Comment bien choisir votre système de production d’eau chaude ?

Au sommaire :

Que faut-il savoir sur le chauffe-eau traditionnel ?

Que faut-il savoir sur le chauffe-eau traditionnel ?

Pour la production d’eau chaude dans votre logement, vous comptez vous orienter vers le chauffe-eau traditionnel. Pour mieux comprendre le fonctionnement de cet équipement et vous guider vers un choix adapté à vos besoins, nos experts ont listé pour vous une série de points à analyser.

La production d’eau chaude sanitaire individuelle peut être assurée par accumulation, grâce à un ballon d’eau chaude, ou de façon instantanée, c’est-à-dire que l’eau chaude est produite au moment du puisage.

1

Comment fonctionne la production d'eau chaude par accumulation ?

Dans ce cas, l’eau est chauffée par une résistance (pour un ballon cumulus électrique) ou par un brûleur indépendant ou commun avec la chaudière. Dans ce cas on dit que le chauffe-eau est « couplé à la chaudière » fonctionnant au gaz (naturel en étant raccordé au réseau de la ville ou au GPL), au fioul ou à l’électricité puis stocké dans un ballon appelé aussi accumulateur ou cumulus.

La capacité de stockage de ce ballon dépend du nombre de personnes habitant dans le logement afin qu’il puisse fournir de l’eau chaude de manière confortable 24h/24. Il faut prévoir un volume suffisant pour l’installation de cet équipement.

2

A qui s'adresse le chauffe-eau par accumulation ?

Le système par accumulation est adapté lorsque les demandes de production d’eau chaude sont nombreuses et simultanées et le temps de production doit être réduit au minimum.

Le chauffe-eau par accumulation fonctionne à tout moment de la journée. La réserve d’eau chaude se reconstitue en un laps de temps compris entre 20 minutes et 8 heures selon les modèles et le volume à chauffer. Par exemple, le chauffe-eau électrique double puissance réchauffe un volume d’eau d’une centaine de litres en moins d’une heure grâce à sa deuxième résistance.

Notre conseil

Afin de réaliser des économies sur votre facture, pensez à programmer votre accumulateur électrique la nuit, (avec un abonnement électrique intégrant le « tarif heures creuses »). Ce dernier a généralement besoin de six à huit heures pour chauffer toute l’eau de son réservoir. Dans une logique de production nocturne, le volume du réservoir doit correspondre au besoin quotidien en eau chaude.

3

Comment se déroule la production d'eau chaude de façon instantanée ?

La production d’eau chaude peut être instantanée, notamment quand il n’y a pas de place pour un ballon. Cette solution a l’avantage d’adapter la production d’eau chaude directement à la consommation.

Le système de chauffage (chaudière ou pompe à chaleur) peut également assurer la production d’eau chaude à la demande et instantanément.

Le chauffe-eau instantané peut fonctionner au gaz ou à l’électricité de manière directe.

Bien choisir votre plombier-chauffagiste

Fiches Professionnels
4

Quels sont les repères de qualité d'un bon chauffe-eau ?

Un bon système de production d’eau chaude sanitaire doit permettre de satisfaire les besoins de puisage liés au nombre d’utilisateurs. Optez pour des équipements de la marque NF. C’est un gage essentiel pour vous assurer de la qualité et de la sécurité de votre chauffe-eau.

5

Quels sont les conseils de nos experts pour un bon fonctionnement de votre équipement

Installez votre chauffe-eau et le réseau de distribution dans un espace chauffé

Si ce n’est pas possible, les canalisations et le chauffe-eau doivent être calorifugés afin d’éviter la déperdition de chaleur.

Veillez aux équipements pour éviter la prolifération des légionelles

Il est nécessaire que les équipements empêchent la prolifération des légionelles, c’est-à-dire de bactéries pouvant entraîner des problèmes respiratoires. Ces bactéries se développent dans une eau comprise entre 30 et 50°C. Programmer le thermostat du ballon à au moins 50°C est un moyen d’éviter leur présence.

Pensez au limiteur de température de l’eau distribuée

Faites ajouter un dispositif limiteur de température de l’eau distribuée en sortie du chauffe-eau pour vous prémunir contre les brûlures.

N’oubliez pas le groupe de sécurité

Les équipement doivent être équipés d’un groupe de sécurité, comportant un robinet d’arrêt manuel anti-refoulement et un robinet de vidange à soupape de sécurité, pour évacuer l’eau surchauffée en cas de défaillance du thermostat. Pour garantir le bon fonctionnement du groupe de sécurité, n’oubliez pas de l’ouvrir et de le fermer environ une fois par mois.

Notre conseil

Il existe, également, des kits de sécurité intégrant à la fois le groupe de sécurité (sécurité pression) et le limiteur de température (sécurité brûlure). Nous vous recommandons vivement d’en équiper votre chauffe-eau.

Bien choisir vos équipements & matériaux

Découvrez nos autres fiches

Voir tous nos guides
Voir tous nos guides

À lire aussi