votre décision finale.

Les assurances et aides financières pour la réparation des fissures

Pour financer la réparation des fissures, vous n’êtes pas seul ! En fonction de la nature des fissures, vous pouvez bénéficier d’aides de l’État ou de la couverture de votre assurance habitation, selon le contrat souscrit.

Si votre maison est récente et la fissure dangereuse, vous pouvez faire intervenir votre assurance dommage-ouvrage. Dans ce cas, contactez le constructeur pour bénéficier de la garantie décennale.

Si des fissures sont apparues après une catastrophe naturelle, il faudra contacter votre assurance habitation qui couvre ce type de dégât. Cependant, il faut également que votre commune ait fait l’objet d’un arrêté reconnaissant l’état de catastrophe naturelle. Dans ce cas, vous aurez alors 10 jours après la publication de l’arrêté au Journal officiel pour déclarer le sinistre à votre assureur et bénéficier d’une indemnisation.

Enfin, lors d’un ravalement de façade, il existe certaines aides de l’État pour financer une partie des travaux. C’est le cas notamment des aides de l’Anah, de la TVA à 10%, et d’autres aides régionales et départementales. Pour connaître les aides locales, prenez contact avec l’Anil.

FAQ Fissures de maison : nos réponses à vos questions

Qu'est-ce qui cause les fissures dans les maisons ?

Les principales causes des fissures dans les maisons sont les mouvements du sol, les catastrophes naturelles (tremblements de terre, inondations), le choix des matériaux, les défauts de construction et les erreurs de conception architecturale.

Quand est-ce qu'une fissure dans une maison devient dangereuse ?

Une fissure est inquiétante si elle est traversante (visible à l’intérieur et à l’extérieur de la maison) ou si elle dépasse 2 mm de large. Si vous observez de telles fissures, un expert doit les examiner au plus vite pour évaluer leur dangerosité.

Sur le même sujet

PARTAGER

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?