NOUVEAU

Découvrez CLÉA, le 1er Carnet d’Information du Logement en France, déjà adopté par plus de 200 000 logements

En savoir plus
close

Comment détecter et réparer une fuite d’eau en appartement ?

Publié le 6 septembre 2023

La fuite d’eau est une des situations les plus difficiles que l’on puisse rencontrer dans son logement. Celle-ci est souvent peu visible et nécessite une recherche approfondie de la part d’un professionnel. De plus, elle peut parfois être coûteuse en frais de réparation. Pour éviter une surconsommation et une surfacturation d’eau, une fuite doit être impérativement traitée dans les plus brefs délais. Voici nos conseils pour remédier à une éventuelle fuite et les procédures à suivre en fonction de votre statut de locataire ou de propriétaire.

7 astuces pour économiser l’eau à la maison

Conseils au quotidien

Détecter une fuite d’eau : les étapes à suivre

Pour détecter une fuite d’eau chez vous, voici les différentes étapes à respecter.

Étape 1 : Couper l’arrivée d’eau centrale et consulter le compteur d’eau

La première chose à faire en cas de fuite d’eau est de couper la vanne d’arrêt qui contrôle l’arrivée d’eau chez vous. Elle est souvent située sous l’évier de la cuisine ou dans les toilettes, au niveau du robinet central.

Puis, si vous êtes équipé d’un compteur individuel, référez-vous au compteur d’eau. Consultez d’abord l’index de lecture reporté sur vos factures et relevez les indications du compteur à date. Vérifiez le compteur avec plusieurs heures d’intervalle, cette étape permet de constater si votre consommation d’eau continue d’augmenter ou non.

Enfin, si vous n’êtes pas équipé d’un compteur individuel, il faut savoir qu’un compteur général est commun à tout l’immeuble. Dans ce cas, coupez la vanne intermédiaire sous l’évier de la cuisine ou de la salle de bain et/ou demandez l’accès à la vanne générale de l’immeuble.

Vos installations d’eau peuvent causer des fuites pour différentes raisons.

Étape 2 : Vérifier la fiabilité de vos installations

La fuite peut être liée à un mauvais entretien des installations, comme :

  • Un robinet défectueux resté ouvert,
  • Un arrosage automatique déréglé,
  • Une chasse d’eau qui coule,
  • Une soupape du chauffe-eau ouverte,
  • Un adoucisseur défaillant,
  • Les joints défectueux.

Ou bien elle peut être liée aux canalisations :

  • Apparentes ou non (si elles sont non apparentes, on l’appelle une « fuite cachée »),
  • Si ce sont les canalisations enterrées qui fuient, vous observerez alors des tâches sur le sol ou au mur par exemple.

Étape 3 : Comment remédier à une fuite ?

Si vous avez détecté une fuite d’eau chez vous, voici la marche à suivre pour y remédier rapidement :

  • Recherchez et détectez la cause de la fuite pour faciliter l’intervention d’un plombier
  • Coupez l’électricité dans la pièce où se trouve la fuite afin d’éviter tout risque d’électrocution
  • Coupez l’alimentation d’eau
  • Contactez votre assurance : il vous faudra constituer un dossier sinistre et dégâts des eaux.
  • Pensez à prendre des photos des dégâts causés par la fuite. Celles-ci serviront à votre assurance pour évaluer le montant du préjudice.
  • Votre assurance va ensuite mandater un expert qui viendra constater les dégâts chez vous. Selon le contrat d’assurance souscrit, les prestations de réparation peuvent être prises en charge. Il faut vérifier auprès de votre assurance.

Comment bien choisir vos robinetteries ?

Équipements & Matériaux

Faire réparer une fuite d’eau en tant que locataire

Obligations du locataire

Si vous êtes locataire, sachez que vous êtes responsable de l’entretien courant et des réparations locatives, notamment :

  • Le dégorgement des canalisations
  • Le nettoyage des dépôts de calcaire
  • Les remplacements divers : joints des canalisations d’eau, clapets et presse-étoupes des robinets, flotteurs, joints cloches des chasses d’eau…

Les astuces pour le bon entretien de votre plomberie et de vos équipements sanitaires

Conseils au quotidien

Prise en charge des frais d’une fuite d’eau

Les frais de réparation d’une fuite d’eau seront donc à la charge du locataire si l’anomalie est provoquée par un manquement aux obligations ci-dessus, ou bien en cas de mauvaise utilisation des équipements.

Gérer une fuite d’eau en tant que bailleur

Obligations du bailleur

Si vous êtes le bailleur, vous avez également des obligations envers le locataire du logement. Tout propriétaire doit remettre à son locataire un bien en bon état d’usage et de réparation. Cela concerne le gros œuvre, les menuiseries, la toiture, la plomberie et les canalisations.

