Au sommaire :
10 questions pour mieux comprendre l’isolation

10 questions pour mieux comprendre l’isolation

Vous partez à la chasse aux courants d’air et aux pertes de chaleur dans votre maison ou votre appartement ? Vous luttez contre le bruit des pas de vos voisins du dessus ? Alors, vous vous posez sans doute beaucoup de questions sur les travaux d’isolation. Nous répondons aux plus fréquentes dans cet article.

Quelles sont les pièces à isoler en priorité ? Combien ça coûte ? Faut-il choisir l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur ? Pour vous accompagner dans votre projet, nos experts se sont penchés sur ces sujets. Mais n’oubliez pas leur conseil le plus important : pour des travaux réussis, faites appel à un professionnel de confiance.

1

Isolation thermique ou isolation acoustique, quelles différences ?

L’isolation thermique et l’isolation acoustique n’ont pas les mêmes finalités.

  • L’isolation thermique a pour objectif de diminuer les transferts de chaleur. Ainsi, non seulement vous bénéficiez d’un confort accru dans votre maison ou votre appartement, mais vous voyez aussi vos factures énergétiques baisser puisque vous réduisez vos besoins de chauffage l’hiver et de climatisation l’été.
  • L’isolation acoustique, ou isolation phonique ou même insonorisation, porte sur le bruit. Elle vous permet de réduire les nuisances sonores provenant de chez vos voisins, de l’environnement extérieur ou d’autres pièces de votre logement. Elle réduit aussi la propagation des bruits émis à l’intérieur de l’espace isolé.

Il existe une grande différence entre le fonctionnement de l’isolation thermique et le fonctionnement de l’isolation acoustique  : dans le premier cas, c’est l’isolant qui isole du froid alors que dans le second, c’est le système complet qui atténue les bruits (une ou plusieurs plaques de plâtre sur des montants de fixation plus ou moins désolidarisés avec le mur et enfin, l’isolant placé à l’intérieur). En effet, un isolant seul, sans parement, n’apportera aucune isolation acoustique.

Tout savoir sur l’isolation phonique

Guide de rénovation

Contrairement à certaines idées reçues, isolation thermique et isolation acoustique ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Des travaux d’isolation thermique peuvent ainsi être l’opportunité de réfléchir à l’isolation phonique de l’espace concerné.

2

Peut-on utiliser les mêmes isolants pour une isolation thermique et acoustique ?

C’est possible. Certains isolants peuvent à la fois jouer le rôle de barrière thermique et de barrière acoustique. C’est le cas par exemple des isolants en laines minérales  : laine de verre et laine de roche. Ce sont d’ailleurs les isolants les plus utilisés. Les isolants en laine végétale sont également des alternatives efficaces qui se développent.

Cependant, il existe des contre-exemples. Ainsi, les isolants en polystyrène ou polyuréthane présentent de bonnes capacités thermiques mais des performances acoustiques quasi nulles, voire négatives.

Pour s’isoler des bruits extérieurs, la nature de l’isolant installé sur la façade n’a pas vraiment d’importance car les bruits passent surtout à travers les fenêtres, les entrées d’air et les coffres de volets roulants. En revanche, pour s’isoler des bruits intérieurs en doublant des murs ou des plafonds, il faut privilégier les laines minérales ou végétales et bien adapter son système  : nombre de plaques de plâtre, support des plaques, etc.

Lors de la conception de votre projet, il est donc indispensable de bien cerner vos attentes car elles impacteront le choix de votre isolant.

Nous avons publié un article pour vous aider à choisir un isolant thermique. Vous pouvez également vous référer au professionnel qui conduira vos travaux.

3

Comment savoir si ma maison ou mon appartement est bien isolé ?

Une maison ou un appartement mal isolé thermiquement laisse s’échapper la chaleur par le toit, les murs et les ouvertures (portes et fenêtres).

