Tout savoir sur la laine de roche pour l’isolation

La laine de roche est un excellent isolant pour les combles, les murs ou les sols de votre maison ou de votre appartement. Elle vous apporte un confort thermique et phonique, tout en étant résistante aux aléas tels que le feu, l’eau ou encore les termites. Caractéristiques, avantages, inconvénients, prix : découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cet isolant minéral ! 

Au sommaire :
Tout savoir sur la laine de roche pour l’isolation

Qu’est-ce que la laine de roche ?

La laine de roche fait partie de la famille des laines minérales, au même titre que la laine de verre 

Elle est fabriquée à partir d’une pierre volcanique, généralement le basalte. Pour la produire, trois étapes sont nécessaires : 

  • La pierre volcanique est amenée en fusion dans un four. 
  • La roche en fusion est ensuite transformée en fibres, grâce à l’action de roues qui tournent à grande vitesse.
  • On ajoute à ces fibres un liant et une huile d’imprégnation pour les rendre hydrofuges et stables. 

La laine de roche est un matériau isolant qui peut être installé dans votre maison ou votre appartement pour isoler la toiture, les murs, les sols ou encore les plafonds.  

La laine de roche, un isolant écologique ?

L’impact carbone de la laine de roche s’évalue à partir d’une analyse de son cycle de vie.

Cet impact carbone est indiqué dans les FDES (Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire), des documents normalisés que peuvent consulter les professionnels depuis la base INIES. En tant que particulier, vous avez également accès à cette base. Cependant, l’interprétation de ses résultats exige des compétences techniques assez pointues !

Avantages et inconvénients de la laine de roche

La laine de roche est-elle un bon choix pour vous ? Nous vous aidons à y voir plus clair avec la liste des points forts et des points faibles de ce matériau isolant. 

Les avantages

La laine de roche dispose de multiples vertus, ce qui en fait un matériau intéressant pour isoler sa maison ou son appartement : 

  • Elle possède de très bonnes performances thermiques, grâce à sa structure qui contient beaucoup d’air, ce qui contribue à augmenter ses performances isolantes, même dans les contextes de températures extrêmes. En cela, la laine de roche est adaptée pour des constructions durables, car, comme tout isolant, elle permet de réduire considérablement la consommation en chauffage ou en climatisation des habitants.  
  • Ce matériau a une grande résistance au feuLa laine de roche est incombustible, évite la propagation des flammes et génère peu de fumées toxiques. Attention cependant aux laines de roche recouvertes de papier kraft qui lui, est inflammable. 
  • La laine de roche vous apporte une bonne isolation acoustique. Sa performance permet particulièrement d’améliorer l’isolement aux bruits intérieurs. 
  • La laine de roche offre une résistance aux termites. En effet, ces derniers ne peuvent se nourrir de cet isolant, donc ne peuvent altérer la tenue de la laine de roche, ni ses propriétés. 
  • Pour finir, la laine de roche est hydrophobe. Ce qui signifie qu’elle ne retient pas l’eau et ne la laisse pas passer. Si par mésaventure votre laine venait à prendre l’eau, vous n’aurez qu’à la laisser sécher sans la manipuler. Elle retrouvera alors naturellement son épaisseur et toutes ses propriétés isolantes. La laine de roche laisse cependant passer la vapeur d’eau, ce qui évite l’effet de condensation et l’excès d’humidité provoqué par un isolant imperméable à la vapeur d’eau.       

Tout savoir sur l’isolation

Page

Les inconvénients

Deux inconvénients principaux sont à noter concernant l’utilisation de cette laine isolante  :  

  • Avec son temps de déphasage moyen de 4 à 5 heures quand certains isolants vont jusqu’à 8 heures, la laine de roche n’est pas le meilleur isolant pour le confort d’été. En effet, lorsque le soleil chauffe fortement vers 12 heures, la chaleur est transmise aux alentours de 17 heures à l’intérieur du logement, moment auquel il fait encore relativement chaud. Pour rafraîchir l’habitat, il faut donc prévoir une ventilation naturelle une fois la nuit tombée. 
  • Vous avez peut-être remarqué le deuxième inconvénient de la laine de roche si vous en avez déjà manipulé : cette laine minérale est irritante pour la peau, les yeux et les voies respiratoires. Il faut bien se protéger (lunettes, gants et masque) avant de l’utiliser.   

L’irritation provoquée par la laine de verre est dite mécanique, par opposition à une irritation chimique. Très concrètement, cela veut dire que l’irritation disparait après un rinçage à l’eau ! 