Prise en charge des frais d’une fuite d’eau en cas de vétusté du matériel

La réparation des dégâts causés par la fuite est donc au frais du bailleur si elle est due à la vétusté de l’un de ces éléments cités dans la liste précédente (assurance du propriétaire). Dans ces cas-là, le locataire peut demander au propriétaire le remboursement de la part d’intervention qui n’est pas prise en charge par son assurance. Cela concerne par exemple un joint défectueux avant le robinet d’arrêt, ou une canalisation vétuste.

Quelle assurance souscrire

  • Si vous êtes locataire : vous devez souscrire à la garantie des risques locatifs. Cette garantie couvre votre responsabilité de locataire vis-à-vis du propriétaire-bailleur en cas de sinistre. Vous êtes responsable du logement et des dommages causés pendant toute la durée de la location du bien immobilier.
  • Si vous êtes propriétaire : vous bénéficiez d’une garantie responsabilité civile inclue dans votre assurance habitation multirisques. Cette garantie couvre tous les dommages causés aux tiers par vous-même, par les personnes ou choses qui sont sous votre responsabilité.

Quels travaux de rénovation sont à la charge des propriétaires et des locataires ?

Guide de rénovation

Gérer une fuite d’eau des parties communes

Si la fuite est due à un événement extérieur à votre logement

Si la fuite vient des parties communes, suivez ces étapes.

Tout d’abord, contactez votre syndic pour connaître les démarches à suivre. La recherche d’une fuite provenant des parties communes doit être prise en charge par l’assureur de la copropriété. La copropriété, un voisin ou un artisan peuvent être responsables d’un dégât des eaux. Il faut, dans ce cas précis, engager la responsabilité de la personne ou entité concernée, et demander une indemnisation à son assurance.

Enfin, si la fuite d’eau est située avant le compteur d’eau, c’est au fournisseur de se charger de la réparation (il faut notifier le syndic et/ou le propriétaire).

Prise en charge de la fuite d’eau par votre assurance

Selon le contrat d’assurance souscrit, les dégâts causés par cette fuite chez vous peuvent être pris en charge par votre assurance habitation. Il faut pour cela constituer un dossier sinistre et dégâts des eaux.

Que faire quand la fuite d’eau vient de chez un voisin ?

Pour commencer, avertissez votre voisin au plus vite et contactez votre assurance habitation. Celle-ci vous fournira un constat à l’amiable à remplir avec votre voisin.  Une fois le constat rempli, les deux parties doivent obligatoirement l’envoyer à leurs assurances respectives dans un délai de 5 jours ouvrés après constatation de la fuite, pour déclarer le sinistre.

En cas de litige avec votre voisin, envoyez un courrier à votre assureur avec mention des informations suivantes : les dommages subis, l’origine du sinistre, préciser que votre voisin ne vous permet pas de réaliser un constat. Dans ce cas, votre assurance prendra ensuite le relais avec votre voisin.

La loi Warsmann

Depuis le 1er juillet 2013, les distributeurs d’eau ont pour obligation de prévenir les consommateurs si une consommation d’eau anormale est détectée. À savoir, ce signalement doit se faire au plus tard, à l’envoi de la facture. Si vous constatez une fuite d’eau dans votre logement, vous pouvez également contacter directement votre fournisseur d’eau pour lui déclarer (avec une facture du professionnel ou l’attestation de votre assurance faisant foi). Votre facture pourra alors être plafonnée et les réparations devront être faites dans un délai maximum d’un mois.

Comment être éco-responsable lorsque vous choisissez les équipements dans votre logement ?

Conseils au quotidien

FAQ Fuite d’eau en appartement : nos réponses à vos questions

Comment détecter une fuite d'eau dans mon appartement ?

Pour détecter une fuite d’eau, coupez l’arrivée d’eau centrale et observez votre compteur d’eau. Si la consommation continue d’augmenter avec le temps, une fuite est probable. Ensuite, inspectez vos installations, comme les robinets, la chasse d’eau et les canalisations, pour trouver la source de la fuite.

Qui est responsable de la réparation d'une fuite d'eau dans mon appartement ?

Si vous êtes locataire, vous êtes responsable de l’entretien courant et des réparations locatives : dégorgement des canalisations, remplacement des joints, etc. Vous êtes responsable des réparations si la fuite est causée par une mauvaise utilisation ou un manquement à ces obligations. Si la fuite est due à la vétusté du matériel comme un joint défectueux avant le robinet d’arrêt ou une canalisation vétuste, le bailleur doit prendre en charge la réparation.

Sur le même sujet

PARTAGER

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?