Tout savoir sur l’isolation en fibre et laine de bois

La fibre de bois est un matériau biosourcé considéré comme l’un des plus écologiques du marché actuel. Généralement appelé laine de bois par abus de langage, cet isolant naturel issus des arbres est utilisé comme isolant thermique et acoustique dans le bâtiment, par exemple pour l’isolation des combles perdus ou aménageables, des murs ou des planchers.

Au sommaire :
Tout savoir sur l’isolation en fibre et laine de bois

Fibre et laine de bois, qu’est-ce que c’est ?

En isolation thermique et acoustique, on distingue les isolants en fibre de bois de la laine de bois.

  • Les isolants en fibre de bois correspondent à des produits assemblés par adhésion à partir de fibres de bois et constitués d’au moins 80 % en masse de fibre de bois. Ils sont généralement fabriqués par voie sèche, c’est-à-dire sans eau, et sont soumis à la norme NF EN 13 171.
  • La laine de bois est un produit fabriqué à partir de longs copeaux de bois issus d’un processus de rabotage de chutes de bois. On ajoute à ces copeaux un liant minéral (ciment) pour obtenir de la laine de bois en panneaux. Cette laine aux propriétés acoustiques absorbantes se distingue des laines végétales (laine de chanvre ou laine de coton) qui ont, quant à elles, des propriétés similaires aux isolants en fibre de bois. La laine de bois répond également à une autre norme produit (NF EN 13 168) et s’utilise quasi exclusivement pour l’isolation acoustique des plafonds, placée en sous face de dalle pour le traitement de la réverbération.

Dans le langage courant, on entend souvent le terme de laine de bois pour parler en fait de panneau de fibre de bois, qui est beaucoup plus utilisé en isolation. Dans cet article, nous allons donc nous focaliser sur l’isolant en fibre de bois.

La fibre de bois est utilisée pour l’isolation de l’habitat car elle possède de bonnes capacités thermiques et phoniques pour isoler sa maison ou son appartement. Ainsi, vous pouvez poser des isolants à base de fibre de bois dans les combles perdus ou aménageables ou les utiliser pour l’isolation des murs, de la toiture ou des planchers.

La fibre de bois est un isolant biosourcé et écologique, dans la mesure où le bois qui la compose est issu de forêts locales ou régionales gérées durablement. Pour en savoir plus, les fiches de données environnementales et sanitaires (FDES), basées sur des analyses de cycle de vie, attestent de l’impact environnemental de la fibre de bois. Ces fiches sont consultables sur la base de données publique INIES.

Pour vérifier le caractère biosourcé d’un isolant, vous pouvez vous référer au label « Produit Biosourcé » qui contrôle et distingue les matériaux biosourcés intégrant une part significative de biomasse (70 % minimum dans le cas des isolants). Un autre repère pour le choix des isolants est la certification ACERMI à laquelle les isolants en fibre de bois peuvent prétendre dans une démarche volontaire pour attester de leur qualité par un organisme indépendant.

Comment est conditionnée la fibre de bois ?

Les isolants en fibre de bois existent sous différentes formes : en panneaux semi-rigides ou rigides et en vrac. Le choix du conditionnement dépend de l’endroit que vous souhaitez isoler dans votre habitat.

Partie à isolerFormes adaptées
Toiture par l’extérieurPanneaux rigides
Toiture par l’intérieurPanneaux rigides ou semi-rigides, vrac
PlanchersPanneaux rigides ou semi-rigides
Extérieur des murs sous bardagePanneaux rigides ou semi-rigides
Extérieur des murs sous enduitPanneaux rigides
Intérieur des murs et cloisonsPanneaux rigides ou semi-rigides
ComblesVrac, panneaux rigides ou semi-rigides
Partie à isoler
Toiture par l’extérieur
Toiture par l’intérieur
Planchers
Extérieur des murs sous bardage
Extérieur des murs sous enduit
Intérieur des murs et cloisons
Combles
Formes adaptées
Panneaux rigides
Panneaux rigides ou semi-rigides, vrac
Panneaux rigides ou semi-rigides
Panneaux rigides ou semi-rigides
Panneaux rigides
Panneaux rigides ou semi-rigides
Vrac, panneaux rigides ou semi-rigides

 

Les avantages et inconvénients de la fibre de bois

Comme tout matériau, la fibre de bois (communément appelée laine de bois) présente des avantages pour l’isolation thermique et phonique de votre logement, mais aussi quelques inconvénients. Regardons-les en détail !

Quels sont les avantages de la fibre de bois ?