Les différentes formes de la laine de roche

Laine de roche en panneaux, en rouleaux, en vrac ou en flocons… La laine de roche existe sous différentes formes. Le choix va dépendre de l’endroit à isoler, ainsi que des caractéristiques du logement. Voici quelques informations pour vous aider à vous décider.  

Endroit isolé Formes de laine de roche adaptées
Toiture Panneaux, rouleaux
Sols et planchers Panneaux, rouleaux
Contre-cloisonPanneaux, rouleaux
Combles Panneaux, rouleaux, vrac
Endroit isolé
Toiture
Sols et planchers
Contre-cloison
Combles
Formes de laine de roche adaptées
Panneaux, rouleaux
Panneaux, rouleaux
Panneaux, rouleaux
Panneaux, rouleaux, vrac

Notre conseil ? Faites appel à un professionnel qui saura vous guider sur le choix du meilleur isolant. Découvrez qui peut vous aider grâce à notre outil dédié : quel pro pour concevoir votre projet ? 

L’épaisseur de laine de roche pour isoler

L’épaisseur de laine de roche que vous choisirez aura bien entendu un impact sur son pouvoir isolant. Plus la couche de laine de roche appliquée est importante, plus sa résistance thermique est importante.  

Un peu de mathématiques sont nécessaires pour calculer la résistance thermique du matériau : la résistance thermique (R) est égale à l’épaisseur de l’isolant (e) divisée par son pouvoir isolant (sa conductivité thermique, λ). Soit R = e/λ

Autrement dit, plus la valeur R est élevée, plus le matériau est isolant. 

La conductivité thermique de la laine de roche est généralement comprise entre 0.045W/(m.k) et 0.034W/(m.k.). Cette valeur représente la capacité intrinsèque du matériau à conduire la chaleur, indépendamment de son épaisseur. Plus la valeur est faible, plus le matériau est isolant.  

Une forte épaisseur d’isolant réduira forcément l’espace disponible chez vous. Si vous manquez déjà un peu d’espace, il est recommandé de choisir un isolant mince, à faible conductivité thermique.  

Pour le choix de votre isolant, reportez-vous à la liste d’isolants certifiés par l’ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants). Cette certification est une démarche volontaire de la part des industriels et constitue un gage de qualité. 

Quand il s’agit de choisir l’épaisseur d’isolant, chaque logement a des besoins spécifiques et le cas par cas doit être la règle. Pour connaître l’épaisseur de laine de roche à poser chez vous, tournez-vous vers un professionnel qui saura adapter la quantité d’isolant aux caractéristiques du bâtiment et à la zone à isoler.   

À titre indicatif, voici les niveaux de performance à respecter pour prétendre aux aides financières en termes de résistance thermique en métropole ainsi que quelques valeurs indicatives des épaisseurs que l’on retrouve le plus fréquemment sur les chantiers d’isolation extérieure ou intérieure, en construction neuve comme en rénovation :  

Partie à isoler Épaisseur de laine de roche Résistance thermique
Murs en façade ou en pignon 130 mm à 170 mm ≥ 3,7 m².K/W
Planchers bas donnant sur un local non chauffé ou sur l’extérieur 100 mm à 140 mm ≥ 3 m².K/W
Toitures terrasses 150 mm à 200 mm R ≥ 4,5 m².K/W
Rampants de toiture et plafonds de combles200 mm à 270 mm R ≥ 6 m².K/W
Partie à isoler
Murs en façade ou en pignon
Planchers bas donnant sur un local non chauffé ou sur l’extérieur
Toitures terrasses
Rampants de toiture et plafonds de combles
Épaisseur de laine de roche
130 mm à 170 mm
100 mm à 140 mm
150 mm à 200 mm
200 mm à 270 mm
Résistance thermique
≥ 3,7 m².K/W
≥ 3 m².K/W
R ≥ 4,5 m².K/W
R ≥ 6 m².K/W

Lorsque vous isolez votre toit, vos murs ou votre sol, il est important de traiter toutes ces parois de façon équilibrée afin d’obtenir une isolation performante caractérisée par une baisse des consommations de chauffage, une diminution des phénomènes de condensation et une augmentation du confortPensez aussi à privilégier des isolants avec une résistance thermique suffisante pour pouvoir bénéficier des aides financières liées aux économies d’énergie, notamment MaPrimeRénov’. 

Laine de verre ou laine de roche : quel isolant choisir ?

Les laines de verre et les laines de roche sont toutes deux fabriquées avec des procédés similaires (fusion des ingrédients à plus de 1 400°C avant de verser le mélange fondu sur des rotors/centrifugeurs tournant à grande vitesse) mais pas avec les mêmes matières premières. Quelle est la différence entre laine de verre et laine de roche ?  

