Comment bien éclairer votre logement ? - Qualitel
Nos conseils au quotidien

Au sommaire :

Comment bien éclairer votre logement ?

Comment bien éclairer votre logement ?

Il existe différents types d’éclairage. Lequel choisir selon la pièce ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Nos experts vous livrent leurs conseils pour vous aider à avoir un éclairage agréable et fonctionnel dans votre logement.

La luminosité d’un logement dépend de son exposition, de ses ouvertures, de la disposition et de la taille des pièces. La luminosité naturelle n’est souvent pas suffisante pour vivre confortablement dans toutes les pièces du logement. Un bon système d’éclairage est alors nécessaire.

1

Quel est l’impact d’un bon éclairage sur votre quotidien ?

La qualité de l’éclairage de votre logement joue un rôle important sur votre confort au quotidien. Un éclairage homogène et adapté à la pièce va créer une ambiance agréable et vous permettre de mener vos activités sans fatigue visuelle.

Par exemple, pour ne plus avoir mal aux yeux quand vous regardez un écran de télévision ou d’ordinateur, il faut adapter votre éclairage pour éviter un trop grand contraste entre l’écran et le niveau d’éclairement de la pièce.

 

2

Comment utiliser les différents types d’éclairage chez vous ?

Il existe trois modes d’éclairage : direct, indirect et diffus. Nous vous recommandons de les combiner au sein de votre logement, car ils sont complémentaires. Selon vos activités, vous pourrez obtenir l’ambiance lumineuse adaptée. Voici quelques conseils pratiques.

L’éclairage direct

Le flux lumineux est dirigé vers la surface à éclairer. Il est à privilégier dans les espaces repas, lecture ou bureau.

L’éclairage indirect

Le flux lumineux est dirigé vers une surface « réfléchissante » : un mur ou un plafond qui va permettre à la lumière de se diffuser dans une pièce. Cela procure un éclairage harmonieux et homogène dans l’ensemble de la pièce.

Si vous utilisez une lampe halogène, suivez bien les conseils des fabricants. Il y a une distance à respecter entre votre appareil et la surface éclairée. Il existe un risque d’incendie si votre source lumineuse est trop proche de la surface réfléchissante.

L’éclairage diffus

Votre source lumineuse est placée derrière un globe ou un écran translucide qui diffuse le flux lumineux.

3

Contrôlez le niveau d’éclairement des pièces

Pour un éclairage fonctionnel dans votre habitat, vous devez veiller au « niveau d’éclairement » selon les pièces, c’est-à-dire au flux lumineux reçu par une surface d’1m2. Discutez-en avec votre électricien. Pour vous aider à faire les bons choix, sachez que le niveau d’éclairement s’exprime en lux et se mesure avec un luxmètre.

Voici quelques repères pour votre logement :

  • Pour un éclairage direct d’une zone de travail de précision (bureau, coin bricolage, couture, etc.), le niveau d’éclairement recommandé est compris entre 400 et 600 lux.
  • Pour un éclairage d’ambiance d’une cuisine, d’un salon, d’une chambre ou de votre salle de bain, le niveau d’éclairement sera d’environ 200 lux.
  • Dans un couloir, on recommande un niveau d’éclairement d’environ 100 lux.

Comment bien choisir vos appareils d’éclairage ?

Équipements & Matériaux
4

Veillez aux indices de réflexion de vos murs

La couleur des parois de votre logement a une incidence directe sur la qualité de votre éclairage indirect ! Le flux lumineux est réfléchi, notamment, par vos murs et plafonds. Chaque couleur a un indice de réflexion différent :

  • Le blanc est la couleur renvoyant le plus la lumière (80 %),
  • Le jaune est à 60 %,
  • Le bleu clair est à 50 %,
  • Le rouge et le vert sont à 20 %,
  • Le violet est à 10 %.

Veillez bien à la finition du choix de la peinture en plus de la couleur. Si vous souhaitez éviter les reflets lumineux sur vos murs, choisissez une peinture mate ou velours.

Pour aller plus loin

Luminosité Séjour

À lire aussi

Au sommaire :

Comment bien entretenir et nettoyer les sols de votre logement ?

Un intérieur sain et confortable va de pair avec un bon entretien des sols. Ils sont soumis à rude épreuve entre toutes les allées et venues avec l’extérieur ou d’une pièce à une autre. Cette situation n’est pas sans conséquence pour votre habitat et votre santé. On vous donne la marche à suivre pour bien entretenir et préserver vos sols.