Tout savoir sur les chaudières à granulés de bois

La chaudière à granulés fonctionne par combustion de granulés de bois (également appelés pellets), fabriqués à partir de déchets de scierie. C’est une solution économique et écologique pour chauffer votre habitat. Vous envisagez de vous équiper d’une chaudière à granulés ? Nos experts vous disent tout !

Au sommaire :
Tout savoir sur les chaudières à granulés de bois

La chaudière à granulés : qu’est-ce que c’est ?

La chaudière à granulés de bois, que l’on appelle aussi chaudière à pellets de bois, est une chaudière qui alimente le système de chauffage de votre logement. Reliée à un ballon d’eau chaude, celle-ci peut aussi produire l’eau chaude sanitaire. Ce type de chaudière fonctionne par combustion de granulés de bois, qui sont acheminés automatiquement dans la chaudière pour être brûlés, et ainsi produire de la chaleur.

Chaudière biomasse ?

La chaudière à granulés appartient à la famille des chaudières biomasse. Ce terme désigne les chaudières alimentées par de la biomasse, c’est-à-dire de la matière vivante, organique ou végétale. Il peut s’agir de granulés bien sûr, mais aussi de bûches, de paille, de sciure…

Pourquoi installer une chaudière à granulés de bois ou pellets ?

L’installation chez vous d’une chaudière à granulés fournit de nombreux avantages.

  • Ce type de chaudière présente un rendement élevé, entre 75 et 105 %. Vous faites donc des économies en combustible.
  • Le bois est actuellement la solution la moins coûteuse en combustible (face au gaz, au fioul et à l’électricité).
  • Ce combustible, fabriqué à partir de chutes de bois, est le plus écologique du marché.
  • La chaudière à pellets est une solution facile d’utilisation. Elle s’alimente automatiquement en granulés dès qu’elle en a besoin.
  • Le confort thermique apporté par cette chaudière est excellent.

Les différents modèles de chaudières

Il existe trois grands types de chaudières, qui ont différents modes de fonctionnement :

  • La chaudière traditionnelle utilise un combustible (gaz, bois, fioul) pour alimenter le chauffage et, dans le cas d’une chaudière à double service, l’eau chaude sanitaire de votre logement. Elle fonctionne avec un régime de température 90°C – 70°C ce qui signifie que l’eau sortant de la chaudière et alimentant les radiateurs entre dans le circuit de chauffage à 90°C mais en ressort à 70°C.
  • La chaudière à basse température peut fonctionner avec des granulés de bois mais aussi avec d’autres combustibles comme le gaz. Celle-ci chauffe l’eau de votre système de chauffage à basse température (45-50°C), ce qui est donc plus économique que le système classique qui chauffe l’eau à 90°C. Cependant, l’inconvénient d’une chaudière à basse température est qu’elle doit être raccordée à un système de plancher chauffant ou de radiateurs basse température. C’est donc un investissement conséquent si vous devez changer tous les équipements chez vous.
  • La chaudière à condensation permet également de produire le chauffage (simple service) et l’eau chaude sanitaire pour votre logement (double service). Elle peut fonctionner au gaz, au fioul ou aux granulés de bois et présente un excellent confort thermique, tout en vous faisant faire des économies considérables en combustible. En effet, la chaudière à condensation récupère les fumées issues de la combustion pour produire à nouveau de l’énergie thermique. Le rendement de ce type de chaudière peut donc dépasser les 100 %.

Quel est le fonctionnement de la chaudière à granulés ?

Pour produire de la chaleur, votre chaudière à granulés va brûler les granulés/pellets, puis distribuer la chaleur issue de la combustion dans votre habitat, par le circuit d’eau du chauffage central. Vous pouvez aussi relier votre chaudière à un ballon d’eau chaude pour alimenter votre logement en eau chaude sanitaire. Ce type de chaudière peut donc constituer votre principale et seule source de chauffage.

La chaudière à granulés ne s’alimente pas manuellement. Il existe actuellement deux systèmes d’approvisionnement automatique :

  • La chaudière vis sans fin est reliée à l’électricité pour s’alimenter en continu et automatiquement en granulés. C’est un système pratique, qui ne vous demande aucun effort. Pour l’utiliser, il faut que votre stock de granulés soit juste à côté de la chaudière.
  • La chaudière à aspiration est reliée à un silo aspirant les granulés pour les envoyer dans le brûleur dès que besoin. Elle fonctionne aussi de manière automatique et électrique. Son installation est un peu plus complexe que celle de la précédente mais elle permet de stocker les granulés à plusieurs mètres de la chaudière.