La laine minérale est fabriquée majoritairement à partir de sable, de chaux et de carbonate de soude (ingrédients similaires à la fabrication des bouteilles et des vitrages) alors que la laine de roche est composée de basalte, dolomie et laitier de haut fourneau.  

Malgré cette composition différente, les qualités de la laine de verre sont sensiblement les mêmes que celles de la laine de roche : fort pouvoir isolant phonique et thermique, résistance au feu, aux termites et à l’humidité. 

Cependant, la laine de verre est plus facile à manier. 

Le prix de la laine de roche

Le prix de l’isolant et de la pose

Le prix de la laine de roche varie en fonction de son conditionnement (panneaux, rouleaux, vrac ou flocons), de son épaisseur et de sa qualité. Différentes marques de laine de roche existent et l’on peut trouver ce matériau dans les magasins de bricolage.  

Dans votre budget, il faut aussi compter le tarif de pose. Il varie en fonction de la technique de pose, du tarif horaire du professionnel et de la difficulté d’atteindre les combles dans le cas de l’isolation des combles.

Nous vous recommandons de demander plusieurs devis auprès de professionnels pour obtenir les meilleurs conseils et le meilleur rapport qualité/prix. 

Les aides de l’État

La pose de laine de roche, au même titre que celle de laine de verre, bénéficie d’aides de l’État dans le cadre de la rénovation énergétique. Ces aides sont pour la plupart cumulables entre elles.  

  • L’éco-prêt à taux zéro vous permet d’emprunter de l’argent sans intérêts à rembourser. La durée du remboursement est de maximum 15 ans. 
  • La TVA à taux réduit : 5,5 % au lieu de 20 %. Elle s’applique sur la fourniture et la pose, directement sur le devis. 
  • Les certificats d’économies d’énergies (CEE) 
  • MaPrimeRénov’ (ancien crédit d’impôts à la transition énergétique) 

MaPrimeRenov’ et les CEE ont des montants mobilisables qui varient en fonction des revenus des demandeurs. 

Concentrons-nous maintenant sur le montant de ces aides en 2021, en fonction du type de travaux.  

Eco-prêt Taux 0 TVA à 5,5% Certificats d'économies d'énergies (CEE) MaPrimeRenov’
Isolation des combles perdus 15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel 10 à 20€/m² -
Isolation rampants de toiture 15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel 10 à 20€/m² 7 à 25€/m²
Isolation toiture terrasse 15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel 10 à 20€/m² 15 à 75€/m²
Isolation plancher bas 15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel 10 à 20€/m² -
Isolation mur par l’intérieur 15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel -7 à 25€/m²
Isolation mur par l’extérieur 15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel -15 à 75€/m²
Isolation des combles perdus
Isolation rampants de toiture
Isolation toiture terrasse
Isolation plancher bas
Isolation mur par l’intérieur
Isolation mur par l’extérieur
Eco-prêt Taux 0
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
TVA à 5,5%
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel
Pour tous les travaux si achat et pose par un professionnel
Certificats d'économies d'énergies (CEE)
10 à 20€/m²
10 à 20€/m²
10 à 20€/m²
10 à 20€/m²
-
-
MaPrimeRenov’
-
7 à 25€/m²
15 à 75€/m²
-
7 à 25€/m²
15 à 75€/m²

Vous devez remplir deux conditions principales pour bénéficier de ces aides financières : 

  • Votre logement doit avoir été construit il y a plus de 2 ans. Tout simplement car les logements construits depuis moins de deux ans répondent déjà à des normes strictes au niveau des performances énergétiques. 
  • Vous devez recourir à un professionnel RGE : Reconnu Garant de l’Environnement. Ces professionnels sont répertoriés dans cet annuaire pour vous permettre de vérifier leur certification. 

Choisir un professionnel

Comme dit plus haut, si vous faites appel à un professionnel pour les travaux de rénovation énergétique de votre logement, celui-ci doit détenir la mention RGE pour vous permettre de bénéficier des différentes aides financières existantes.  

Vous devez impérativement remplir et faire valider vos dossiers de demandes d’aides avant de signer les devis de professionnels.  

Selon l’ampleur des travaux à réaliser et leur nature, vous avez le choix entre différents types de métiers pour vous accompagner :  

Faire appel à un professionnel pour ce type de travaux vous permet bien sûr de bénéficier des aides de l’État évoquées précédemment, mais aussi de garantir la qualité des travaux réalisés.  

Bien choisir vos équipements & matériaux

Découvrez nos autres fiches

Voir tous nos guides
Voir tous nos guides

Pour aller plus loin

Isolation

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.