Nuisances sonores : quels sont les impacts sur la santé ?

Un logement mal insonorisé peut avoir des répercussions sur votre santé : sommeil perturbé, stress, fatigue… Quels sont les risques pour vous ? Que devez-vous faire ? Nicolas Balanant, expert acoustique chez Qualitel, fait le point.

64 % des Français habitant dans des villes de plus de 20 000 habitants sont occasionnellement réveillés la nuit à cause de nuisances sonores, selon le Baromètre Qualitel. Dans les villes plus petites, ils sont 54 %. Parmi les bruits gênants cités, il y a la circulation, les fêtes et soirées, les disputes et éclats de voix, etc. Ces nuisances quotidiennes peuvent avoir des effets sur votre santé.

Quelles sont les conséquences sur la santé des nuisances sonores d'un logement ?

Nicolas Balanant : Les nuisances sonores dans un logement n’entraînent généralement pas d’effet sur l’audition des particuliers. Par contre, elles peuvent engendrer des impacts « extra-auditifs ». Le bruit peut venir de l’environnement extérieur avec le passage des transports, les activités des bars, ainsi que du voisinage. 30 % des Français ont déjà vécu des tensions avec leurs voisins pour des problèmes liés au bruit. Cette situation génère du stress ou des réveils nocturnes.

Il y a ensuite un effet domino : un sommeil perturbé, non réparateur, une fatigue accrue, une auto-médicamentation chez les adultes pour réussir à dormir… Ce mauvais sommeil et le stress subis de façon répétée peuvent entraîner des effets sur les hormones, la tension artérielle et augmenter le risque de maladies cardiovasculaires.

Le bruit ambiant causé par les transports entraînerait chaque année en Europe la perte de plus d’un million d’années de vie en bonne santé !

— Nicolas Balanant, expert acoustique chez QUALITEL

Les effets du bruit dans un logement ont-ils fait l’objet de recherches ?

Une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) montre que le bruit ambiant causé par les transports entraînerait chaque année en Europe la perte de plus d’un million d’années de vie en bonne santé ! Cette estimation ne concerne que les bruits des transports, or les bruits provenant du voisinage sont au moins aussi gênants et néfastes pour la santé. L’OMS ajoute que parmi les facteurs environnementaux, le bruit est la « seconde cause de maladie derrière la pollution atmosphérique ».

 

Que peuvent faire les habitants victimes de nuisances sonores dans leur logement pour ne plus subir le bruit ?

Ce n’est pas une fatalité. Il est possible d’agir. Si vos problèmes sont liés au voisinage, allez d’abord voir vos voisins pour en discuter avec eux. Si cela ne règle pas le problème, consultez le site du Centre d’information et de documentation sur le bruit (CIDB), il y a des indications concernant les lettres de rappel, le conciliateur à la mairie, les plaintes au tribunal.

Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation pour renforcer l’isolation phonique de votre habitat, n’hésitez pas à demander conseil à un acousticien.

Pour aller plus loin

Fenêtres Isolation

À lire aussi

Au sommaire :

6 conseils pour réduire vos factures d’énergie

Sauriez-vous identifier les différentes sources de consommation d’énergie de votre foyer ? Elles sont pourtant responsables du montant mensuel de votre facture d’énergie : chauffage, éclairage, ventilation, etc. Nos experts vous présentent les différents éléments qui influent sur vos dépenses énergétiques afin de pouvoir les diminuer et devenir éco-responsable.

Baromètre 2019 : évaluez la qualité perçue de votre logement !

close Created with Sketch.