Tous nos conseils au quotidien
Au sommaire :
6 bons gestes pour réduire l’empreinte écologique de votre logement

6 bons gestes pour réduire l’empreinte écologique de votre logement

Votre façon de vivre chez vous a des répercussions environnementales et économiques. Qu’est-ce que l’empreinte écologique de votre logement ? Comment la calculer et comment limiter son empreinte ? Prendre conscience de l’impact de vos actions quotidiennes vous aidera à changer quelques mauvaises habitudes et ainsi à diminuer votre empreinte environnementale et vos dépenses tout en utilisant les ressources naturelles avec parcimonie. Suivez les conseils de nos experts pour opérer une réduction de l’empreinte carbone de votre maison ou appartement !

Qu’est-ce qu’une empreinte écologique ?

C’est une estimation de la surface terrestre nécessaire pour subvenir à ses besoins (se nourrir, boire, se loger, se chauffer, s’éclairer, évacuer ses déchets, etc.). L’empreinte écologique ou empreinte environnementale est donc un outil de mesure de la pression qu’exerce l’être humain sur la nature, notamment en termes de ressources naturelles consommées.

On peut également parler plus spécifiquement d’empreinte carbone pour quantifier les émissions de gaz à effet de serre (GES) comme celles de dioxyde de carbone (bilan carbone) mais aussi d’empreinte énergétique pour mesurer la quantité d’énergies nécessaire à une activité humaine.

Pour calculer son empreinte écologique à plusieurs niveaux, différents calculateurs existent, dont celui de l’ADEME dédié à l’empreinte carbone et qui prend notamment en compte dans la mesure de l’empreinte l’alimentation, le logement, le transport, le numérique.

Adopter un comportement éco-responsable, c’est préserver l’environnement, lutter contre le réchauffement climatique, économiser les ressources, éviter les surconsommations inutiles et obtenir une faible empreinte carbone. Cela commence par des gestes simples qui pourront vous aider à réduire votre empreinte écologique et adopter une attitude empreinte de respect environnemental. Voici 6 conseils faciles à appliquer dans votre quotidien pour minimiser votre empreinte.

1

Utilisez intelligemment le chauffage

Pour éviter des consommations énergétiques inutiles, des habitudes écologiques peuvent être adoptées : il est important de chauffer vos pièces en fonction de vos besoins. La température moyenne recommandée d’un logement est de 19°C. Pour votre santé et la qualité de votre sommeil, il est conseillé de dormir dans une pièce dont la température ne dépasse pas ce seuil. Et ce petit geste peut réellement réduire la facture : passer de 20°C à 19°C c’est réduire la consommation de 7 %, soit une économie de 70 à 150 euros par an tout en limitant son empreinte sur l’environnement. De la même façon, lorsque vous sortez, baissez également la température : il est inutile de chauffer votre logement lorsque vous ne l’occupez pas. Ainsi, vous participerez à réduire l’empreinte carbone.

En limitant votre chauffage au bois, au gaz ou au fioul, vous pouvez déjà avoir un impact sur le réchauffement climatique provoqué par les gaz à effet de serre (GES).

 

Conseils d’entretien

Dépoussiérez vos radiateurs, cela augmente leur performance. Veillez également à ce qu’ils ne soient pas encombrés d’objets ou de vêtements, ce qui limite leur efficacité !

Si vous avez des radiateurs à eau, purgez-les au début de l’hiver pour éviter des dysfonctionnements dus à l’air qui entrave la chaleur.

L’entretien régulier de vos appareils de chauffage permet de maintenir leur performance.

2

Contrôlez l’étanchéité des fenêtres et des portes

Des portes et fenêtres mal isolées sont de grandes sources de déperdition de chaleur et ne facilitent pas la réduction de l’empreinte carbone du logement. Voici ce qu’il faut contrôler :

  • Vérifiez que l’air ne passe pas au niveau des jonctions : glissez une feuille de papier dans l’encadrement de la fenêtre avant de la fermer. Si vous arrivez à la retirer facilement, les joints doivent être changés.
  • Pour les portes donnant sur l’extérieur (porte d’entrée, portes fenêtre…), sentez-vous de l’air sur vos pieds ou chevilles ? Pour les rendre étanches, vous pouvez faire poser des joints en plastique.
  • Si vous avez des volets, pensez à bien les fermer la nuit ou optez pour des rideaux isolants.

