Comment protéger votre logement des nuisances sonores extérieures ? - Qualitel

Comment protéger votre logement des nuisances sonores extérieures ?

Le bruit n’est pas une fatalité. Il y a des solutions pour ne plus subir de nuisances sonores dans un logement. Nicolas Balanant, expert acoustique de Qualitel, vous donne des conseils pratiques pour ne plus être dérangé par les bruits provenant de l’extérieur.

Dans un habitat, comment lutter contre les bruits provenant de l’extérieur ?

Nicolas Balanant : Les nuisances sonores sont liées aux deux roues, aux klaxons, aux sirènes, au trafic routier ou encore aux gens discutant dehors. Les bruits se propagent par les fenêtres et les entrées d’air installées dans les façades et servant à la ventilation.

Si vous êtes victime de ces bruits, le premier réflexe est de vérifier vos fenêtres. Sont-elles en double vitrage ? Si oui, le joint est-il encore en bon état ? Pour le savoir, glissez une feuille de papier dans la fenêtre. Regardez si elle est bien coincée une fois la fenêtre refermée. Si vous arrivez à tirer la feuille, ce n’est pas étanche. Il vous suffit alors de faire changer le joint de la fenêtre.

Le triple vitrage permet-il de renforcer l’isolation phonique ?

Pour un problème d’acoustique, le triple vitrage n’apporte rien de plus que le double vitrage. Ce type de fenêtre peut, en revanche, avoir un intérêt thermique dans les régions de grand froid et pour certaines expositions.

Comment bien choisir vos fenêtres ?

Équipements & Matériaux

Mais alors, que faire si les nuisances sonores extérieures sont toujours présentes malgré le double vitrage et une bonne étanchéité des fenêtres ?

Si vous avez des coffres de volets roulants, ils peuvent laisser entrer l’air et le bruit. C’est souvent le cas dans les bâtiments des années soixante. Il faut les rendre étanches et les faire renforcer à l’aide de plaques de viscoélastique par un plâtrier-plaquiste. Ce matériau en bitume collé contre le bois permet d’apporter de la masse à votre coffrage.

Être bien isolé phoniquement est indispensable pour avoir un logement confortable.

— Nicolas Balanant, expert acoustique de QUALITEL

Et pour les entrées d’air, un des autres éléments pouvant favoriser les nuisances liées au bruit extérieur, que faut-il faire ?

Vérifiez si vos entrées d’air, situées au niveau des fenêtres, sont acoustiques. Ces équipements de ventilation sont intéressants, car ils réduisent l’impact du bruit tout en permettant de faire circuler et renouveler l’air intérieur de votre habitat.

Existe-t-il des professionnels de l’acoustique pouvant conseiller les particuliers dans leurs démarches ?

Oui, je recommande de contacter le Centre d’information et de documentation sur le bruit (CidD). Il y a de nombreuses ressources destinées aux particuliers comme des explications sur les démarches à mener en cas de nuisances sonores. Le site du CidB, www.bruit.fr, propose de nombreuses ressources destinées aux particuliers comme des explications sur les démarches à mener en cas de problème de nuisances sonores. Cette association dispose également d’une permanence, « Point Info Bruit », qui permet aux particuliers de rencontrer gratuitement des acousticiens pour bénéficier de quelques conseils pratiques, sans engagement. Il est également possible de les contacter par téléphone.

Être bien isolé phoniquement est indispensable pour avoir un logement confortable. Lors de la rénovation importante d’un logement, il faut faire appel à un acousticien (contacter le CidB pour obtenir une liste de professionnels selon vote région).

 

Pour aller plus loin

Fenêtres Isolation

À lire aussi

Au sommaire :

Comment bien chauffer votre logement ?

En période hivernale, pour maintenir une température confortable chez vous, le chauffage peut représenter un coût important dans votre budget. Il existe pourtant quelques astuces à suivre (programmation du chauffage, équipements, bons gestes, etc.) pour mieux chauffer votre intérieur tout en limitant votre consommation énergétique.