Tout savoir sur le chauffage au gaz

La nouvelle réglementation environnementale RE2020 est entrée en vigueur le 1er janvier 2022 pour les logements neufs. Ces règles, qui visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur du bâtiment, concernent en partie le chauffage au gaz, et plus particulièrement la maison individuelle chauffée à 100 % au gaz. Pour tout comprendre sur le mode de chauffage au gaz et son avenir dans nos maisons et appartements, nos experts vous donnent leurs conseils.

Au sommaire :
Tout savoir sur le chauffage au gaz

Qu’est-ce qu’un chauffage au gaz ?

Lorsque l’on parle de chauffage au gaz, on fait référence au système de chauffage central fonctionnant avec une chaudière à gaz qui alimente un réseau de distribution de la chaleur (radiateurs à eau chaude ou plancher chauffant) présent dans les différentes pièces de la maison ou de l’appartement pour offrir une température uniforme et un bon confort thermique. Si la chaudière est à double service, ce système au gaz fournit aussi l’eau chaude sanitaire du logement. L’appellation « chauffage au gaz » se focalise en fait sur le type d’énergie qui approvisionne le chauffage central et non sur l’équipement en lui-même.

Le gaz est l’énergie la plus utilisée dans les foyers français pour se chauffer, nous sommes 42 % à l’utiliser. Pourtant, cette énergie subit des hausses de prix régulières et produit des émissions de gaz à effet de serre conséquentes, bien qu’inférieures à la pollution engendrée par la combustion du fioul et du charbon. De plus, le gaz naturel est une énergie fossile épuisable extraite dans le sol, ce qui pose la question de son exploitation dans la durée et de son remplacement par une énergie renouvelable et plus écologique.

Comment le chauffage au gaz fonctionne-t-il ?

La chaudière à gaz est alimentée par un réseau de gaz naturel et moins fréquemment par un réseau de gaz de ville, et leurs installations dédiées. La chaudière brûle le gaz qu’elle reçoit en son sein, pour le transformer en chaleur. La chaleur produite vient alors chauffer l’eau de la chaudière pour alimenter les radiateurs à eau chaude et les planchers chauffants via un système de tuyaux et canalisations.

Le tout fonctionne en circuit fermé, c’est-à-dire que l’eau refroidie au cours de son passage dans les différents radiateurs revient ensuite vers la chaudière, pour être à nouveau chauffée par la combustion du gaz.

Fonctionnement d’une chaudière au gaz à condensation

Quels sont les différents types de chauffage au gaz et comment choisir ?

Il existe plusieurs moyens de se chauffer au gaz. Pour vous aider, voici un panorama de ce qui existe et les raisons de choisir chacune de ces chaudières.

  • La chaudière haute température classique : elle reçoit du gaz naturel et le chauffe pour redistribuer la chaleur à l’eau transmise ensuite au circuit de chauffage. Malgré sa consommation énergétique élevée, elle est la plus accessible des chaudières au gaz, financièrement parlant.
  • La chaudière à condensation au gaz : c’est un système qui augmente son rendement en transformant les vapeurs d’eau produites lors de la combustion du gaz pour créer encore plus de chaleur. On la choisit pour son excellent rendement et son rapport chaleur/utilisation d’énergie qui est très bon.
  • La chaudière basse température : ce système repose sur l’utilisation d’une eau moins chaude que les autres chaudières. Elle fait circuler une eau à environ 65°C, ce qui permet moins de pertes thermiques, et donc une facture de chauffage moins élevée.
  • La chaudière hybride : il s’agit d’une chaudière au gaz qui vient en complément d’une pompe à chaleur, lorsque celle-ci n’est pas suffisante pour répondre aux besoins du foyer (notamment l’hiver quand les températures sont très basses). Elle garantit une très faible consommation d’énergie.

Attention !

