Chauffage : quelle est la bonne température pour votre logement ?

Il n’est pas toujours simple d’obtenir la température idéale à l’intérieur d’un appartement ou d’une maison. Comment concilier confort et consommation d’énergie raisonnée ? Quelles sont les recommandations à suivre pour réguler la température pièce par pièce et préserver votre santé ? Suivez nos conseils pratiques.

Au sommaire :
Chauffage : quelle est la bonne température pour votre logement ?

Quand le froid fait son apparition, vous pouvez avoir tendance à forcer sur le chauffage. Cette mauvaise habitude peut faire flamber vos factures d’énergie, sans forcément améliorer le confort dans votre habitation. Comment déterminer et maintenir une température adéquate ? Quels sont les avantages d’une température bien régulée ? Nous vous donnons nos conseils pour trouver la température idéale dans votre logement.

1

Quelle est la température idéale à adopter ?

19°C, c’est la température de consigne recommandée par l’Ademe. La température dépend cependant de l’usage de chaque espace : à chaque pièce de votre logement correspond une température ambiante considérée comme idéale.

Si vous possédez un chauffage individuel, l’idée est de ne pas définir une température de consigne trop élevée car cela engendre une consommation d’énergie importante. Nous vous conseillons de respecter les fourchettes suivantes pour régler votre température intérieure et faire des économies d’énergie :

  • Entre 19 et 21°C dans la cuisine, le salon, la salle à manger, le bureau.
  • Entre 16 et 17°C dans les chambres. Une température de logement excessive est susceptible de dégrader la qualité de votre sommeil.
  • 22°C dans la salle de bain et la salle de douche. Cette valeur indicative ne doit être respectée que durant la période d’utilisation des pièces d’eau.

Dans les logements individuels, jongler avec le thermostat d’ambiance peut parfois s’avérer difficile, chaque pièce ayant ses propres températures de confort à réguler. Il faut également être en mesure d’anticiper les absences et la température extérieure. Nous vous conseillons donc de vous équiper d’un système de programmation et de régulation, ainsi que d’une sonde extérieure.

Bien aérer votre logement

Contrairement aux idées reçues, pour chauffer efficacement votre logement vous ne devez surtout pas calfeutrer vos bouches d’aération. Vouloir à tout prix conserver la chaleur en n’aérant pas est un mauvais réflexe. Pour limiter l’humidité et la présence de polluants, l’air intérieur doit être renouvelé régulièrement. Pensez à ouvrir vos fenêtres 10 minutes le matin et le soir, même en hiver. Un air sain est plus facile à chauffer qu’un air chargé d’humidité qui provoque également de la condensation.

2

Pourquoi faut-il contrôler la température dans votre logement ?

Limiter la température de votre logement, c’est mieux gérer votre porte-monnaie. Et pour cause : votre chauffage est le premier poste de dépense de votre consommation d’énergie. Il peut représenter jusqu’à 60 % de votre facture énergétique selon l’Ademe. De petits efforts pour réguler la température peuvent alléger considérablement votre budget. Baisser de seulement un degré votre chauffage permet effectivement de faire une économie de consommation de 7 % à 8 %, pour des logements standards. L’effort est davantage récompensé dans un logement bien isolé : la baisse de la consommation d’énergie peut atteindre 10 à 15 %.

Mais ce n’est pas tout. D’après l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance), une température trop élevée dans le logement peut aussi avoir un impact sur votre santé, et notamment sur votre sommeil. Dormir dans une chambre à la température ambiante trop chaude ne facilite ni l’endormissement, ni le sommeil réparateur. Au contraire, cela perturbe le système de régulation thermique de votre corps et peut même vous réveiller en pleine nuit.

3

Pensez au programmateur et régulateur pour avoir la bonne température dans votre logement

L’utilisation d’un système de programmation et de régulation est une source de confort et d’économies. Le thermostat commande ces deux systèmes. Il facilite la gestion de la température dans votre logement, ainsi que celle de votre consommation énergétique.

  • Vous partez pour le week-end ? Pour les vacances ? La présence du thermostat programmable simplifie la gestion du chauffage dans votre logement en réglant la température en fonction de vos besoins. Le programmateur anticipe vos départs et arrivées dans le logement. Il peut aussi chauffer votre habitation différemment le jour et la nuit.
  • Le thermostat adapte la température des radiateurs en fonction des pièces de votre logement. Le chauffage peut ne pas être uniforme dans toute la maison ou l’appartement. Les chambres n’ayant pas besoin d’être chauffées aussi intensément que les pièces de vie, le thermostat permet de différencier la mise en route et l’extinction des équipements.

Bien choisir votre plombier-chauffagiste

Fiches Professionnels
4

Température de consigne : est-elle imposée ou bien choisie par l’occupant ?

Pour les immeubles dotés de chauffage collectif, le code de la construction impose de programmer la température de chauffe du logement à 19°C maximum. Il s’agit d’une moyenne au sein du logement, et surtout d’une température « théorique » qui correspond au réglage du chauffage. La température « ressentie » différera d’un logement à l’autre car elle dépend de nombreux facteurs : orientation et apports solaires, conditions extérieures, nombre d’occupants, usages…

Pour les logements équipés d’un chauffage individuel (chaudière, pompe à chaleur, poêle, chauffage électrique…), la température de consigne est, quant à elle, la température choisie par l’occupant grâce au système de régulation intégré à l’équipement de chauffage ou aux robinets thermostatiques présents sur les radiateurs. Elle correspond à la température « idéale », selon ses usages et ses besoins, à atteindre dans le logement grâce au chauffage.

L’installation d’un système de régulation et de programmation est l’une des seules manières d’imposer une température de consigne dans votre logement, c’est-à-dire la température que vous souhaitez obtenir chez vous.

Que faut-il savoir sur les systèmes de régulation et de programmation du chauffage ?

Équipements & Matériaux

Pour aller plus loin

Énergie Isolation

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?

7 idées reçues sur l’isolation phonique des logements

64 % des Français habitant dans des villes de plus de 20 000 habitants sont occasionnellement réveillés la nuit à cause de nuisances sonores, selon le Baromètre QUALITEL. Plus généralement, celles-ci peuvent entraîner des problèmes de santé, de la fatigue ou du stress notamment. Comment savoir si une maison ou un appartement est bien isolé phonétiquement ? Pour vous aider à améliorer le confort acoustique dans votre logement, nos experts décryptent le vrai du faux en 7 questions.

Au sommaire :
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.