Pour conserver un air de qualité chez vous, pensez à aérer les pièces, même en hiver : 5 à 10 minutes, 2 fois par jour ! Avant d’ouvrir vos fenêtres, n’oubliez pas de couper vos radiateurs pour éviter de chauffer inutilement.

3

Adoptez les bons réflexes pour votre électroménager

La consommation d’électricité des foyers français pour les appareils électroménagers a doublé au cours de ces vingt dernières années. Certaines habitudes simples permettent de limiter cette consommation et de réduire notre empreinte écologique :

Choisissez les classes énergie les plus performantes (A+++)

Référez-vous aux étiquettes environnementales indiquées sur les équipements électroménagers au moment de leur achat.

Pour votre réfrigérateur

  • Pensez tout d’abord à l’installer à distance de toutes sources de chaleur, comme votre four par exemple, et à laisser un espace avec le mur pour que l’air circule normalement.
  • Ensuite, et c’est très important, dégivrez-le régulièrement. Un réfrigérateur qui contient trop de givre consomme plus d’énergie.
  • Petite astuce supplémentaire : décongelez vos produits dans votre réfrigérateur pour rafraîchir naturellement les autres aliments.

Pour le lave-vaisselle

  • Cet appareil représente un poste énergétique important dans votre foyer. Privilégiez le programme « éco » qui réduit la consommation électrique de 45 % et la consommation d’eau, car le lavage se fait avec une eau moins chaude.
  • Ne lancez votre lave-vaisselle qu’une fois qu’il est plein. Si ce n’est pas le cas, faites-le tourner en demi-charge, cette option permet de ne laver qu’un seul étage du lave-vaisselle. Ces conseils sont également valables pour votre lave-linge.

Privilégiez le séchage à l’air libre plutôt que le sèche-linge qui est très énergivore.

4

Prenez de bonnes habitudes dans votre salle de bain

  1. En privilégiant les douches aux bains, vous diminuez par 4 votre consommation d’eau. En effet, prendre une douche de quatre à cinq minutes nécessite 30 à 80 litres d’eau alors qu’un bain peut consommer jusqu’à 200 litres. Un bon réflexe à adopter pour réduire l’empreinte environnementale !
  2. Pensez à couper l’eau quand vous vous brossez les dents ou que vous vous savonnez les mains. D’une manière générale, ne laissez pas couler l’eau si vous n’en avez pas besoin. Pensez à la notion environnementale mais aussi aux économies sur les factures.
  3. Vous pouvez également récupérer l’eau de pluie pour laver votre voiture ou arroser vos plantes !

Un foyer français de 3 personnes utilise en moyenne 329 litres d’eau par jour. Selon le centre d’information sur l’eau, 93 % de cette consommation est consacrée à l’hygiène et au nettoyage.

5

Éclairez de manière raisonnée

  1. Profitez le plus possible de l’éclairage naturel. Placez stratégiquement vos meubles dans la pièce : mettez vos plans de travail et vos fauteuils près d’une fenêtre par exemple. Vous gagnerez ainsi en temps d’éclairage quotidien.
  2. Veillez à ce que toutes les lumières soient éteintes la journée et lorsque vous quittez une pièce.
  3. Dans une démarche de réduction d’empreintes écologiques, privilégiez les ampoules basse consommation moins énergivores ou les LED qui consomment peu d’électricité et proposent un bon rendement lumineux et une longue durée de vie.

Appareils d’éclairage : comment bien les choisir ?

Équipements & Matériaux
6

Veillez au branchement de vos appareils multimédia

Même éteints, vos appareils restent en veille et consomment de l’énergie. Pourtant, il est très facile de réduire leur empreinte écologique et cette dépense inutile, il vous suffit de débrancher tous vos appareils : téléviseur, lecteur DVD ou Blu Ray, ordinateur, cafetière, micro-ondes, chaîne Hi-Fi, box internet.

Une autre bonne habitude à prendre pour réduire son empreinte : débrancher votre chargeur de téléphone, ordinateur, etc. lorsque vous ne l’utilisez pas. Même s’il n’y a pas d’appareil connecté, le chargeur continue effectivement de consommer de l’électricité.

Les multiprises équipées d’un bouton d’arrêt vous permettent d’éteindre tous vos appareils d’un seul geste.

Pour aller plus loin

Budget Énergie Isolation

À lire aussi

Au sommaire :

Comment bien éclairer votre logement ?

Il existe différents types d’éclairage. Lequel choisir selon la pièce ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Nos experts vous livrent leurs conseils pour vous aider à avoir un éclairage agréable et fonctionnel dans votre logement.

close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.