Nos conseils au quotidien
Au sommaire :
Comment entretenir une charpente en bois

Comment entretenir une charpente en bois

Affaissements, champignons, termites… Le bois, malgré ses excellentes qualités de construction, peut subir des dégradations qui fragilisent votre logement. Découvrez comment entretenir votre charpente et ses éléments structurels en bois (poteaux, poutres).

Besoin d’aide dans l’entretien et le traitement de votre charpente, de vos poteaux et poutres en bois ? Utilisez notre outil pour obtenir des conseils personnalisés tout au long de l’année selon votre logement et vos installations.

Votre check-list d’entretien

Outils
1

Pourquoi l’entretien des éléments de charpente en bois est-il important ?

Comment s’assurer de vivre dans un logement dont la structure est solide ? Un des points essentiels est notamment l’entretien des différents éléments de structure en bois de votre habitat.

Pour éviter que le bois de charpente ne soit attaqué par des parasites

Ces attaques peuvent en effet conduire à un effondrement de la structure de votre habitation dont la toiture, élément essentiel à votre habitation.

  • Les parasites végétaux, comme les champignons lignivores type mérule (qui attaquent la lignine, l’un des composants du bois) ou les microchampignons détruisant la cellulose (autre composant). Sous leur action, le bois pourrit et la structure se détériore.
  • Les parasites d’origine animale font également des dégâts importants :
    • Les capricornes des maisons s’enfoncent profondément dans l’ossature bois pour se nourrir et la réduire en poudre. Ils sont particulièrement friands de bois résineux type épicéa, sapin, pin, mélèze.
    • Les termites nuisent à la résistance du bois et vivent en colonie. Elles font des dégâts plus importants que les capricornes sur la menuiserie en bois,  quel que soit le type de charpente.

Pour surveiller s’il n’y a pas une déformation d’éléments de structure fragilisant le logement

Il y a plusieurs signes pour savoir si vos équipements en bois se détériorent. Regardez avec attention les flambements et les poutres.

2

Contrôlez les éléments en bois de votre habitat chaque année

Inspectez une fois par an poutres, charpente, bardage ou planchers pour vérifier qu’ils sont toujours sains ou en bon état.

Un plancher en bois attaqué par des mérules
3

Pensez au traitement de charpente préventif

Dans une construction neuve, le bois de charpente est garanti et protégé pendant dix ans contre les insectes et les larves. Passé ce délai, vous pouvez contacter un professionnel pour un traitement préventif  : votre structure sera protégée pour dix ans de plus !

4

Demandez un diagnostic de votre menuiserie

Si le bois est mou, humide, s’effrite, a des trous ou des champignons, si vous avez déjà constaté une présence d’eau ne faisant pas suite à des intempéries (humidité de l’air, infiltration, dégâts, etc.) ou si vous habitez une zone d’infestation de termites : faites établir un diagnostic parasitaire du bois de charpente et des toitures par un professionnel (diagnostiqueur).

5

Faites réaliser un traitement curatif

Le diagnostic indiquera la nature des parasites présents (végétale ou animale) ainsi que le degré d’infestation et le traitement curatif à mettre en œuvre par l’entreprise de désinsectisation pour débarrasser le bois des parasites et protéger durablement la menuiserie contre de nouvelles attaques. Tout traitement sera précédé de l’étape du « bûchage », qui consiste à enlever les parties infestées et donc endommagées du bois.

Ne traitez pas le bois vous-même, les produits sont nocifs et la charpente ou les éléments en bois parasités sont fragiles. Veillez à contacter une entreprise possédant la certification CTB-A+. Cette certification atteste que la compétence du personnel, les exigences relatives à la santé et à l’environnement, la qualité du service après-vente et l’utilisation de produits certifiés ont été contrôlées par l’institut technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement).

La méthode d’intervention du professionnel dépend du parasite à éradiquer :

  • Les insectes pourront généralement être éliminés en badigeonnant au pinceau ou en pulvérisant un traitement insecticide. L’opération devra être renouvelée deux fois à 24 heures d’intervalle.
  • Les champignons, dont les graines sont parfois implantées très profondément, seront traités par injection après avoir percé des trous dans le bois.

Parallèlement aux interventions visant à éliminer les parasites, il est indispensable de régler le problème qui a causé leur prolifération. Voici quelques exemples de points à vérifier ou des travaux de rénovation à faire réaliser :

  • Recherche et réparation des infiltrations d’eau,
  • Mise en œuvre d’une ventilation efficace,
  • Dépose des matériaux imperméables qui confinaient les éléments en bois.
6

Faites reprendre la structure

En cas de poutres ou charpente déformées, contactez un professionnel, comme un bureau d’étude spécialisé dans l’ossature bois, pour qu’il analyse la gravité des désordres et propose un projet de reprise de structure.

Selon les résultats du diagnostic de la structure en bois de votre logement, le professionnel sollicité (un architecte ou un bureau d’études) peut préconiser divers travaux de rénovation :

  • Le remplacement d’anciens éléments par de nouveaux dans le cas où l’élément n’assure plus sa fonction porteuse ;
  • La consolidation d’éléments dans le cas où les éléments dégradés peuvent être réparés ;
  • L’ajout de nouveaux éléments (poutre, bois de charpente, etc.) dans le cas où la structure existante ne peut pas supporter des charges ajoutées par le passé ou dans le cas où des éléments porteurs ont été supprimés sans précaution.

Ces travaux de rénovation, dont la rénovation de toiture, peuvent être lourds et vous obliger à vous éloigner de votre domicile pour une période donnée. Faites-vous préciser les modalités d’intervention pour vous organiser en conséquence.

À retenir

  1. Faites un contrôle visuel une fois par an de votre charpente et de vos éléments en bois.
  2. Si vous constatez un problème, faites appel à un professionnel pour un diagnostic et un traitement si besoin, ou à un architecte en cas de déformation de la structure.
  3. En cas de traitement contre des parasites, demandez l’intervention d’un professionnel car les produits utilisés sont toxiques.
  4. Pour les maisons neuves, faites renouveler tous les dix ans votre traitement préventif.

Pour aller plus loin

Choix des matériaux

À lire aussi

close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.