Vous pouvez également trouver sur le marché des radiateurs d’appoint au gaz comme les poêles au gaz. Radiateurs à gaz mobile et poêles à gaz fonctionnent à l’aide de bouteilles de gaz, butane ou propane, pour servir d’appoint lorsque le chauffage principal n’a pas encore été enclenché à l’automne ou dans des pièces non chauffées comme un garage ou un atelier. Mais attention, contrairement au système de chauffage central alimenté par une chaudière à gaz, ces chauffages d‘appoint ne sont pas contrôlés chaque année par un professionnel et comportent des risques pour votre santé, notamment des risques considérables d’intoxication au monoxyde de carbone. De plus, ils sont nocifs pour l’environnement car ils consomment beaucoup d’électricité et de gaz. Nous déconseillons donc l’usage des appareils de chauffage d’appoint fonctionnant aux bouteilles de gaz.

Quels sont les avantages du chauffage au gaz ?

Chat-chauffage gazLe chauffage au gaz présente de nombreux avantages :

  • La chaleur obtenue est homogène et instantanée, ce qui apporte un excellent confort thermique aux habitants.
  • L’approvisionnement est fiable s’il s’agit de gaz de réseau (et non de bouteilles propane ou butane), car il n’est pas influencé par les conditions météorologiques (contrairement à un réseau électrique qui peut être sujet aux coupures de courant).
  • La rentabilité de ce mode de chauffage est très bonne : le gaz naturel est, si l’on compare seulement le prix au kilowattheure, moins coûteux que l’électricité en France.
  • La combustion du gaz est propre, elle ne dégage ni fumée ni odeur.

Quels sont les inconvénients du chauffage au gaz ?

Le chauffage au gaz possède également quelques inconvénients :

  • Le gaz est un combustible inflammable, cela nécessite d’avoir une installation fiable et vérifiée chaque année par un chauffagiste. Les conduits doivent être parfaitement étanches et le brûleur fonctionnel.
  • Le gaz est un produit toxique s’il est inhalé en grande quantité. Si vous possédez une chaudière au gaz, installez un détecteur de monoxyde de carbone pour détecter sa présence en cas de défaillance de votre installation (mauvaise combustion, problème de raccordement des tuyaux, etc.).
  • Le gaz est également une énergie fossile non renouvelable. L’installation de chaudières au gaz comme seul moyen de chauffe sera d’ailleurs interdite dans les logements neufs prochainement. Nous détaillons ces règles plus bas dans l’article.

Quel avenir pour le gaz ?

Dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’améliorer la performance énergétique des bâtiments, le gouvernement français a mis en place une nouvelle réglementation applicable aux logements neufs, la RE2020 (en remplacement de la RT2012). Le gaz étant une énergie fortement émettrice de CO₂, la RE2020 limite l’utilisation du 100 % gaz dans un premier temps dans les maisons individuelles puis dans les logements collectifs. Cette réglementation vise donc progressivement à mettre un terme à l’utilisation du chauffage au gaz dans les constructions neuves afin d’atteindre la neutralité carbone. Les chaudières fonctionnant à 100 % au gaz devront être éliminées de toutes les constructions neuves individuelles dès 2022. Pour les habitations collectives, l’interdiction démarrera en 2025.

À noter : la RE2020 n’interdit pas les systèmes de chauffage hybrides comme ceux combinant par exemple pompe à chaleur et chaudière à gaz. Le gaz pourra donc être encore installé dans les logements, en complément d’un autre système de chauffage comme une pompe à chaleur.

Quel chauffage pour 2022 ?

Mais alors quel type de chauffage privilégier ? Oubliez les chauffages qui fonctionnent avec des énergies fossiles : chaudière au fioul, pétrole, gaz et charbon ! Privilégiez les solutions suivantes :

Ces solutions sont en effet plus respectueuses de l’environnement et vous offrent un bon confort thermique.

FAQ : nos réponses à vos questions sur le chauffage au gaz

Comment nettoyer un chauffage à gaz ?