Pour repérer les signes d’une mauvaise isolation, nous vous proposons de vous pencher sur cette série de questions  :

  • Avez-vous trop froid, même lorsque vous mettez le chauffage  ?
  • Constatez-vous que certaines pièces sont plus difficiles que d’autres à chauffer  ? Que la chaleur de votre chauffage ne se répartit pas uniformément  ?
  • Ressentez-vous parfois des courants d’air, notamment à proximité des murs et des fenêtres  ?
  • Vos murs et sols sont-ils très froids  ?
  • Avez-vous des frais de chauffage particulièrement élevés l’hiver  ? Des frais de climatisation importants l’été  ?
  • Voyez-vous des traces d’humidité ou des moisissures sur les murs  ? Dans votre sous-sol  ?

Une ou plusieurs réponses positives peuvent être l’indicateur d’une mauvaise isolation. Pour confirmer vos doutes, vous pouvez également faire réaliser un audit énergétique.

L’humidité dans votre logement : causes et traitement

Conseils au quotidien
4

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Si vous vous intéressez à l’isolation, vous avez sans doute déjà entendu parler de pont thermique. De quoi s’agit-il  ? D’un phénomène que l’on souhaite éviter à tout prix. En effet, un pont thermique est une zone où la barrière isolante est rompue  : par exemple à la jonction entre le plancher et le mur ou au niveau des menuiseries.

Les ruptures de la barrière isolante peuvent être détectées grâce à une caméra thermique à infrarouge.

Le pont thermique, que l’on appelle aussi parfois nœud constructif, provoque des déperditions de chaleur et contribue à refroidir l’intérieur de votre logement. Autre conséquence  : la formation de condensation qui favorise l’apparition des moisissures.

5

Quelles sont les différences entre l’isolation par l’intérieur et par l’extérieur ?

Lorsque vous souhaitez isoler les murs d’une habitation, deux possibilités se présentent  : l’isolation par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE).

L’isolation par l’intérieur, moins chère et plus rapide

L’isolation des murs par l’intérieur permet de lutter contre le phénomène des parois froides et d’éviter la condensation.

En général moins coûteuse et plus facile à mettre en œuvre que l’isolation par l’extérieur, l’isolation par l’intérieur peut s’envisager pièce par pièce.

Elle présente néanmoins quelques inconvénients. Ainsi, la pose de l’isolant diminue la surface habitable et implique parfois de revoir l’installation électrique, et notamment l’emplacement des interrupteurs et prises électriques. Avec cette technique, il est aussi difficile d’assurer la continuité de l’isolation et donc d’éviter les ponts thermiques.

L’isolation par l’extérieur, des performances à l’échelle du bâtiment

Comme l’ITI, l’isolation des murs par l’extérieur permet d’améliorer la performance thermique globale d’une maison ou d’un immeuble. Son avantage est qu’elle permet un meilleur traitement des ponts thermiques, dès lors que le bâtiment comporte peu de «  décrochages  », comme des vitrages ou balcons. L’ITE est d’ailleurs recommandée en priorité par l’Agence de la transition énergétique (Ademe).

Toutefois, cette technique implique plusieurs contraintes. Déjà, elle touche à la façade et son esthétique, si bien que, vous devrez respecter les règles d’urbanisme de votre localité et, parfois, faire une déclaration de travaux ou demander un permis de construire. Dans certains cas, l’isolation par l’extérieur modifie également le coefficient d’occupation au sol sur le terrain. Enfin, elle peut nécessiter des adaptations au niveau de la toiture.

L’isolation par l’extérieur est plus onéreuse que l’isolation par l’intérieur. Mais elle est plus facile à mettre en œuvre quand elle est considérée au début d’un projet de construction.

Tout savoir sur l’isolation par l’extérieur

Page
6

Quels espaces isoler ?

Dans une maison ou un appartement, plusieurs espaces peuvent être isolés. Sur le schéma ci-dessous, vous pouvez voir où s’effectuent la majorité des pertes de chaleur dans une maison qui n’est pas isolée.

  • Le toit et les combles peuvent entraîner jusqu’à 30  % des déperditions thermiques de votre maison, selon l’Ademe. Pourquoi  ? Parce que l’air chaud est plus léger que l’air froid. Il a donc tendance à monter pour s’échapper par le toit. L’isolation des combles est donc considérée comme une priorité pour gagner en confort et éviter les déperditions de chaleur.

