Au sommaire :
Rénovation énergétique : comment éviter les arnaques ?

Rénovation énergétique : comment éviter les arnaques ?

Faites-vous partie de ces Français qui redoutent les arnaques en matière de rénovation énergétique ? D’après une enquête CSA Search de 2018, ils sont 87% à craindre les escroqueries. Mais pas de panique. Dans cet article, nous vous donnons des clés pour les comprendre et les éviter.

L’isolation de votre logement pour 1 euro, trop beau pour être vrai ? Et bien non !

En 2017, dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE), l’État a lancé la prime « coup de pouce isolation », une aide financière destinée aux particuliers et qui couvre une grande partie des coûts liés à l’isolation des planchers bas, des combles ou de la toiture.

Tous les ménages peuvent en bénéficier. Toutefois, les montants de prime sont calculés en fonction du niveau de ressources. Pour les foyers modestes, cela revient à une prise en charge totale des travaux : ils ne payent qu’un euro symbolique. Pour les autres, c’est un financement partiel du coût des travaux.

Vous souhaitez connaître le montant de la prime dont vous pourriez bénéficier ? Tout vous est expliqué sur le portail de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics.

1

Les arnaques à 1 euro : qu’est-ce que c’est ?

Si le dispositif « coup de pouce isolation » est tout à fait réel, les escroqueries existent bel et bien. Grâce à ces aides de l’Etat, le marché des travaux de rénovation énergétique attire les convoitises, et des entreprises peu scrupuleuses pratiquent ce que l’on appelle « les arnaques à 1 euro ».

Le problème ? Il peut y en avoir plusieurs !

Premièrement, un prestataire malhonnête aura tendance à gonfler le montant du devis.

Ensuite, il pourra vous proposer des contrats non conformes, c’est-à-dire qui ne respectent pas les dispositions du code la consommation : encaissement immédiat du paiement, pas de bordereau de rétractation, absence de qualification professionnelle…

Devis : 6 questions à vous poser avant de le signer

Documents

Mais ce n’est pas tout. La plupart du temps, ces arnaqueurs ne réalisent pas les travaux convenablement : ils rognent sur la qualité des matériaux ou emploient des travailleurs peu compétents. De fait, vous ne bénéficiez pas des résultats attendus !

2

Comment éviter les mauvaises surprises ?

  • Méfiez-vous du démarchage à domicile : ne répondez pas aux sollicitations. Les travaux d’économie d’énergie constituent un projet important et complexe. Ils ne peuvent pas être abordés sans une étude préalable de vos besoins, des chantiers prioritaires et de vos capacités de financement, surtout en copropriété.
  • Informez-vous. Le mouvement des Copros Vertes, initié par l’État et mis en œuvre par la FNAIM et l’Association Qualitel, propose une formation totalement gratuite à la rénovation énergétique. Vous apprendrez quelles sont les questions à poser, et quels sont les documents à exiger pour éviter de vous faire arnaquer !
  • Si vous êtes en immeuble, le conseil syndical doit s’approprier le sujet, en relation constante avec le syndic. Un conseiller syndical peut tout à fait se renseigner (pensez à la formation des Copros Vertes) et entreprendre des démarches afin de rechercher des professionnels, des interlocuteurs, susceptibles de le renseigner et de l’assister dans cette réflexion.
  • N’hésitez pas à vous rapprocher de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ou des conseillers FAIRE pour obtenir davantage d’informations sur les aides financières existantes, ainsi que sur l’adéquation de travaux que vous envisagez par rapport à votre situation. Des aides locales peuvent également exister : renseignez-vous ! Et rappelez-vous que le montant des financements dépend des travaux projetés : il est parfois plus intéressant d’entreprendre une rénovation ambitieuse qu’un projet plus modeste. En effet, le surcoût des travaux sera alors pris en charge par la valorisation des aides.
  • Cherchez un professionnel certifié RGE : c’est une condition indispensable pour bénéficier d’aides financières. Vous trouverez un annuaire des professionnels certifiés RGE sur le site FAIRE.

Plus de conseils ?

Chaque mois, retrouvez nos idées pour un logement où il fait bon vivre
directement dans votre boîte mail

Abonnez-vous à notre newsletter ›

Pour aller plus loin

À lire aussi

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.