Performance énergétique du parc certifié 2019

Moyenne en % des gains sur BBIO et CEP

En moyenne en France, les bâtiments certifiés étudiés (avec et sans label) atteignent un niveau supérieur au niveau réglementaire, équivalent à RT2012 -20 %.

  • Pour le Cep, le gain par rapport au niveau RT2012 est de 20 %.
  • Pour le Bbio, le gain est de 25 %, en moyenne sur l’ensemble du territoire.

  • Les politiques locales qui soutiennent les projets performants peuvent expliquer les différences géographiques observées.
  • Dans la zone Sud on constate un gain sur le BBIO plus important et un gain sur le CEP plus faible que dans les autres régions. Ce gain moins important sur le CEP se traduit par l’utilisation plus important de l’électricité par effet joule.
Cep : Consommation en énergie primaire. Valeur de référence : 50 kWh/m².an
Valeur de référence avec dérogation pour les bâtiments collectifs : 57,5 kWh/m².an
Bbio : Besoins bioclimatiques du bâtiment. Valeur de référence : 60

Quel est le gain par an et par m2 par rapport à la consommation réglementaire ?

Consommation moyenne d’un logement par an par m² en France : 240 kWh
Surface moyenne en m² d’un foyer en France : 65m²
Consommation moyenne par an et par foyer en France : 15 600 kWh
En France, un kWh émet environ 0,184 kg équivalent CO2.

Par an, les bâtiments de l’échantillon étudié permettent d’économiser
(par rapport à la consommation réglementaire RT2012) : 105 524 MWh et 19 420 tonnes équivalent CO2.

En extrapolant ce chiffre à l’ensemble des opérations en demande de certification en 2019, cela représente 309 000 MWh et 56 800 tonnes équivalent CO2, soit la consommation d’environ 19 800 foyers ou 50 000 personnes ce qui correspond à la population d’une ville comme Brive la Gaillarde ou Annecy.

À lire aussi

Contactez-nous
Contactez-nous
Une question ?
Un conseil ?
close Created with Sketch.