Comment bien comprendre et valider les plans de votre future maison ?

Le plan est un document essentiel qui vous permet de poser sur le papier vos souhaits et vos besoins quant à l’agencement de vos espaces, vos équipements, ou encore les matériaux que vous avez choisis. Le plan constitue également une base de discussion et un document de référence qui vous accompagne tout au long du chantier de construction de votre maison et même après. Voici des conseils pour mener à bien cette étape clé.

1

Pourquoi faut-il être vigilant lors de l’étape des plans de votre future maison ?

Avant que ne commence le chantier de construction de votre maison, prenez le temps de vous projeter et de vous poser les bonnes questions. Le plan est la première étape du chantier de construction de votre maison. Tous vos besoins et attentes sont pris en compte dans les représentations graphiques et techniques réalisées par le professionnel que vous aurez choisi (constructeur, architecte, maître d’œuvre, etc.). À noter, l’intervention d’un architecte est obligatoire pour toute construction avec une surface de plancher au sol supérieure à 150m2. Ces plans réalisés pour votre projet de construction sont essentiels. Ils sont, en effet, joints à votre demande de permis de construire.

Tout le travail fait en amont autour des plans est également important pour la suite du chantier. Un oubli, une erreur ou un changement de dernière minute peut s’avérer très onéreux et source de risque au niveau de l’exécution, même lorsqu’il s’agit d’un simple détail, comme la modification de l’emplacement d’une cloison. En plus de vous être éventuellement facturés et de ralentir le chantier, des changements imprévus nécessitent des démarches. Vous devrez demander un devis supplémentaire au maître d’œuvre, à l’entreprise concernée par le changement ou à l’architecte, ou faire un avenant à votre contrat. D’où l’importance de prendre le temps de mûrir votre projet et de bien comprendre les plans.

Quelles sont les démarches administratives à réaliser avant de faire construire votre maison ?

Guide de construction
2

Quelles sont les différentes formes de plans ?

Lors de l’avancée de votre projet de construction et de vos échanges avec le professionnel choisi, vous allez découvrir et avoir besoin de différents types de plans.

Les plans pour le permis de construire

Il y en a quatre : le plan de situation, le plan de masse, le plan de coupe, ainsi que le plan de façade et de toiture. Ils sont établis par un architecte ou un dessinateur en bâtiment. Ces documents répondent à des obligations administratives et doivent contenir un maximum d’éléments relatifs à la construction. Les plans doivent être réalisés à la bonne échelle.

Le plan de situation, exigé selon l’article R 431-7 du Code de l’urbanisme doit être réalisé de l’échelle du 5 000e au 25000e. Contrôlez que l’orientation, le nom de la commune, l’échelle et l’emplacement de la maison sont présents.

Le plan de masse, demandé par l’article R 431-9 du Code de l’urbanisme, représente la construction vue du ciel. Son échelle doit être du 100e au 50e. Vérifiez, notamment, si l’orientation, l’échelle, les accès, le niveau du terrain avant et après travaux ou encore le stationnement sont bien indiqués.

Le plan de coupe du terrain et de la construction est demandé dans l’article R 431-10 b du Code de l’urbanisme. Son échelle est de 100e ou 200e.

Les plans des façades et toitures, demandé par l’article R 431-10 a du Code de l’urbanisme, doivent indiquer l’orientation dans le nom du plan de chaque façade. L’échelle exigée est comprise entre 50e et 100e.

Les plans d’exécution

Ils sont réalisés par l’entreprise chargée de la construction de votre maison. Leur échelle est plus petite (1/10e, 1/20e, 1/50e) que celles des plans pour le permis de construire. Ces plans sont très importants pour la bonne conduite du chantier de construction de votre maison. Les différents corps de métier engagés s’y réfèrent afin d’accomplir les travaux.

Ces documents de référence vont permettre de savoir où placer les canalisations, les portes, la baignoire, les prises de courant, les interrupteurs, etc. Ils peuvent vous servir, également, à contrôler le bon avancement et la bonne réalisation de votre maison.

Pour en savoir plus sur les plans, n’hésitez pas à consulter notre guide spécialisé.

