Bien choisir vos équipements & matériaux
Au sommaire :
Que faut-il savoir sur les prises de courant ?

Que faut-il savoir sur les prises de courant ?

Les prises de courant, ou prises électriques, sont indispensables à toute installation électrique. Nous vous expliquons quels sont les critères de qualité et les règles à respecter pour faire le bon choix et vous assurer de la sécurité de votre installation.

Les prises de courant sont présentes partout dans nos logements. C’est grâce à elles que vous pouvez alimenter vos équipements électriques et votre électroménager  : vos lampes, votre télévision, vos chargeurs de téléphone, votre grille-pain, votre sèche-cheveux…
Tous ces appareils électriques sont équipés de prises mâles qui s’insèrent dans les prises femelles, comme sur la photo ci-dessous.

Dans cet article, ce sont des prises femelles dont nous allons vous parler.

Les prises femelles sont constituées d’un socle, fixé à un mur, une cloison ou même au sol. Ce socle comporte des dispositifs assurant la liaison entre les conducteurs électriques et le câble d’alimentation de l’équipement concerné.

Pour des raisons de sécurité, la partie accessible des prises de courant femelles est composée de matériaux isolants et les contacts électriques sont placés au fond de trous, très souvent munis d’obturateurs, afin de ne pas être atteignables en façade.

1

Quels sont les différents types de prises électriques ?

On distingue deux types de prise femelle :

  • La prise encastrable est sans doute celle que nous avons le plus l’habitude de voir. Son installation nécessite de réaliser une cavité dans les murs pleins. Les câbles et gaines qui l’alimentent sont cachés dans des rigoles creusées dans le mur, aussi appelées saignées. Lorsqu’il s’agit de cloisons en plaques de plâtre (placo®), les câbles sont passés derrière les cloisons lors de leur pose.
  • La prise en saillie n’est pas encastrée dans le mur mais se compose d’un petit boîtier qui se fixe sur le mur ou la cloison avec des chevilles. Elle se pose généralement car il n’y a pas assez de profondeur dans le mur ou que les travaux seraient trop complexes pour mettre une prise encastrable. Les câbles peuvent être soit dans le mur, soit derrière la cloison ou encore sous des plinthes, moulures ou goulottes.

Comment bien faire rénover l’électricité de votre logement  ?

Guide de rénovation
2

Quels sont les critères de qualité à prendre en compte ?

L’indice de protection IP

L’indice de protection IP à deux chiffres (IPXX) est une norme internationale de sécurité.

Le premier chiffre concerne la protection contre les corps solides :

  • IP0- : pas de protection
  • IP1- : protection contre les corps solides supérieurs à 50 mm
  • IP2- : protection contre les corps solides supérieurs à 12,5 mm
  • IP3- : protection contre les corps solides supérieurs à 2,5 mm
  • IP4- : protection contre les corps solides supérieurs à 1 mm
  • IP5- : protection partielle contre la poussière
  • IP6- : protection totale contre la poussière

Pour les prises de votre maison ou de votre appartement, prévoyez au minimum un IP2-, qui correspond à une protection des personnes contre les chocs électriques. Prenez également en compte l’emplacement de la prise. Pour une salle de bain par exemple, les équipements électriques sont régis par la norme NF C 15-100. La pièce est divisée en 3 zones selon la distance par rapport aux points d’eau : en volume 1, il faut prévoir un IP6-, en volume 2, un IP4- et en zone hors volume, un IP2-.  

Le second chiffre concerne la protection contre les liquides :

  • IP-0 : pas de protection
  • IP-1 : protection contre la chute verticale de gouttes d’eau
  • IP-2 : protection contre la chute de gouttes d’eau inclinées à 15° maximum
  • IP-3 : protection contre les pulvérisations d’eau si celles-ci ne font pas un angle de plus de 60° avec la verticale
  • IP-4 : protection contre les éclaboussures, quel que soit l’angle
  • IP-5 : protection contre les jets d’eau
  • IP-6 : protection contre les paquets d’eau ou les jets puissants
  • IP-7 : protection contre les immersions jusqu’à 1m
  • IP-8 : protection contre les immersions de plus de 1m

Aucun degré de protection à la pénétration de l’eau n’est requis dans les pièces de vie et la cuisine. Vous pouvez donc choisir une prise IP20.

Pour les pièces amenées à être en contact avec l’eau, visez un degré de protection supérieur. En extérieur, sur une terrasse, ou près d’un jardin, les prises de courant doivent avoir un indice de protection au moins égal à 44 et allant jusqu’à 68. Idem pour les pièces que vous êtes susceptible de nettoyer au jet (garage, local poubelle…). Enfin, dans la salle de bain, le degré de protection va dépendre de l’implantation de la prise par rapport à la baignoire ou la douche. Vous devrez respecter les normes relatives à chaque volume de la pièce En général, il faut prévoir un IP-1 à -5.

