Comment bien choisir votre système de chauffage ?

Au sommaire :

Que faut-il savoir sur les cheminées, poêles, inserts ou foyers fermés ?

Que faut-il savoir sur les cheminées, poêles, inserts ou foyers fermés ?

La cheminée traditionnelle au bois se décline, à présent, en poêle, insert et foyer fermé. Ces équipements offrent des rendements très élevés et peuvent représenter un bon chauffage complémentaire. Mais allumer un feu dans une maison peut s’avérer dangereux si vous ne possédez pas les bons équipements. Nos experts vous donnent les clés pour mieux comprendre leurs caractéristiques.

1

Quelles sont les caractéristiques des cheminées, poêles, inserts et foyers ?

Pour vous y retrouver, suivez les explications de nos experts afin de trouver le système adapté vos attentes et besoins dans votre logement.

La cheminée ouverte ou à foyer ouvert

La cheminée ouverte ou à foyer ouvert

C’est la plus traditionnelle mais elle s’adapte à tous les designs et fait toujours un bel effet. Cependant, son rendement est de 10 à 20 %, ce qui signifie qu’une grande partie de la chaleur produite n’est pas restituée dans la pièce et se limite aux abords du foyer.

Les poêles à bûches, de masse ou à granulés

L’entrée d’air principale est située sous l’appareil.
Si vous choisissez le poêle classique à bûches, l’utilisation du bois sec est primordiale pour assurer une combustion efficace et éviter l’encrassement de l’appareil.
Si vous choisissez le poêle à granulés, ces derniers seront placés dans le réservoir du poêle. Le granulé est un petit bâton cylindrique issu du compactage de sciure de bois et de copeaux. Ils sont donc écologiques et leur taux d’humidité est très faible, ce qui augmente la combustion et le pouvoir calorifique. Le rendement est d’ailleurs très performant : environ 80 %.
Si vous choisissez le poêle de masse, aussi appelé poêle à accumulation, sachez qu’il peut chauffer votre logement grâce à la chaleur maintenue par ses matériaux (faïence, roche volcanique, briques réfractaires…) mais cette chaleur ne sera pas répartie de façon égale. Avec ce système, la difficulté réside dans la diffusion de la chaleur dans l’ensemble des pièces : la pièce où il est installé sera bien chauffée alors que les chambres auront des températures trop basses. Son installation nécessite d’importants travaux.

L’insert

C’est une chambre de combustion métallique qui s’installe dans une cheminée existante. L’insert est équipé d’une double peau assurant la circulation de l’air ambiant autour de l’appareil et permettant le transfert de l’air réchauffé par l’avant de l’insert. Son rendement est supérieur à 70 % et il émet jusqu’à dix fois moins de monoxyde de carbone qu’une cheminée à foyer ouvert.

Le foyer fermé

Il peut parfois être confondu avec un insert. Il s’agit d’un poêle habillé par une cheminée décorative. Des orifices situés en bas et en haut de l’habillage récupèrent l’air frais de la pièce qui se réchauffe au contact de l’appareil. Le foyer fermé peut fonctionner à bûches ou à granulés (plus onéreux).

2

Quels sont les repères de qualité pour votre cheminée, poêle, insert ou foyer ?

Après avoir déterminé le système qui conviendrait le mieux à votre logement, il y a des précautions à prendre quant au matériel qui sera installé chez vous. Des labels et normes vous garantissent davantage de sécurité. Pensez à vérifier les points suivants :

Le Label Flamme Verte 

C’est une initiative conjointe de l’Ademe et de fabricants d’équipements. Il garantit la qualité et les performances énergétiques et environnementales des appareils domestiques de chauffage au bois.

L’installation aux normes

La mise en place doit être réalisée par un professionnel et répondre aux exigences du D.T.U. 24.2.2 traitant des cheminées équipées d’un foyer fermé ou d’un insert utilisant exclusivement le bois comme combustible » et du D.T.U. 24.1 traitant des travaux de fumisterie.

3

Quels sont les repères pour vous assurer d’une bonne installation ?

Afin de vous accompagner dans l’installation de votre équipement, consultez la check-lits de nos experts.

Que faut-il savoir sur les cheminées, poêles, inserts ou foyers fermés ?

Les points à vérifier :

4

Quels sont les conseils et les mises en garde de nos experts pour un bon fonctionnement ?

Si vous souhaitez que votre système chauffe l’ensemble de votre logement, des équipements complémentaires sont à envisager :

  • Le turbo accélère la convection naturelle,
  • Des gaines de distribution d’air chaud améliorent la diffusion de la chaleur dans le logement,
  • Un récupérateur de chaleur favorise le tirage et augmente considérablement le rendement.

N’hésitez pas à en parler avec votre plombier-chauffagiste pour vous conseiller sur les aménagements à faire.

Les inserts, foyers fermés et poêles doivent être entretenus régulièrement. Votre installation durera plus longtemps, les risques d’incendie seront évités et les défauts éventuels du conduit détectés.

A noter

Pour réduire les polluants (CO2, cendres) liés à l’utilisation des cheminées, poêles, inserts ou foyers, utilisez du combustible (bois, plaquettes, granulés) de qualité et ne brûlez jamais de déchets.

Bien choisir vos équipements & matériaux

Découvrez nos autres fiches

Voir tous nos guides
Voir tous nos guides

À lire aussi