Plans d’architecte : 9 bonnes questions à vous poser pour bien les décrypter

Documents
3

Comment bien lire le plan de votre future maison ?

Différentes précautions sont à prendre lors de la lecture des plans de la maison imaginée avec l’aide d’un professionnel. Plusieurs points sont à contrôler avant de valider ces documents. Afin de vous aider lors ces vérifications, voici des indications sur la marche à suivre.

Regardez l’orientation

Vous souhaitez avoir les pièces de vie bien exposée à l’Ouest ? Pour vous assurer que c’est le cas, regardez attentivement la rose des vents sur le plan. Elle est représentée par un cercle avec une lettre N pointant le Nord.

Pensez à vérifier l’échelle du plan

L’échelle est capitale pour vous donner une idée très précise des dimensions de votre futur logement. Cela vous permettra de contrôler que les dimensions sont les bonnes pour chaque pièce.

Pointez les types de cloison

Sur un plan, chaque type de trait a un sens précis. Pour vous donner des repères lorsque vous allez découvrir les plans de votre maison, voici quelques indications :

  • Un trait épais ou double représente un mur porteur.
  • Un trait fin symbolise une cloison.
  • Un trait hachuré montre qu’un mur est doublé. Généralement, cela veut dire qu’une isolation thermique est prévue. Posez-aussi la question de l’isolation phonique des cloisons de votre future maison.

Observez le sens d’ouverture des portes

Des pointillés et des arrondis représentent le sens et l’espace nécessaire pour ouvrir les portes et les fenêtres.

Assurez-vous que le logement sera bien accessible aux personnes à mobilité réduite

Sur le plan, un cercle montre le rayon de rotation d’un fauteuil roulant, conformément à l’arrêté du 24 décembre 2015 relatif à l’accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d’habitation collectifs et des maisons individuelles lors de leur construction, qui impose l’aménagement d’espaces de manœuvre. Cela permet de montrer que les couloirs et l’agencement de la maison permettent de circuler en fauteuil roulant.

Contrôlez l’aménagement et les équipements prévus

Sur les plans, il y a de nombreuses abréviations. Les architectes les utilisent pour désigner les éléments, des détails ou des spécificités techniques. Prenez soin de vérifier que tous les emplacements que vous avez prévus pour vos équipements (placards, bibliothèques, branchements, lave-vaisselle, etc.) sont bien présents. Pour connaître la liste des abréviations, consultez notre article sur les plans d’architecte.

4

Vérifiez que toutes vos attentes sont respectées

En plus de la lecture des plans, prenez le temps d’échanger avec le professionnel pour comprendre ses propositions et vérifier qu’elles correspondent bien à vos attentes avant de valider les documents remis. Demandez-lui, également, la liste des équipements prévus (prise de courant, interrupteurs, appareils électro-ménagers, etc.). Veillez à contrôler les dimensions des pièces, ainsi que leur surface habitable, qui sont généralement mentionnées dans un tableau joint au plan. Pour le circuit électrique, pointez l’emplacement des prises, interrupteurs et points d’éclairage dans les pièces pour savoir s’ils sont prévus au bon endroit selon l’aménagement envisagé.

Enfin, êtes-vous sûr d’avoir bien anticipé vos futurs besoins. Pour la cuisine, n’hésitez pas à faire appel à un cuisiniste pour être sûr de la bonne optimisation de l’espace. Y-a-t-il le bon nombre de salles de bain ou de salles d’eau ? Les toilettes sont-elles séparées comme vous le souhaitiez ? La verrière entre la cuisine et le salon est-elle indiquée ? L’emplacement des murs porteurs ne vont-ils pas empêcher de futurs aménagements ? Avez-vous le bon nombre de chambres ? Passez en revue toutes ces questions une dernière fois avant de valider les plans de votre future maison pour être sûr de n’avoir rien oublié.

Pour vous aider, consultez notre guide pour bien concevoir votre maison.

Comment bien concevoir votre maison ?

Guide de construction

Découvrez d'autres guides pour bien faire construire

A lire aussi

Baromètre 2019 : évaluez la qualité perçue de votre logement !

close Created with Sketch.