Bien visiter
Au sommaire :
Sécurité anti-intrusion : que devez-vous vérifier lors d’une visite du logement ?

Sécurité anti-intrusion : que devez-vous vérifier lors d’une visite du logement ?

569 000 ménages ont été victimes d’un cambriolage ou d’une tentative de cambriolage en 2018 en France, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Nos experts vous disent tout sur les équipements de sécurité destinés à limiter les intrusions.

Réussisez toutes vos visites grâce à nos check-lists interactives !

Visite d'un appartement Visite d’une maison
1

Au préalable, quelles sont les questions à poser en arrivant ?

Dans une maison

De plain-pied, parfois isolées, les maisons se doivent d’être bien sécurisées. Lors de votre visite, vous devez commencer par poser plusieurs questions.

Demandez si un système de sécurité a été installé. Si c’est le cas, sollicitez des précisions sur le type de système choisi, connecté ou non.

Assurez-vous qu’un contrat a été signé avec une société de surveillance. Pour savoir s’il est fiable ou si le bien est situé dans une zone à risque, demandez si la maison a déjà été cambriolée, et si oui, combien de fois.

Accordez enfin une attention toute particulière aux fenêtres et aux portes. Saviez-vous en effet que 64 % des cambrioleurs passent par la porte principale et 22 % par les fenêtres  ? Sont-elles protégées par des serrures anti-intrusion ?

Dans un immeuble

Les immeubles ne sont pas épargnés par les cambrioleurs. Lors de votre visite, renseignez-vous sur les modalités qui permettent de sécuriser l’accès au logement.

Demandez s’il y a un gardien dans l’immeuble. La présence des gardiens d’immeubles reste rassurante. Pour des raisons essentiellement économiques, ils sont de moins en moins nombreux, selon un rapport réalisé en 2007 à la demande du ministère du Travail. Lors de votre visite, demandez si des cambriolages ont déjà eu lieu dans les appartements de l’immeuble ou dans les caves, également convoitées par les cambrioleurs.

Si le bien que vous visitez se trouve en rez-de-chaussée, vous devez redoubler de vigilance et vous assurer que les portes et les fenêtres sont équipées de serrures anti-intrusion. Mieux vaut également avoir des fenêtres équipées d’entrebâilleurs, et une porte avec au minimum un œilleton. Demandez enfin si un système de lumières de sécurité automatique est installé.

2

Que faut-il regarder au niveau des équipements de sécurité anti-intrusion et de contrôle d’accès ?

La sécurité anti-intrusion (maisons et immeubles)

Plusieurs types de systèmes de sécurité anti-intrusion peuvent équiper maisons et immeubles. Pour ces derniers, il n’est d’ailleurs pas rare de trouver plusieurs systèmes complémentaires.

  • Système de vidéosurveillance. Les caméras ont l’avantage d’être dissuasives, leur présence étant systématiquement signalée par un panneau visible de tous. Leur objectif n’est pas de surveiller vos allées et venues, mais de pouvoir réagir en cas d’incident. En effet, les images sont archivées et consultables en cas de vol, d’agression ou de dégradations, par exemple. Lors de votre visite, demandez où sont installées les caméras et comment elles fonctionnent.

  • Visiophone. Si un visiophone est installé dans le bien que vous visitez, sachez qu’il vous permettra d’identifier la personne qui sonne à votre porte grâce à une platine de rue, c’est-à-dire un boîtier fixé à l’extérieur de la propriété (souvent près de la porte d’entrée, du portail ou portillon). Vous pourrez ouvrir la porte directement depuis l’intérieur du logement.

 

N’hésitez pas à tester le fonctionnement de la sonnette d’entrée. Demandez à l’un de vos accompagnateurs de sonner. Cela vous permettra de vérifier que le signal sonore est audible dans tout le logement. Si ce dernier est équipé d’un visiophone, regardez si vous distinguez correctement le visage de la personne qui sonne. Enfin, assurez-vous que l’ouverture de la porte se fait sans encombre.

Le contrôle d'accès (immeubles)

Un immeuble étant par définition constituée de plusieurs appartements, avec des allées et venues multiples, nos experts vous recommandent d’être particulièrement attentifs sur ces différents points :

  • La présence d’un contrôle d’accès. Un système de contrôle d’accès à l’immeuble est-il en place ? Si oui, demandez comment il fonctionne.
  • Le type de contrôle. S’agit-il d’un interphone, d’un digicode ou d’un système de badge ?
  • Le nombre de portes sécurisées. Vérifiez quelles sont les portes protégées : uniquement la porte d’entrée, ou également l’accès à la cage d’escaliers ? Sachez que l’ascenseur peut aussi être protégé.

En raison de leur coût réduit et de leur mode d’utilisation simplifié, les digicodes sont souvent privilégiés. Ils présentent aussi l’avantage d’éviter les pertes de badge ou de clés, tout en sécurisant l’accès. Petit bémol : ce code peut être divulgué à des personnes étrangères à l’immeuble. Assurez-vous qu’il soit changé régulièrement afin d’éviter des déconvenues.

Si le vendeur vous informe qu’un sas est en place, vérifiez qu’il fonctionne. Le principe du sas est en effet particulièrement efficace puisqu’il offre deux contrôles : l’un au niveau de la rue, l’autre au niveau de l’accès à la cage d’escalier.

3

Que devez-vous regarder au niveau de la porte d’entrée ?

Certains systèmes de sécurité sont intégrés au logement, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison.

Lors de votre visite, renseignez-vous sur le type de porte installée  :

Demandez s’il s’agit d’un modèle blindé à serrure renforcée. Notez que, pour l’assurance, il est obligatoire d’avoir une porte à trois points d’ancrage. Il est également important de se renseigner sur la nature du matériau dont elle est constituée. Cela vous permettra de savoir si elle peut résister en cas de tentative d’effraction.

Elle peut également être équipée :

  • D’un judas. Cette petite ouverture vous permet d’identifier la personne qui vient de sonner.
  • D’un entrebâilleur à tiges. Ce système fiable et robuste empêche les personnes d’entrer sans y être invitées.

 

Pour aller plus loin

Parties communes

À lire aussi

close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez 2 fois par mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.