L’indice de protection IK

L’indice de protection IK caractérise la protection contre les chocs mécaniques. Pour chaque degré IK, allant de 0 à 10, la mesure de résistance est faite en joule.

  • IK00 : pas de protection
  • IK01 : protection contre une énergie de choc de 0,15 joule
  • IK02 : protection contre une énergie de choc de 0,20 joule
  • IK03 : protection contre une énergie de choc de 0,35 joule
  • IK04 : protection contre une énergie de choc de 0,50 joule
  • IK05 : protection contre une énergie de choc de 0,70 joule
  • IK06 : protection contre une énergie de choc de 1 joule
  • IK07 : protection contre une énergie de choc de 2 joules
  • IK08 : protection contre une énergie de choc de 5 joules
  • IK09 : protection contre une énergie de choc de 10 joules

Pour l’ensemble du logement, l’indice de protection minimum requis est IK02.

Recherchez des produits certifiés par la norme NF qui vous assure que la prise correspond à des exigences de qualité et de sécurité.

3

À quoi faire attention avant d’installer une prise électrique ?

Les prises de courant doivent être réparties de manière régulière dans vos pièces afin de vous laisser une plus grande liberté d’aménagement et d’éviter les fils électriques volants ou les rallonges. Veillez également à leur position, en hauteur ou plus près du sol, en fonction des usages que vous en ferez.

Avant l’installation, vous devrez aussi vous assurer de sélectionner des prises adaptées à la pièce et aux besoins des habitants. Par exemple, choisissez des prises avec sécurité enfant pour la chambre des plus jeunes.

Quelles sont les règles de sécurité à respecter ?

Nous l’avons vu plus haut : les prises de courant sont conçues pour prévenir les dangers liés à un contact accidentel avec une partie du corps lors de leur manipulation.

La présence d’une broche de terre est indispensable en cas de défaut d’isolement sur un circuit ou un appareillage. Elle est d’ailleurs obligatoire dans les logements neufs et dans les pièces humides des logements plus anciens.

Les broches de terre, dépassant du socle, permettent, comme l’indique leur nom, la liaison à la terre.

Attention : parfois, les prises de courant sont bien équipées d’une broche de terre mais celle-ci n’est en fait pas reliée à la terre ! Vous pouvez les faire vérifier par un électricien qualifié.

En électricité, la terre est un concept qui représente le sol, tout en le considérant comme conducteur, et, par convention, au potentiel 0 volt. Le raccordement à la terre est essentiel pour la sécurité d’une installation électrique. On parle aussi de prise de terre, pour désigner un élément conducteur permettant d’évacuer le trop-plein d’électricité d’un appareil mal isolé et d’éviter les électrocutions.

Le petit plus sécurité, surtout si vous avez des enfants, ce sont les prises à obturation. Elles sont dotées d’un système intégré au socle qui empêche l’introduction d’un objet. À défaut de prises à obturation, vous pouvez investir dans des cache-prises.

Quelle hauteur pour installer les prises de courant ?

Les prises de courant jusqu’à 20A doivent être au minimum à 5 cm du sol. Pour les prises de courant de plus de 20A, c’est 12 cm minimum.

Ces hauteurs minimales facilitent la connexion et la déconnexion des cordons d’alimentation et mettent les prises à l’abri des chocs, coups de pied par exemple, ou des projections d’eau, comme lors du passage d’une serpillière.

Certaines pièces font l’objet de recommandations spécifiques :

  • Dans la salle de bain, la hauteur d’installation des prises murales est comprise entre 0,90 et 1,30 m du sol.
  • Dans la cuisine, si la prise de courant est destinée à une hotte aspirante, elle doit être posée à 1,80 m minimum du sol.
  • En extérieur, la hauteur minimale préconisée est de 1 m.

Où installer les prises dans les espaces accueillant des personnes en situation de handicap ?

 

  • Pour brancher facilement les équipements, les prises destinées à des appareils d’utilisation fréquente doivent être à portée de main d’une personne en fauteuil roulant, c’est-à-dire à une hauteur comprise entre 0,90 et 1,20 m.
  • Les prises destinées à des appareils qui ne sont pas débranchés fréquemment, comme le four ou le réfrigérateur, peuvent être installées à la hauteur la plus adéquate pour le branchement des prises et appareils.
4

Faire appel à un professionnel

Pour installer une nouvelle prise, comme pour l’ensemble de vos travaux électriques, appuyez-vous sur les compétences d’un électricien qualifié, qui vous assurera une installation conforme aux normes en vigueur.

Pour le choisir, n’hésitez pas à utiliser notre check-list :

Pour aller plus loin

Énergie Intérieur Sécurité
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez 2 fois par mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.