Nos conseils au quotidien

Au sommaire :

Comment bien entretenir les portes, fenêtres et volets de votre logement ?

Comment bien entretenir les portes, fenêtres et volets de votre logement ?

Les portes, fenêtres et volets de votre habitat nécessitent un entretien régulier pour durer dans le temps et accomplir au mieux toutes leurs fonctions pour logement sain, sûr, confortable et éco-responsable. Nos experts vous donnent des indications pour réaliser cet entretien sereinement.

Pour avoir des conseils personnalisés sur l’entretien de vos portes, fenêtres et volets, testez notre outil proposant une check-list sur-mesure selon votre logement et vos installations.

Votre check-list d’entretien

Outils
1

Pourquoi entretenir vos portes, fenêtres et volets ?

Les portes et fenêtres de votre logement sont des éléments clés de votre maison. Elles vous protègent du bruit, du froid, des intempéries et des intrusions. Elles participent grandement à l’aspect esthétique de votre habitation vue de l’extérieur (et donc à sa valeur patrimoniale).

Une porte ou des fenêtres mal entretenues prennent vite un aspect grisâtre (ou jauni selon les matériaux) et perdent leur qualité protectrice. Si par exemple vous observez une peinture qui craquèle sur une fenêtre en bois, sachez qu’elle risque de ne plus être protégée contre l’humidité. Le bois peut alors gonfler, et il vous faut changer toute votre fenêtre !

A vous donc de prendre dès maintenant les bonnes habitudes qui s’imposent, en fonction des matériaux qui composent vos portes et fenêtres.

Comment bien faire changer vos fenêtres ?

Guide de rénovation
2

Comment faire pour l’entretien de vos portes et fenêtres ?

Pour une fenêtre ou une porte en aluminium

Faites un simple lavage à l’eau, à laquelle il faut ajouter un peu de détergent doux, au pH compris entre 5 et 8 (produit vaisselle ou savon de Marseille par exemple). Pensez à bien rincer à l’eau claire et à essuyer avec un chiffon doux. Évitez surtout d’utiliser des éponges abrasives et des produits chimiques à base de chlore ou d’acétone. Les portes et fenêtres en aluminium doivent être nettoyées au moins deux fois par an si vous habitez dans un lieu soumis à la pollution (en ville, ou proche d’une zone industrielle) ou proche de la mer et une fois par an dans les autres cas.

Pour une fenêtre ou une porte en PVC

Utilisez une éponge imbibée d’eau et de vinaigre blanc. Si la fenêtre ou la porte est très encrassée, vous pouvez booster l’efficacité de votre mélange en y ajoutant un peu de bicarbonate de soude. L’alcool à brûler ménager est aussi redoutablement efficace pour venir à bout des taches tenaces. Rincez ensuite abondamment à l’eau claire. Ce nettoyage est à faire une à deux fois par an, selon l’exposition aux pollutions extérieures.

N’utilisez pas de produits à base d’ammoniac, de javel ou d’acétone. Evitez de frotter avec le côté abrasif de l’éponge, vous pourriez rayer votre porte ou fenêtre.

Pour une fenêtre ou une porte en bois

L’entretien consiste, pour commencer par un coup d’éponge non abrasive avec de l’eau savonneuse tous les 6 mois. Si vous habitez au bord de la mer, en ville ou proche d’une zone industrielle, ce nettoyage pourra être plus fréquent. La couleur de votre porte est généralement un bon indicateur de son état de salissure.

Mais l’entretien d’une porte ou d’une fenêtre en bois ne s’arrête pas là. Ce matériau est celui qui nécessite le plus d’attention. Le bois est un matériau vivant, qui nécessite qu’on le nourrisse, qu’on le protège et qu’on lui redonne de temps en temps un petit coup de jeune. Comment faire ? Voici quelques conseils.

Tous les deux à trois ans (lorsque la lasure perd de son aspect satiné et qu’elle commence à « fariner » c’est-à-dire à former une poudre en surface), pensez à passer une nouvelle couche (ou deux si nécessaire) de lasure sur l’extérieur de vos portes et fenêtres en bois.

