Seniors : comment adapter votre logement ?

En vieillissant, le nid douillet d’autrefois peut parfois prendre des allures de jungle hostile. L’accessibilité est la base du confort et de la sécurité chez vous pour circuler aisément, éviter les chutes ou autres accidents domestiques et ainsi vivre dans un logement en harmonie avec vos besoins et capacités. C’est bien à votre environnement de s’adapter à vous et non l’inverse ! Voici quelques conseils pour avoir un logement adapté aux seniors.

Au sommaire :
Seniors : comment adapter votre logement ?
1

Renseignez-vous sur les aides financières pour adapter votre logement

Le coût d’adaptation d’un logement à une personne senior représente un budget plus ou moins important selon les cas. Heureusement, des aides financières existent. Vous pouvez contacter l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) qui peut, selon votre revenu, prendre en charge jusqu’à 50 % du montant des travaux avec une aide d’un maximum de 10 000 euros.

Selon vos ressources, votre caisse de retraite peut également vous accorder une subvention pouvant couvrir jusqu’à 90 % du coût de vos travaux d’aménagement. Renseignez-vous auprès d’elle.

Enfin, très utiles pour vous servir de guide dans le labyrinthe des dispositifs d’aide, des mouvements associatifs comme la Fédération SOLIHA peuvent rechercher pour vous des financements.

2

Trouvez le bon professionnel pour vos travaux

Si vous n’avez aucune idée de ce qui peut être amélioré dans votre logement, prenez contact avec un ergonome. Ce professionnel va observer votre logement et identifier les travaux à réaliser. Son rôle consiste, notamment, à repenser des lieux de vie pour apporter davantage de sécurité et de confort aux personnes.

Ensuite, pour faire réaliser les différents travaux d’aménagement, consultez les guides de nos experts afin de vous aider à bien choisir votre artisan (électricien, plombier, menuisier, maçon, cuisiniste, etc.). À noter : certains professionnels ont la qualification Handibat, délivrée par la CAPEB, qui atteste de leur compétence concernant les travaux d’accessibilité.

Bien choisir vos pros

Les bons artisans pour adapter votre logement aux séniors

Voir tous les pros
Voir tous les pros
3

Lancez les travaux d’adaptation de votre habitat

Lorsque l’on perd en mobilité, et donc en autonomie, trois lieux dans l’habitation deviennent souvent problématiques : la salle de bain, les toilettes et la cuisine. Sans compter les escaliers qui peuvent devenir votre pire ennemi. Quels sont les aménagements à faire réaliser pour rendre votre logement plus accessible ?

Dans la salle de bain

Une douche à l’italienne (ou une douche ouverte avec un receveur extra-plat) permet un accès beaucoup plus sûr qu’une baignoire. Il existe également d’autres solutions, comme des baignoires à porte. Si nécessaire, un siège de douche mural peut être installé. Disposez des tapis antidérapants à l’intérieur et à l’extérieur de la douche. Si vous êtes en fauteuil ou si vous avez des difficultés à rester debout, sachez qu’il existe des lavabos réglables en hauteur. Pensez aussi à installer une barre latérale d’appui (ou barre de préhension) qui pourra vous aider à vous relever ou à vous appuyer. Demandez à votre professionnel de veiller à la solidité du mur et des fixations pour éviter que le système ne se casse. Vous pourriez être déséquilibré et chuter.

Dans les toilettes

Vous pouvez fixer au mur deux barres latérales d’appui et adopter un siège surélevé. Le professionnel devra vérifier que l’installation est solide, comme dans la salle de bain, afin de prévenir les risques d’accident.

Dans la cuisine

De nombreux accidents domestiques se produisent dans la cuisine. Pour diminuer au maximum les risques (de brûlure notamment) : optez pour des plaques à induction, faites placer le four à hauteur de poitrine et ayez éventuellement un extincteur à portée de main.

Votre évier doit être placé à hauteur de hanches et vous devez pouvoir accéder à tous vos placards sans vous hisser sur la pointe des pieds.

Accordez une attention particulière aux éclairages, qui ne doivent pas laisser de zone d’ombre. Ce conseil est d’ailleurs valable pour l’ensemble de votre habitation.

Et dans le reste de votre domicile ?

L’escalier est naturellement LE lieu de tous les dangers. Pour limiter les risques de chutes, matérialisez les contremarches avec de la peinture claire et installez des nez de marche (revêtement recouvrant l’angle de la marche) avec des bandes antidérapantes. De manière générale, pour éviter les dérapages incontrôlés dans votre habitation, pensez à adopter des revêtements de sol spécifiques. Il existe des parquets, carrelages et sols souples adéquats.

Pour faciliter vos déplacements dans la maison, veillez à ce que les portes s’ouvrent facilement, avec une poignée accessible. Privilégiez un modèle à bec de cane plutôt que les systèmes ronds. Si la cloison et la configuration des lieux s’y prêtent, faites remplacer au besoin les portes battantes par des portes coulissantes.

 

Rappelons que certaines adaptations de votre logement ne nécessitent aucun travaux.

  • Des meubles astucieusement situés peuvent avoir la même fonction que des barres d’appui.
  • Rehausser votre lit avec, par exemple, un matelas supplémentaire vous permettra de vous coucher et de vous lever plus facilement.
  • Pour ne pas glisser, pensez aussi à fixer vos tapis au sol avec un scotch double face.

Enfin, n’oubliez pas que la technologie peut vous faciliter le quotidien. Si l’ouverture et la fermeture des volets est devenue une tache compliquée à réaliser, vous pouvez investir dans un système automatisé, en veillant à ce que les boutons de commande soient installés entre 0,90 mètre et 1,30 mètre du sol afin d’être atteints en étant assis ou debout.

À savoir

Cette consigne d’installation entre 0,90 et 1,30 mètre du sol s’applique également aux interrupteurs de votre logement. Quant aux prises électriques, elles doivent être idéalement situées entre 0,90 et 1,20 mètre du sol.

À la fin des travaux, n’oubliez pas de bien réceptionner votre chantier. Pour en savoir plus, suivez notre fiche pratique pour ne rien oublier le jour J.

Seniors : comment adapter votre logement ?

Comment rendre accessible votre logement aux seniors ?

Découvrez d'autres guides pour vous aider dans la rénovation de votre logement

À lire aussi

Guides et fiches pratiques

1/3

Vous rénovez votre logement ?

  • De quelles aides pouvez-vous bénéficier ?
  • Quels matériaux et équipements choisir ?
  • Comment trouver des professionnels de confiance ?
2/3

Vous allez devenir propriétaire ?

  • Ancien, neuf, sur plan : comment se décider ?
  • Que regarder lors d’une visite ?
  • Quels documents obligatoires, à quoi servent-ils ?
3/3

Vous construisez une maison ?

  • Comment trouver un terrain ?
  • Quelles démarches administratives et quelles assurances ?
  • Comment suivre au mieux les travaux ?
close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.