Comment bien faire isoler les combles de votre maison ?

Guide de rénovation
  • Les murs peuvent représenter jusqu’à 16  % des pertes de chaleur d’un logement, toujours selon l’Ademe. Ils peuvent être isolés par l’intérieur ou par l’extérieur, comme nous l’avons évoqué dans la question précédente.
  • En isolant les sols, vous pouvez diminuer les déperditions de chaleur jusqu’à 16  %. L’isolation peut être réalisée par le dessus ou par le dessous, en fonction de la configuration du bâtiment. Nous vous expliquons tout dans un article dédié  :
  • Les portes et fenêtres peuvent également être des sources de perte de chaleur. Là encore, plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour l’installation de nouveaux équipements plus isolants ou appliquer un traitement à vos équipements existants.
  • Pensez également à l’isolation des pièces non chauffées comme le garage  : elle est intéressante si vous y passez du temps.
7

Une bonne isolation influe-t-elle sur la qualité de l’air ?

Pas vraiment. L’isolation ne bloque pas les polluants potentiels, par exemple.

9 idées reçues sur l’air de votre logement

Conseils au quotidien

Pour une bonne qualité d’air, il est surtout essentiel de veiller à la ventilation du logement (cet article vous aidera à identifier le type de ventilation dont vous disposez). Et ce n’est pas parce que votre maison ou votre appartement est parfaitement isolé qu’il sera moins bien ventilé  : cela n’a rien à voir.

En revanche, l’isolation, lorsqu’elle est combinée à une bonne aération, permet de limiter les risques d’humidité.

8 idées reçues sur le confort thermique d’un logement

Conseils au quotidien
8

Une bonne isolation influe-t-elle sur la consommation d’énergie ?

Tout à fait. Et c’est logique  : une maison ou un appartement bien isolé, c’est un logement où les déperditions de chaleur l’hiver, et de fraîcheur l’été, sont limitées. De fait, vous consommez moins de chauffage ou de climatisation… Et cela se constate sur vos factures énergétiques.

Comment réussir les travaux de rénovation énergétique de votre maison ?

Guide de rénovation
9

Les travaux d’isolation nécessitent-ils l’obtention d’un permis de construire ?

L’obtention d’un permis de construire est nécessaire dès lors que vous créez une nouvelle surface au sol. Ce n’est pas le cas lorsque vous isolez des combles, des fenêtres, des sols, des plafonds…

En revanche, vous devez vous poser la question si vous isolez des murs par l’extérieur puisque ce type de travaux peut impacter le coefficient d’occupation au sol. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du professionnel à qui vous confiez votre projet. Notez aussi que, dans ce cas, vous devrez déclarer les travaux à votre mairie.

10

Les travaux d’isolation, ça coûte cher ?

Pas forcément. Le prix de vos travaux dépend de plusieurs facteurs.

D’abord, le type d’espace que vous souhaitez isoler  : refaire l’isolation de vos fenêtres coûtera sans doute moins cher que d’isoler l’ensemble de vos murs par l’extérieur dans le cadre d’un ravalement de façade.

Mais le prix total des travaux sera aussi fonction du type de matériel isolant que vous choisissez et des tarifs du professionnels que vous sollicitez.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis et à les comparer. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir pour bien comprendre un devis.

Enfin, sachez que vous pouvez peut-être bénéficier d’aides et de financement. Nous en détaillons certains dans l’article ci-dessous.

Budget et aides financières, que faut-il savoir avant de lancer vos travaux de rénovation ?

Guide de rénovation

À lire aussi

Au sommaire :

Récupération d’eau de pluie : pourquoi et comment ?

L’eau douce ne représente que 3 % des ressources en eau de la Terre. Denrée rare, elle doit être économisée. Le recours à l’eau de pluie peut être utile pour certains usages, à l’extérieur comme à l’intérieur. Nos conseils concernant cette pratique éco-responsable.

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.