Ne l’oubliez pas, chaque année, vous devez faire entretenir votre chaudière au gaz par un professionnel ! Pour assurer cet entretien obligatoire, signez un contrat d’entretien annuel pour votre chaudière (ou contrat de maintenance) et prenez rendez-vous chaque année. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez nos conseils pour l’entretien du chauffage.

Comment purger un radiateur de chauffage au gaz ?

Toujours avec la chaudière éteinte, placez un récipient sous la vis de purge de votre radiateur eau chaude, puis tournez cette vis de purge à l’aide d’une pince ou d’un tournevis, jusqu’à entendre le sifflement d’air. Laissez l’eau s’écouler et vérifiez qu’il n’y a rien qui gêne l’intérieur des tuyaux. Vous pouvez ensuite revisser la vis de purge et rétablir la pression dans votre circuit de chauffage !

Que signifie « chauffage au gaz de ville » ?

On appelle gaz de ville le gaz issu des usines à gaz. Il est considéré comme particulièrement polluant et dangereux, car il distille des émanations de monoxyde de carbone pouvant avoir un effet très néfaste en cas d’inhalation. Il alimente encore certains chauffages au gaz de ville, mais depuis 40 ans, il a été largement remplacé par le gaz naturel. Ce dernier, beaucoup plus propre et moins toxique, est directement extrait du sol et transporté sous forme gazeuse via des canalisations dédiées.

Comment faire des économies de chauffage au gaz ?

Le chauffage est un poste très coûteux sur la facture d’énergie. Quelques astuces peuvent vous aider à réduire votre consommation de chauffage au gaz :

  • Utilisez un système de régulation et programmation pour adapter la température en fonction des pièces que vous utilisez le plus (et lisez notre article sur la température idéale dans un logement).
  • Baissez la température de vos radiateurs, même de 1 degré, pour vous permettre de faire de réelles économies sans amoindrir votre confort thermique.
  • Améliorez l’isolation de votre logement si vous constatez des pertes au niveau des parois et faites changer vos fenêtres et portes si elles manquent d’étanchéité.
  • Enfin, fermez les volets quand vous n’êtes pas présent, cela permet d’éviter que la chaleur emmagasinée dans le logement ne s’échappe.

Chauffage au gaz ou électrique : lequel consomme le moins ?

Le chauffage électrique peut fonctionner avec deux types d’équipements : des convecteurs électriques à effet joule (le courant passe dans une résistance électrique pour dégager de la chaleur) ou bien une pompe à chaleur à compression électrique alimentant des radiateurs. La consommation n’est alors pas la même selon ces deux modes de chauffage. La pompe à chaleur consomme environ deux tiers d’énergie en moins que le chauffage à convecteur électrique à effet joule.

Notez aussi que si l’on compare seulement le prix au kilowattheure, c’est le gaz qui est le moins coûteux.

Comment allumer un chauffage au gaz ?

La mise en route d’une chaudière au gaz nécessite de respecter plusieurs étapes (vérification de la pression, ouverture de la vanne, purge des radiateurs, etc.), l’idéal est donc de faire appel à un chauffagiste. Si vous souhaitez en savoir plus, comme chaque modèle de chaudière possède son propre fonctionnement, nous vous conseillons de vous référer au mode d’emploi fourni avec votre équipement. Si vous habitez dans un logement qui possède un chauffage collectif, cette opération sera effectuée par le syndic qui gère la copropriété.

Comment régler le thermostat et les radiateurs ?

Si vous possédez un chauffage individuel, il ne faut pas définir une température de consigne trop élevée car cela engendre une consommation d’énergie importante. Privilégiez 19°C comme température de consigne à régler sur votre thermostat d’ambiance ou sur les robinets thermostatiques de chacun de vos radiateurs. Vous pouvez également adapter les températures selon les pièces :

  • Entre 19 et 21°C dans la cuisine, le salon, la salle à manger et le bureau.
  • Entre 16 et 17°C dans les chambres afin de préserver la qualité de votre sommeil.

Pour aller plus loin

Chauffage Maison

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.