Si vos portes et fenêtres sont très exposées aux rayons UV, optez plutôt pour une lasure teintée (qui restituera cependant moins bien l’aspect naturel du bois).  Sachez enfin que la lasure ne protège pas des insectes et de la moisissure. Il vous faudra pour cela utiliser un produit insecticide ou fongicide.

Pour les huisseries, vérifiez bien dans le règlement de copropriété si leur entretien est à votre charge ou à celle de la copropriété.

N’oubliez pas aussi de vérifier l’état des joints des fenêtres et portes

Ce sont eux qui rendent les menuiseries étanches à l’air et à l’eau. Ils jouent également un rôle très important pour l’isolation thermique et acoustique de votre logement. Faites un test : ouvrez la fenêtre, placez une feuille de papier sur les joints puis refermez : on ne doit pas pouvoir retirer la feuille. Si la feuille vous reste dans la main, il est temps de changer le joint.

Comment bien choisir vos fenêtres ?

Équipements & Matériaux
3

Comment bien entretenir vos volets ?

Pour les volets en bois

Décapez et brossez-les pour enlever toutes les poussières quand vos volets commencent à s’abîmer. Avec un pinceau, revernissez, repeignez ou relasurez vos volets afin de protéger le bois. Prenez un produit teinté pour redonner au bois sa couleur initiale si le bois a perdu sa nuance.

Contrôlez également l’ancrage des gonds dans le mur et des arrêts du volet. Veillez aux scellements des volets qui fatiguent afin d’éviter qu’ils ne soient arrachés par le vent. Si vous avez besoin de renforcer le scellement, faites appel à un professionnel : entreprise générale de travaux, installateur de fenêtres et volets, maçons, etc.

L’artisan va commencer par retirer le gond. Il va nettoyer le trou avec une brosse métallique et préparer un enduit spécial pour le scellement. Cette pâte épaisse est appliquée dans le trou à l’aide d’une spatule. Le gond doit être maintenu enfoncé dans le trou rempli d’enduit pendant quelques minutes. Quand le produit a durci, la surface doit être lissée avec du papier de verre et une éponge humide. L’artisan doit ensuite attendre quelques heures avant de remettre votre volet.

Ces vérifications sont à faire une fois tous les trois ans.

Pour les volets roulants PVC ou aluminium

Nettoyez leurs lames avec une éponge (sans utiliser le côté abrasif), de l’eau savonneuse, du vinaigre blanc. Si la saleté est très incrustée, prenez de l’alcool ménager ou un mélange de bicarbonate de soude, d’eau savonneuse et de vinaigre blanc. Dépoussiérez, ensuite, les rails de guidage et lubrifiez-les. Cette opération est à réaliser tous les trois ans.

Pensez à la quincaillerie de vos portes ou volets. Entretenez deux fois par an, ou dès que vous constatez des résistances, la serrure, les gonds, toutes les pièces mobiles et les points de fermeture des portes et volets en dépoussiérant, puis en lubrifiant ces pièces avec de l’huile.

Soyez sympa avec les poignées, décors et accessoires en inox, qui ne doivent pas être agressés avec des produits abrasifs. De l’eau savonneuse et une éponge douce (ou encore mieux, une peau de chamois), éventuellement du produit pour vitre, et c’est tout !

A retenir

Pour le bois

  1. Nettoyez deux fois par an vos portes et fenêtres en bois avec un peu d’eau additionnée de savon et un chiffon doux
  2. Appliquez tous les deux à trois ans une couche de lasure adaptée à la nature de votre bois avec un pinceau
  3. Décapez et brossez vos volets en bois, tous les trois ans

Pour le PVC et l’aluminium

  1. Utilisez une éponge imbibée d’eau et de vinaigre blanc pour nettoyer, une à deux fois par an, vos fenêtres et portes en PVC
  2. Nettoyez tous les trois ans vos volets en PVC ou aluminium avec une éponge, de l’eau savonneuse, du vinaigre blanc

À lire aussi

Baromètre 2019 : évaluez la qualité perçue de votre logement !

close Created with Sketch.