Bien choisir vos pros

Au sommaire :

Bien choisir votre peintre

Bien choisir votre peintre

Pour un logement sain et confortable, le choix du peintre est important. En vous accompagnant dans le choix des couleurs, de la finition, de la peinture ou encore dans la pose de vos revêtements muraux et de sols, le peintre est un garant esthétique de vos travaux. Il peut aussi vous conseiller sur l’impact environnemental et sanitaire de vos peintures. Comment trouver le bon peintre répondant à vos attentes ? Afin de vous aider, voici les conseils de nos experts.

1

Quel est le rôle du peintre ?

Le peintre est l’un des derniers artisans à intervenir sur un chantier de rénovation. Si son rôle principal consiste à peindre les surfaces intérieures (murs, plafond, menuiseries des portes et des fenêtres), comme extérieures (façades, volets), il peut aussi parfois poser les revêtements tels le papier peint ou la moquette. Il peut donc intervenir sur plusieurs fronts.

Peinture des murs et plafonds

Le peintre prépare les surfaces en passant de l’enduit, en lessivant, en décapant et en ponçant pour les aplanir et s’assurer de leur imperméabilité. Son rôle est aussi de choisir et d’obtenir le type de peinture et les coloris que vous lui avez demandés. Enfin, il passe la peinture en plusieurs couches.

Pose de revêtements muraux ou de revêtements de sols

Le peintre retire le revêtement mural existant (papier peint), ou le revêtement de sols (moquettes, lino, PVC, etc.). Il prépare ensuite la surface avant de poser le nouveau revêtement.

Comment bien faire repeindre votre logement ?

Guide de rénovation

Quelles sont les responsabilités du peintre ?

Avant même la signature du devis et le lancement des travaux, le peintre doit vérifier l’adéquation entre votre demande, la réglementation (ou les arrêtés spécifiques du lieu où se situent le projet) et la faisabilité technique. Si ce n’est pas le cas, il doit vous indiquer, dans le cadre de son devoir de conseil, les travaux préalables nécessaires pour sécuriser le projet et les inclure dans son devis. Cela implique que l’entreprise de peinture ne pourra pas vous réclamer au cours du chantier des frais pour des travaux complémentaires puisqu’elle est censée les avoir identifiés au préalable. Toutefois, tout n’est pas forcément visible en amont, c’est ensuite une question de dialogue et de bon sens.

Devis : 6 questions à vous poser avant de le signer

Documents
2

Comment bien sélectionner votre peintre ?

Comment savoir si votre peintre est compétent ? S’il est disponible ? Est-il fiable et en droit d’exercer ? Nos experts, qui recommandent avant toute chose de contacter plusieurs peintres avant de vous engager, vous livrent tous leurs bons conseils pour choisir votre artisan en toute sérénité !

Les points à vérifier avant de vous engager

  • 1 L’entreprise de peinture est-elle inscrite au Registre du commerce / des sociétés ?
  • 2 Où est-elle basée ?
  • 3 Renseignez-vous sur sa situation juridique et financière.
  • 4 A-t-elle souscrit une assurance responsabilité civile du chef d’entreprise ?

Les qualifications de l’entreprise de peinture

Le peintre peut se distinguer par un label de qualité « facultatif » : la qualification Qualibat. Grâce à cette qualification, vous saurez si le peintre peut réaliser votre commande car elle détermine la capacité technique d’une entreprise à réaliser des travaux dans des domaines définis. Qualibat indique également si l’entreprise est à jour de ses obligations sociales, fiscales, ou dans ses assurances. Et si elle est solide financièrement.

Pour trouver les artisans ou les entreprises correspondant aux types de travaux que vous souhaitez réaliser, vous pouvez consulter l’espace travaux de son site.

Le budget

Plusieurs données sont à prendre en compte dans le prix et les délais de réalisation d’un chantier de peinture. Il est important de contacter plusieurs artisans et de comparer leurs devis.

Variables impactant sur les prix et les délais

  • Les caractéristiques de l’appartement ou de la maison (matériaux existants, présence d’amiante, etc.),
  • Les dimensions de surfaces à traiter,
  • L’environnement (urbain, dense ou rural, la servitude et le droit des sols, les contraintes liées à la sauvegarde du patrimoine),
  • Les matériaux et les techniques de mise en œuvre utilisés.

Bien choisir vos pros

Découvrez nos autres fiches métiers

Voir tous les pros
Voir tous les pros

À lire aussi