Bien rénover

Au sommaire :

Quels travaux pouvez-vous réaliser dans votre appartement afin d’améliorer votre confort thermique ?

Quels travaux pouvez-vous réaliser dans votre appartement afin d’améliorer votre confort thermique ?

Une sensation de froid en hiver, trop chaud en été, des factures élevées… Votre appartement ne vous offre pas un bon confort thermique. Avez-vous pensé à faire des travaux pour changer la situation ? Pour savoir comment vous y prendre, voici le mode d’emploi de nos experts.

1

Pourquoi c’est important d’agir dans votre logement ?

Pour un habitat confortable

Courants d’air, sensations d’humidité et de froid ou encore une température trop élevée l’été… 41% des Français vivant en appartement se disent insatisfaits du confort thermique de leur logement, d’après les résultats du baromètre Qualitel. La température d’un logement est pourtant un élément déterminant pour le bien-être au quotidien.

Avant de rénover, faites un état des lieux de la qualité de votre logement :

J’évalue mon logement

Outils

Pour un appartement éco-responsable

En France, les bâtiments d’habitation et du tertiaire consomment 43% de l’énergie. Et les logements résidentiels émettent 17% des émissions de gaz à effet de serre. Un premier levier pour réduire l’impact environnemental des logements est donc bien de rénover.

2

Définissez les éléments à rénover dans votre appartement

En vivant en appartement, vous dépendez de votre copropriété en ce qui concerne certains éléments qui influencent votre confort thermique. Cependant, il est quand même possible de faire des travaux pour l’améliorer ! Et ainsi vous sentir mieux chez vous en toute saison.

Pour améliorer votre confort thermique l’hiver

Pour être bien au chaud chez vous, sans pour autant avoir une facture énergétique importante, vous pouvez agir sur :

  • l’isolation des murs, des planchers et des plafonds,
  • vos fenêtres, en faisant poser du double vitrage si vous n’en avez pas, afin de limiter les effets de parois froides,
  • votre système de chauffage et d’eau chaude sanitaire, s’il s’agit d’un système individuel, que vous pouvez remplacer par des systèmes plus performants d’un point de vue énergétique.

Pour améliorer votre confort thermique l’été

  • l’amélioration de l’isolation de votre logement : un bureau d’études thermiques pourra effectuer un diagnostic fiable,
  • la pose d’occultations extérieures de type volets roulants ou volets battants,
  • une bonne ventilation, par exemple en installant des ventilateurs de plafond ou tout simplement en ventilant la nuit tombée,
  • en dernier recours, l’installation d’une climatisation, qui reste cependant une technique très consommatrice d’énergie et qui contribue à l’effet de serre.

N’oubliez pas de faire effectuer ou de consulter le diagnostic de performance énergétique (DPE) de votre appartement. Regardez le classement attribué pour l’étiquette énergie, par exemple.

Veillez cependant à vérifier auprès de votre syndic que les travaux que vous pensez entreprendre respectent le cadre global de votre copropriété. Sinon, pour changer vos fenêtres ou installer une climatisation par exemple, vous devrez demander l’accord de la copropriété en assemblée générale.

N’hésitez pas à vous rendre dans les espaces Info Energie de l’Ademe où les conseillers aident les particuliers gratuitement dans leur projet. Vous pouvez, également, être mis en relation avec des professionnels afin de faire réaliser des études et des travaux pour améliorer votre confort thermique.

Enfin, vous trouverez de nombreux conseils et informations sur faire.fr, le service public dont les conseillers vous guident gratuitement dans vos projets de travaux de rénovations énergétiques.

Copropriété : quelles sont les règles à suivre en cas de travaux de rénovation ?

Guide de rénovation
3

Comment financer ces travaux pour améliorer votre confort thermique ?

Avant de lancer les travaux, préparez bien le financement. N’oubliez pas d’inclure le coût des études et l’achat des matériaux et du matériel dans le budget total de vos travaux, qui pourra fortement varier selon leur ampleur.

Au-delà du recours à vos fonds personnels ou aux crédits travaux à solliciter auprès des banques, la rénovation énergétique de votre appartement pourra être soutenue par les nombreuses aides financières existantes, comme par exemple :

Contactez les conseillers de l’Ademe ou de l’Anil pour vous faire aider dans vos démarches et recherches sur votre plan de financement. Pensez aussi à vérifier votre éligibilité aux aides financières sur faire.fr.

Budget et aides financières, que faut-il savoir avant de lancer vos travaux de rénovation ?

Guide de rénovation
4

Choisissez bien vos professionnels

Fenêtrier, menuisier, chauffagiste… Pour faire votre choix parmi les nombreux professionnels, vous pouvez commencer par vérifier qu’ils figurent parmi les artisans RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Non seulement cette qualification vous garantira la compétence, mais il sera aussi la condition de votre accès aux aides de l’Etat pour les travaux d’amélioration énergétique.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les références de ces professionnels, à prendre le temps de comparer les devis, voire à entrer en contact avec d’anciens clients pour recueillir leurs impressions.

Bien choisir vos pros

Les bons artisans pour améliorer le confort thermique dans votre appartement

Voir tous les pros
Voir tous les pros
5

Optez pour les bons matériaux et équipements dans votre appartement

C’est une étape importante pour gagner en confort thermique. Les matériaux et équipements doivent répondre à des critères de qualité afin d’être performants, sains et sûrs.

Pour vous assurer de la conformité des produits vis-à-vis des normes, optez pour ceux certifiés NF ou équivalent (par exemple, ACERMI ou QB selon la famille de produits). En effet, le sigle « CE » provient uniquement du fabricant, qui ne fait qu’affirmer qu’il s’est conformé à la législation européenne.

Soyez aussi vigilants quant à l’étiquetage sanitaire des matériaux : la note A+ vous permettra de savoir qu’ils libéreront moins de polluants dans votre appartement.

Bien choisir vos équipements et matériaux

Les bons équipements pour améliorer le confort thermique dans votre appartement

Voir tous nos comparatifs
Voir tous nos comparatifs
5

N’oubliez pas de souscrire une assurance

S’assurer, c’est obligatoire lorsque l’on entreprend de lourds travaux de rénovation énergétique. Pensez donc à souscrire une assurance dommages-ouvrages, qui vous couvrira en cas de sinistre. Elle couvre les réparations des éléments faisant l’objet d’une garantie décennale.

Pour en savoir plus, consultez notre guide.

Quelles sont les assurances à souscrire lors de travaux de rénovation ?

Guide de rénovation
7

Soyez attentif au lancement des travaux

Le devis du professionnel a été validé. Les dates de début et de fin du chantier ont été définies. Vos travaux peuvent alors démarrer.

Si plusieurs types d’interventions sont prévues, faites attention à bien coordonner les artisans et à participer aux réunions de chantier. Si les travaux sont importants, faites-vous accompagner par un professionnel qui veillera au suivi et au respect des délais.

A la fin du chantier, soyez vigilant lors de la réception des travaux. Vérifiez que toutes les installations fonctionnent correctement et que l’aboutissement du chantier correspond à vos demandes initiales. Pour vous aider, voici les conseils de nos experts afin d’organiser au mieux la réception de chantier.

Découvrez d’autres guides pour vous aider dans la rénovation de votre logement

À lire aussi

Baromètre 2019 : évaluez la qualité perçue de votre logement !

close Created with Sketch.