  • Son avantage premier est d’être un bon isolant thermique et phonique (performances comparables aux laines minérales d’un point de vue acoustique notamment pour les isolants en panneaux qui sont poreux et présentent une certaine résistivité à l’air).
  • Sa forte densité et sa capacité thermique importante offrent un excellent confort d’été dans la maison : la fibre de bois freine la chaleur pour qu’elle ne pénètre pas trop vite dans les murs et à l’intérieur du logement. Les panneaux rigides en fibre de bois sont d’ailleurs l’un des meilleurs isolants pour le confort d’été.
  • La fibre de bois est un matériau biosourcé et écologique. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle tend à se développer pour l’isolation d’habitations. La production en vrac et en panneaux présente une très faible énergie grise. L’énergie grise correspond à la quantité d’énergie consommée lors de son cycle de vie : production, extraction, transformation, transport, entretien et recyclage. Et puis sa matière première, le bois, est renouvelable.
  • La variété de conditionnement possible de la fibre de bois est aussi un avantage (panneau rigide de fibre de bois, panneaux semi-rigides, fibres de bois en vrac…). Cela permet de l’utiliser pour l’isolation à plusieurs niveaux : isolation des combles, murs intérieurs, toiture…
  • La perméabilité à la vapeur d’eau des isolants à base de bois permet de faire respirer l’enveloppe du logement, notamment les murs anciens.
  • La durée de vie de plus de 50 ans.

Quels sont les inconvénients de la fibre de bois ?

La fibre de bois présente aussi quelques inconvénients :

  • Le prix. C’est un isolant un peu plus coûteux que les laines minérales (entre 0 et 20 % plus chers).
  • Son pouvoir isolant est proche de celui des laines minérales (laine de roche ou laine de verre) mais inférieur au polystyrène et au polyuréthane, ce qui signifie qu’à résistance thermique égale, il faudra prévoir une épaisseur un peu plus importante.
  • L’inflammabilité. Bien que ces isolants soient généralement traités dans leur forme finale pour mieux résister au feu, ils restent composés de bois.
  • Leur sensibilité à l’humidité : une exposition trop importante de la fibre de bois à l’humidité risque de créer des pertes de performances isolantes.

 

Quelle épaisseur pour la fibre de bois ?

Comme tout isolant, la fibre de bois possède un coefficient de conductivité thermique : c’est ce coefficient qui conditionne l’épaisseur nécessaire de panneaux ou de vrac pour obtenir une bonne isolation.

La conductivité thermique d’un matériau est exprimée en watt par mètre et par Kelvin (W/m. K). En fonction du produit choisi, le coefficient de conductivité thermique de la fibre de bois varie de 0,036 à 0,042 W/m. K.

L’épaisseur du matériau (e) divisée par sa conductivité thermique (λ) nous indique la résistance thermique de la couche d’isolant finale (R). Soit : R = e/λ.

L’épaisseur de l’isolant à installer varie en fonction de son conditionnement, mais aussi de l’endroit de l’habitat à isoler et de la zone climatique. Pour vous y retrouver, voici les résistances thermiques minimales de fibre de bois à obtenir pour bénéficier des aides de l’État en cas de rénovation en métropole.

Zones à isoler Épaisseur fibre de boisCaractéristiques et performances
Murs en façade ou en pignon13,3 à 15,5 cmR ≥ 3,7 m².K/W
Toitures terrasses16,2 à 18,9 cmR ≥ 4,5 m².K/W
Rampants de toitures, plafonds de combles21,6 à 25,2 cmR ≥ 6 m².K/W
Planchers bas donnant sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert10,8 à 12,6 cmR ≥ 3 m².K/W
Planchers de combles perdus25,2 à 29,4 cmR ≥ 7 m².K/W
Zones à isoler
Murs en façade ou en pignon
Toitures terrasses
Rampants de toitures, plafonds de combles
Planchers bas donnant sur sous-sol, sur vide sanitaire ou sur passage ouvert
Planchers de combles perdus
Épaisseur fibre de bois
13,3 à 15,5 cm
16,2 à 18,9 cm
21,6 à 25,2 cm
10,8 à 12,6 cm
25,2 à 29,4 cm
Caractéristiques et performances
R ≥ 3,7 m².K/W
R ≥ 4,5 m².K/W
R ≥ 6 m².K/W
R ≥ 3 m².K/W
R ≥ 7 m².K/W

Le prix de la fibre de bois

Le prix de la fibre de bois varie selon plusieurs critères : son conditionnement (panneaux isolants ou vrac), la technique de pose utilisée (par soufflage ou par pose de panneaux — voir ci-dessous), l’endroit à isoler (murs, combles…) et le tarif de la pose.

 

Comment poser la fibre de bois ?

Il existe différentes manières de poser cet isolant, elles dépendent essentiellement du conditionnement : panneaux rigides, semi-rigides (souples) ou bien vrac.

