Punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

Les punaises de lit sont des parasites qui envahissent parfois nos lits. Se nourrissant de sang humain, elles aiment se cacher dans les textiles, à l’abri de la lumière… D’où leur surnom. Comment les identifier et comment s’en débarrasser ? Suivez nos conseils !

Au sommaire :
Punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?

Les punaises de lit sont des petits insectes bruns parasites de la famille des Cimicidae. Ces cousines des punaises des bois, ou punaises vertes, vivent à l’abri de la lumière et aiment particulièrement les textiles comme les matelas, les moquettes, les rideaux ou bien les canapés.

Ces insectes se multiplient très rapidement et sont hématophages, ce qui signifie qu’ils se nourrissent de sang humain. Les punaises de lit ne sortent que la nuit, pour piquer leurs hôtes. Néanmoins, elles peuvent survivre plusieurs mois sans se nourrir, ce qui les rend particulièrement coriaces.

Comment reconnaître les punaises de lit ?

Les punaises de lit sont visibles à l’œil nu. Elles ont un corps ovale et plat, ce qui leur permet de se glisser dans des espaces très fins, pas plus larges qu’une carte bancaire. Lorsqu’elles sont jeunes, les punaises de lit sont de couleur claire, puis à l’âge adulte, elles deviennent foncées, dans les tons de brun rouge et rayé.

En termes de taille, elles mesurent à l’âge adulte environ 5 à 7 mm de long tandis que les larves font 1 à 2 mm. On les compare souvent à un pépin de pomme ou à une lentille.

Les punaises de lit sont très ingénieuses pour se cacher, se déplacer rapidement et pondre n’importe où, ce qui les rend difficiles à éradiquer. On les trouve souvent dans les rainures des matelas ou les coutures d’un canapé.

En cas de piqûres ou morsures suspectes sur votre corps, passez votre lit au peigne fin afin d’identifier s’il s’agit de punaises de lit. Si vous en êtes infesté, vous pourrez observer sur votre literie des petites traces de sang et des petites taches sombres. Observez bien le matelas, dans les coutures, mais aussi le sommier, pour détecter ce type de traces.

 

Ne confondez pas les punaises de lit avec les acariens, que l’on peut aussi trouver dans nos logements, mais qui ne piquent pas l’humain. Les punaises de lit sont aussi différentes des puces, bien que tout aussi nuisibles : c’est à tort que l’on parle parfois de « puces de lit ». Beaucoup plus mobiles, les puces sont célèbres pour leurs incroyables bonds et élisent domicile dans bon nombre d’endroits comme le parquet, les meubles en bois ou même vos animaux de compagnie. Ces petits insectes piquent les animaux, mais aussi les humains, l’une des raisons pour lesquelles on souhaite tout autant se débarrasser des puces que des punaises de lit.

  • Les punaises de lit mesurent entre 5 et 7 mm de long et ont une couleur brun foncé à l’âge adulte, avec des rayures visibles.
  • Les puces sont plus petites : elles mesurent entre 1 et 4 mm et la couleur de leur cuirasse tire plutôt vers le jaunâtre.
  • Enfin, les acariens sont invisibles à l’œil nu. Translucides, ils sont si légers qu’un simple courant d’air peut les faire voyager d’un lieu à l’autre.

Quelles sont les causes de l’apparition des punaises de lit ?

Les punaises de lit avaient déserté la France dans les années 1950 pour le plus grand bonheur des habitants. Cependant, depuis les années 1990-2000, on observe une recrudescence de ces parasites dans l’Hexagone. Plusieurs causes à cela : les voyages internationaux et une plus grande résistance aux insecticides.

Mais comment arrivent-elles dans nos habitats ? Les punaises de lit ne volent pas et ne sautent pas, elles se déplacent rapidement via les murs, les sols ou même les ventilations. Elles peuvent se cacher dans une valise, dans un manteau, ou avoir pondu dans un vêtement pour leur permettre de se déplacer d’un habitat à l’autre.

Une punaise femelle peut pondre 4 à 5 œufs par jour pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. La reproduction des punaises de lit est donc très rapide, c’est pourquoi il est important de prendre en charge l’infestation dès que vous l’avez détectée.

L’apparition de punaises de lit chez vous n’a pas grand-chose à voir avec la propreté du logement. Cet insecte apprécie simplement la chaleur et les lieux fréquentés par l’humain puisqu’il s’en nourrit. Cependant, une bonne hygiène et une détection rapide permettent d’éviter les grandes infestations.

Quels sont les symptômes après une piqûre de punaise de lit ?

Les punaises de lit se nourrissent de notre sang. Si vous en avez chez vous, il y a de fortes chances que vous observiez des lignes régulières de piqûres de punaise de lit sur votre peau, des piqûres groupées au même endroit, ou bien la peau rouge et enflée. Ces piqûres ou rougeurs se trouvent en général sur les parties non couvertes des bras, des jambes et du dos.