Votre silo de stockage de granulés peut être suffisamment grand pour alimenter votre chaudière pendant une année. C’est donc une solution qui nécessite très peu d’intervention de votre part.

 

Combien coûte une chaudière à granulés ?

Le prix de la chaudière à pellets

Pour l’achat et la pose d’une chaudière à granulés de bois, prévoyez entre 7 000 et 18 000 €. Cette fourchette de prix fournie par l’Ademe est assez large car de nombreux critères impactent le coût du projet : le modèle de chaudière choisi, les caractéristiques du bâtiment, l’état de l’installation existante, la localisation géographique du logement ainsi que le tarif de pose de l’artisan. Sollicitez plusieurs chauffagistes pour l’installation de votre chaudière et comparez les devis en examinant le détail des prestations proposées.

Les aides pour l’installation d’une chaudière à granulés

La chaudière à granulés constitue une solution écologique pour votre habitat, vous pouvez donc bénéficier d’aides au financement prévues par l’État, dans le cadre de la rénovation énergétique. En 2021, les principales aides sont :

  • La prime conversion chaudière : plafonnée à 4 000 €, cette prime profite à toute personne souhaitant remplacer une chaudière à fioul au profit d’une chaudière à granulés, plus écologique.
  • L’Éco-prêt à taux zéro : un prêt à taux zéro vous aidant à financer l’achat et l’installation de votre chaudière par un professionnel.
  • MaPrimeRenov’ : une aide prévue par l’Anah (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) et attribuée en fonction des revenus des propriétaires qui la demandent et des économies d’énergie et de la production de chaleur permises par les travaux. Retrouvez toutes les conditions ici.

Pour bénéficier de ces aides, faites la demande avant la signature du devis pour l’achat et l’installation de votre chaudière. De plus, pour l’installation, vous devez absolument faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Le prix des granulés alimentant la chaudière

L’Ademe a comparé le prix des combustibles dans le cadre d’un usage pour chauffage domestique principal : le granulé en vrac est compétitif par rapport aux autres énergies avec un coût qui s’établit en 2020 à 6,6 €/kWh PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) tandis que le coût du granulé en sac livré en palette était de 8,2 €/kWh PCI en 2020.

En comparaison du fioul, de l’électricité et du gaz, les granulés sont des combustibles très abordables sur le marché. En 2020, seules les bûches de bois revenaient moins cher que les granulés.

Au vu du prix des pellets de bois, investir dans une chaudière à granulés semble donc une solution économique par rapport aux autres systèmes de chauffage nécessitant des combustibles pour fonctionner.

Le coût de l’entretien d’une chaudière à granulés

L’entretien annuel d’une chaudière est obligatoire et doit être fait par un professionnel qualifié. Il peut faire l’objet d’un contrat d’entretien qui implique que le plombier-chauffagiste intervienne de façon régulière et automatique. L’Ademe estime qu’il faut prévoir au moins 150 € /an pour l’entretien d’une chaudière à granulés.

Quels sont les avantages et inconvénients d'une chaudière à granulés ?

Comme toute solution de chauffage, celle-ci présente des avantages et inconvénients par rapport aux autres types de chaudières. Nous vous expliquons tout.

Les avantages et inconvénients par rapport à une chaudière gaz

L’installation d’une chaudière à granulés peut vous faire bénéficier d’avantages financiers supérieurs à ceux d’une installation de chaudière à gaz. L’État privilégie effectivement la chaudière à granulés sur celle au gaz car elle est plus écologique et moins émettrice de gaz à effet de serre.

Les avantages par rapport à une chaudière fioul

Le fioul est un combustible peu écologique car il s’agit d’une énergie fossile dont la combustion émet de grandes quantités de gaz à effet de serre. La chaudière à granulés de bois est donc une meilleure alternative pour l’environnement. D’ailleurs, la chaudière à fioul, qu’elle soit à condensation ou non, est amenée à disparaître pour cette raison à partir de juillet 2022.

Les avantages par rapport à une chaudière électrique

La chaudière à granulés est plus écologique et économique que la chaudière électrique, qui est d’ailleurs assez peu répandue sur le marché. En effet, l’électricité est une source d’énergie majoritairement produite à partir de ressources non renouvelables, à l’inverse du bois. De plus, les prix de l’électricité sont supérieurs aux prix des granulés de bois.

 

Quelle puissance choisir pour une chaudière à granulés ?