Pour une pose adéquate et des performances optimales de l’isolant dans le temps, c’est important de se référer aux guides de mise en œuvre proposés par les fabricants, aux avis techniques des produits (ATec) et aux ATEx (Appréciation Technique d’Expérimentation).

Quelles sont les différentes techniques de pose ?

Le soufflage et l’épandage sont deux techniques adaptées à la pose de fibre de bois en vrac, sous forme de copeaux ou flocons. Elles sont utilisées pour le remplissage des vides de toiture en pente, cloisons, combles et planchers. C’est un moyen rapide et efficace de répandre les flocons de fibre de bois sur toute la surface.

Le sarking est une technique spécifique pour l’isolation des toitures, à l’aide de panneaux isolants. Adaptée à toutes les pentes de toitures, cette méthode présente de nombreux avantages pour votre isolation : pas de pont thermique (zone où la barrière isolante est rompue), une isolation thermique et phonique très performante et pas de perte d’espace dans vos combles aménageables.

Enfin, l’installation de panneaux rigides ou semi-rigides à l’intérieur des murs, des sols et planchers est une technique très répandue.

Comment découper la laine de bois (panneaux en fibre de bois) ?

Avant tout, il faut commencer par mesurer les surfaces à isoler. Ensuite, la meilleure méthode pour couper les panneaux de fibres de bois est d’utiliser un couteau à grandes dents ou une scie alligator.

C’est une opération délicate : sollicitez un professionnel. Si vous tenez à découper votre fibre de bois vous-même, protégez-vous bien : des gants, un masque anti-poussière et des lunettes sont indispensables pour éviter d’être blessé par des éclats de bois ou de respirer des poussières.

Le choix d’un professionnel : comment s’y prendre ?

Pour la pose de la fibre de bois, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. Non seulement la pose de cet isolant écologique requiert des compétences spécifiques, mais en plus, pour bénéficier d’aides financières de l’État, vous devez impérativement recourir à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Tous sont répertoriés dans cet annuaire.

L’isolation de votre logement s’inscrit en effet dans le cadre des travaux de rénovation énergétique qui sont encouragés par l’État grâce à des subventions.

Éco-prêt à taux zéro, TVA à 5,5 %, MaPrimeRenov’ ou encore le « Coup de pouce économie d’énergie ». Nous en détaillons plusieurs dans cet article : Budget et aides financières, que faut-il savoir avant de lancer vos travaux de rénovation ?

 

FAQ laine de bois : nos réponses à vos questions

Faut-il un pare-vapeur avec de la laine de bois ?

Oui, il est important de poser un pare-vapeur lorsque l’isolation est faite avec de la fibre de bois (ou laine de bois dans le langage commun). Le pare-vapeur a pour fonction d’entraver le cheminement de la vapeur d’eau à l’intérieur d’une paroi. Il prend souvent la forme d’un écran souple de protection.

Comme la fibre de bois est un matériau particulièrement sujet à l’humidité, il est important d’installer un pare-vapeur du côté chauffé de votre maison, côté intérieur donc. Cela afin de limiter la migration d’air transportant de la vapeur d’eau, qui viendrait endommager votre isolant. Des règles techniques intégrées à des DTU (documents techniques unifiés) ou à des CPT (cahiers des prescriptions techniques) précisent ces points. La perméance du pare-vapeur sera fonction de la zone où se situe le bien : froide, très froide…

Avec quoi on projette de la fibre de bois ?

Plusieurs types de machines permettent de projeter la fibre de bois en vrac, notamment pour isoler vos combles. Certaines aèrent et acheminent l’isolant, sous pression et à sec, via un tuyau, vers la surface horizontale à isoler (plancher). D’autres fonctionnent en utilisant une projection humide. L’isolant, mélangé avec de l’eau, est projeté sur les parois verticales ou horizontales pour obtenir une surface compacte, sans tassement ni joint.

Comment poser de la laine de bois sous toiture ?

On ne pose pas de laine de bois sous toiture mais des panneaux de fibre de bois. Pour ce faire, on peut utiliser la méthode du sarking, évoquée plus haut dans cet article. Cela consiste à plaquer le panneau d’isolant sur une planche de bois positionnée entre le toit et la charpente

Peut-on utiliser la laine de bois pour l’isolation extérieure ?

Pour l’isolation extérieure de vos murs, la laine de bois n’est pas adaptée. Il faut utiliser des panneaux en fibre de bois recouverts d’un parement perméable comme un enduit respirant, qui permet à la vapeur d’eau de s’évacuer.

Si votre mur de parement est très peu perméable, il faudra laisser une lame d’air entre l’isolant et le parement. Ceci afin de laisser la condensation s’évacuer aisément.

Pour aller plus loin

Appartement Maison

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.