Suite à une piqûre de punaise de lit, les symptômes diffèrent selon chacun et peuvent aller de légères démangeaisons type piqûres de moustique à des réactions allergiques proches de l’urticaire (plaques rouges). Dans tous les cas : pour éviter l’infection, ne grattez pas votre peau.

En cas d’infestation sévère par les punaises, certaines personnes peuvent souffrir d’anémie, mais cela reste rare. Le manque de sommeil et la difficulté à se débarrasser de ce parasite peuvent aussi avoir des conséquences psychologiques sur les habitants infestés.

Cependant, notez bien que, contrairement aux moustiques ou aux puces, les punaises de lit ne transmettent pas de maladies à l’humain.

Que faire pour vous débarrasser des punaises de lit ?

C’est la question qui vous intéresse probablement le plus : que faire contre les punaises de lit ? Véritable fléau une fois qu’elles ont envahi un espace, il est difficile, mais pas impossible, de s’en débarrasser.

Diverses techniques de désinfection sont envisageables :

  • Passez l’aspirateur dans vos literies (sommiers compris) et sur tous vos textiles pour aspirer les punaises de lit visibles. Attention, cela ne les tue pas et il faut donc isoler le contenu de l’aspirateur dans un sac hermétique et le jeter dans une poubelle extérieure. Pensez également à nettoyer le conduit d’aspirateur juste après.
  • Pour vous assurer d’éliminer même les œufs pondus, utilisez un nettoyeur-vapeur pour textiles. En effet, le nettoyage à la vapeur à 120°C détruit tous les stades de punaises de lits. Lavez aussi votre linge de lit à 60°C minimum, pour les éradiquer.
  • À l’inverse, les températures très froides permettent également d’éradiquer les punaises de lit. Vous pouvez placer vos textiles au moins 48 h sous congélation pour les éliminer.
  • Vous pouvez également disposer chez vous de la terre de Diatomée, un insecticide et répulsif naturel que vous trouverez dans les magasins de bricolage. Placez cette terre dans les endroits confinés de votre logement, dans les recoins, dans les rainures de parquet, ou sur la structure de votre lit et canapé. Quand les punaises passeront dessus, la terre se collera à leurs pattes ce qui les empêchera de se déplacer et donc de se nourrir, à terme.
  • Pour finir, il existe aussi des traitements chimiques insecticides pour éradiquer les punaises de lit, surtout si vous en avez énormément. Dans ce cas, il faut faire appel à un exterminateur : un professionnel antiparasitaire qui réalisera la désinsectisation.
  • En complément des insecticides, une autre méthode semble assez efficace : les pièges à phéromones. Ce produit actif va attirer les punaises et aura un double effet positif : faire sortir les insectes de leur cachette après un traitement punaises de lit chimique, pour qu’elles s’enduisent de produit et en meurent, et attraper quelques punaises sur sa partie collante.

Évitez de disperser les punaises : cela compliquerait leur élimination. Et pour éviter la contamination d’autres logements, ne stockez pas de textiles ou de meubles dans les parties communes de votre immeuble, et ne jetez pas dans la rue les objets qui vous semblent infestés. Prévenez également vos voisins pour les inviter à être vigilants.

Quelles précautions pour ne plus en avoir ?

Quelques actions peuvent permettre de prévenir l’apparition de punaises de lit chez vous.

  • Passez très régulièrement l’aspirateur : on a pu observer que les pires cas d’infestation de punaises avaient lieu dans des habitats où l’aspirateur n’était pas passé fréquemment.
  • Entretenez votre intérieur  : calfeutrez les fissures et les fentes au niveau des plinthes, sur les cadres de lit en bois et sur les murs, recollez le papier peint qui se décolle, resserrez les plaques d’interrupteur, etc. L’idée étant de ne pas offrir de cachette privilégiée aux punaises.
  • Si vous rentrez de voyage, ne posez pas votre valise sur votre lit ou canapé. Et vérifiez sur votre sac et sur vos vêtements s’il n’y pas de punaises.
  • Si vous avez détecté la présence de punaises de lit sur vos affaires ou vos vêtements, mettez tous vos effets personnels (brosses à cheveux, textiles, trousses de toilettes, vêtements…) dans un sac plastique. Fermez-le hermétiquement jusqu’à ce que vous les traitiez.
  • Si vous achetez des meubles d’occasion, inspectez-les bien avant de les apporter chez vous.
  • Il existe aussi des housses étanches aux punaises de lit pour faire une barrière de protection, à placer sur votre literie, couettes et oreillers.

Pour aller plus loin

Intérieur

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?

Surface habitable : définition, calcul et conséquences

Quand vous louez ou achetez un bien, vous devez bien entendu connaître la surface dont vous disposerez. Comment est calculée la surface du logement ? Quelles sont les pièces et surfaces concernées ? Quelles différences entre la surface habitable et les mesures de la Loi Carrez ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Au sommaire :
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.