Choisir la puissance d’une chaudière, exprimée en kilowatt (kW), dépend de plusieurs critères :

  • la surface à chauffer dans votre logement,
  • l’isolation thermique de votre logement, pour estimer les déperditions de chaleur,
  • les besoins des habitants en termes de chauffage et d’eau chaude (en cas de chaudière à double service),
  • la présence de solutions de chauffage d’appoint.

Le professionnel qui installera la chaudière à granulés saura vous aider dans le choix de la puissance de votre équipement.

Vous pouvez équiper votre chaudière d’un thermostat (système de régulation), pour régler plus facilement les températures en fonction de vos besoins et ainsi faire des économies d’énergie.

Quel emplacement choisir pour une chaudière à pellets ?

Une chaudière à granulés a besoin d’une arrivée d’air pour permettre la combustion, et d’un conduit d’évacuation des fumées. Ajoutez à cela un espace de stockage des granulés de bois, plus ou moins proche de votre chaudière en fonction du système choisi (par aspiration ou à vis sans fin). Une buanderie est souvent l’endroit idéal pour installer une chaudière. Cependant, faites-vous conseiller par le professionnel qui se chargera de l’installation pour choisir le meilleur emplacement.

Qui peut installer une chaudière à granulés ?

Faites appel à un chauffagiste pour l’installation de votre nouvelle chaudière à granulés ou le remplacement de l’ancienne. Celui-ci connaît les normes de sécurité pour installer votre équipement en toute sécurité. Notez bien que, pour pouvoir bénéficier des aides de l’État, il faut que ce professionnel soit certifié RGE. Consultez nos conseils pour bien choisir votre chauffagiste.

L’entretien de votre chaudière à granulés

Il est obligatoire de faire réaliser l’entretien annuel de votre chaudière à granulés par un professionnel qualifié. Chaque année, celui-ci va procéder au nettoyage, au ramonage et au contrôle de vos équipements. Plus régulièrement, vous devez également vider le bac à cendres de votre chaudière et vérifier le silo tout au long de l’année. Pour en savoir plus, lisez notre article sur l’entretien d’un système de chauffage  : il parle aussi des chaudières !

FAQ : nos réponses à vos questions

Comment calculer la consommation de pellets pour une chaudière ?

Il est difficile de donner une formule générale pour calculer votre consommation future en pellets. En effet, cela dépend beaucoup de la configuration de votre maison et de la façon dont se diffuse la chaleur. Dans le cas d’une maison très compacte, il faudra par exemple moins de combustible pour chauffer une surface donnée. En fonction des conditions climatiques et de l’isolation du bien, les besoins en chauffage seront également plus ou moins élevés.

N’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel pour estimer la quantité de pellets adaptée à vos équipements et à vos besoins.

Quelle est la capacité de chauffe d’une chaudière à granulés ?

Il existe des chaudières à pellets de différentes puissances. Pour choisir la puissance de votre chaudière à granulés, mesurée en kW, réalisez un bilan thermique auprès d’un professionnel. Car la puissance de la chaudière dépend de la qualité d’isolation de votre logement, de sa taille et du nombre d’habitants.

Quelle surface peut-on chauffer avec un poêle à granulés ?

Contrairement à un poêle à granulés qui est plutôt utilisé comme chauffage d’appoint, une chaudière à granulés peut chauffer de très grands espaces car elle est reliée à vos radiateurs, permettant une répartition homogène de la chaleur. Pour un meilleur confort thermique, elle est à privilégier pour les surfaces importantes par rapport à un poêle à granulés.

Comment transformer sa chaudière fioul en granulé ?

Il est possible, selon certaines conditions, de changer le brûleur d’une chaudière à fioul pour qu’elle devienne une chaudière à granulés.

Tout d’abord, assurez-vous auprès d’un professionnel chauffagiste que la chaudière est compatible. Il faut que l’accès à son foyer soit facile, car vous aurez souvent à le nettoyer de ses cendres. Le foyer de votre chaudière doit être suffisamment profond et vous devez faire contrôler la conformité de votre conduit de fumée (étanchéité, compatibilité du tubage éventuel avec le bois, etc.).

Choisissez ensuite la puissance de votre brûleur à granulés de bois, en tenant compte de la puissance de la chaudière à fioul actuellement installée. Le brûleur doit au minimum atteindre la puissance de votre chaudière. Pour finir, vous pouvez passer au changement du brûleur. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel chauffagiste pour vous conseiller sur les produits adéquats et réaliser toutes ces interventions techniques.

Bien choisir vos équipements & matériaux

Découvrez nos autres fiches

Voir tous nos guides
Voir tous nos guides

Pour aller plus loin

Choix équipement

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.