Les étapes pour bien rénover votre cuisine

Au sommaire :

Comment bien réaliser le diagnostic de la cuisine ?

Comment bien réaliser le diagnostic de la cuisine ?

Avant de vous lancer dans le chantier de rénovation de votre cuisine, il est important de définir votre projet. Que devez-vous faire rénover ? Pour déterminer l’ampleur des travaux à mener avec l’aide de professionnels, voici une liste de bonnes questions à vous poser.

1

Pensez à la ventilation

Y a-t-il des traces de moisissures sur les murs et le plafond de votre cuisine ? Si vous le pouvez, n’hésitez pas à déplacer les meubles ou à regarder derrière les placards. Avez-vous une fenêtre, une hotte ou une ventilation pour aérer et renouveler l’air ?

La cuisine fait partie des pièces les plus humides et polluées d’un habitat. Saviez-vous qu’en cuisinant des plats ou en chauffant l’huile à haute température, des composés organiques volatils (COV) et des particules sont émis ? Ces polluants présents dans l’air de votre logement sont dangereux pour la santé : maux de tête, irritation nausées, asthme, allergies, etc. Certains composés ont même des effets cancérigènes.

Le saviez-vous ?

  • Plus de 2/3 des logements ont une concentration en composés organiques volatils plus élevée à l’intérieur qu’à l’extérieur.
  • Parmi les polluants de l’air intérieur d’un habitat, on compte les moisissures, qui sont présentes visuellement dans 14 % à 20 % des logements français (et jusqu’à 37 % si on inclut les moisissures cachées).

Face à cette situation, la ventilation est un point clé. Elle est essentielle pour une bonne qualité d’air  dans votre logement. Elle permet d’évacuer l’humidité et les polluants. Elle assure votre bien-être et votre confort.

 

Dans une cuisine, il est important de pouvoir renouveler l’air pour que la pièce soit saine. Nous vous recommandons de faire installer une hotte à recyclage, qui élimine odeurs, fumées, polluants et buées de la cuisine grâce à des filtres ou une hotte à extraction, qui dissipe les odeurs et polluants de cuisine à l’extérieur. N’oubliez pas d’entretenir cet équipement, en le nettoyant et en vérifiant l’état du filtre régulièrement.

N’hésitez pas à poser des questions à votre professionnel et à consulter nos guides pour trouver le système de ventilation adapté à votre cuisine.

Comment bien choisir votre ventilation ?

Équipements & Matériaux
2

Veillez à l’électricité et à l’éclairage

Avez-vous assez de prises électriques pour brancher tous vos appareils en toute sécurité ? Il ne faut surtout pas mettre tous vos appareils sur des multiprises. Possédez-vous un diagnostic électrique récent ? Des mises aux normes électriques doivent-elles être faites ? Cela vous permettra d’avoir une première estimation des travaux à engager. Vous pouvez en faire réaliser un si vous n’en avez pas ou demander à votre électricien un état des lieux.

Il faut être vigilant sur les travaux électriques à faire réaliser dans votre cuisine. Cette pièce est un espace regroupant de nombreux appareils électriques. Il y a des règles à respecter qui sont détaillées dans la norme NF C 15-100 imposant, si vous refaites complètement l’installation électrique :

  • 4 circuits spécialisés (ce qui veut dire qu’il n’y a qu’une prise par circuit) pour les appareils électroménagers de forte puissance (cuisinière, lave-linge, lave-vaisselle, four, réfrigérateur, congélateur).
  • 6 prises de courant classiques (16 Ampères + T, c’est-à-dire une prise avec 2 trous et une tige métallique, reliée à la terre) pour les petits appareils électroménagers (grille-pain, cafetière, robots divers) dont 4 au niveau du plan de travail.

Vous pouvez en prévoir davantage si votre cuisine le nécessite.

A savoir

Ces prises électriques doivent être éloignées des robinets et des évacuations d’eau de 60 centimètres minimum, si possible, pour vous permettre d’alimenter les différents équipements en toute sécurité.

Pensez aussi au système d’éclairage de votre cuisine. Multipliez les points lumineux avec un plafonnier et des spots éclairant votre plan de travail ou encore votre évier. Pensez aux lampes LED pour réaliser des économies d’énergie.

Comment bien faire rénover l’électricité de votre logement ?

Guide de rénovation
3

Faites vérifier les canalisations

Dans une cuisine, des canalisations en bon état sont gages de sécurité pour éviter les risques d’engorgement, de refoulement ou encore de fuite. Les premiers repères pour solliciter l’intervention d’un plombier pour vos canalisations sont un système ancien, un écoulement réduit, etc.

En refaisant votre cuisine, nous vous conseillons de demander à votre plombier de contrôler les canalisations d’eau pour vous assurer d’avoir un système sain et sûr. Il vérifiera que le réseau n’est pas rouillé ou ne fuit pas. Il vous proposera les travaux à effectuer le cas échéant.

Si vous êtes alimenté en gaz, faites contrôler que le système est conforme à l’arrêté du 2 août 1977. Avez-vous un diagnostic gaz de votre logement ? Quelles sont les recommandations ? Demandez sinon un état des lieux à un diagnostiqueur ou  à un plombier-chauffagiste.

A savoir

L’installation est le plus souvent en cuivre, mais peut aussi être en  acier, polyéthylène et en kits PLT (tuyau jaune). Le plombier-chauffagiste peut vous indiquer si votre cuisine est déjà bien équipée d’un système avec un robinet à obturation automatique intégré (ROAI), permettant de couper le passage du gaz en cas de débit subitement élevé. Si ça n’est pas le cas, il est préférable de faire remplacer l’installation.

4

Pensez à l’agencement de votre cuisine

L’agencement de votre espace vous convient-il ? Manque-t-il des éléments importants pour vous au regard de vos habitudes et vos envies ? La cuisine doit à la fois être pratique et offrir un maximum de confort. Voici quelques conseils :

  • Le lave-vaisselle aura davantage sa place à côté de l’évier que derrière la porte d’entrée !
  • Le réfrigérateur ne doit pas bloquer l’entrée.
  • L’évier n’a pas sa place à côté des plaques de cuisson, il est préférable de l’installer à côté d’une fenêtre (double-vitrage) pour bénéficier d’une lumière importante. Si le robinet bloque l’ouverture de la fenêtre choisissez en un escamotable ou basculant.
  • Si possible, le four ne doit pas être placé à côté du réfrigérateur, pour ne pas générer de surconsommation de ce dernier lorsque le four chauffe.
  • Il faut aussi laisser accessibles les robinets d’arrivée et d’évacuation d’eau, pour pouvoir les fermer et les ouvrir sans avoir à tout déplacer.
  • Enfin, pensez à positionner l’arrivée d’eau, l’évacuation d’eau et les prises électriques en fonction de l’emplacement de vos équipements.

Quel pro pour concevoir votre projet ?

Outils

Découvrez d'autres guides pour vous aider dans la rénovation de votre cuisine et logement

À lire aussi