Restructurer votre logement - Qualitel
Bien rénover

Au sommaire :

Comment restructurer l’espace de votre habitat ?

Comment restructurer l’espace de votre habitat ?

Redistribuer les pièces de votre logement pour gagner plus d’espace, abattre des cloisons pour profiter de la lumière naturelle, ajouter un bureau pour votre activité professionnelle… Pas besoin de déménager : il suffit parfois de changer l’agencement de votre maison ou appartement. Mais comment mener à bien votre projet de restructuration ? Toutes les réponses sont ici !

1

Définissez les espaces à restructurer et les travaux à effectuer

Vous souhaitez améliorer votre confort de vie ? Pour éviter les déceptions, vérifiez en amont les possibilités d’aménagement de votre maison ou appartement.

Quels espaces souhaitez-vous restructurer ?

Vous pouvez étudier seul la restructuration de votre logement, mais nous vous conseillons plutôt de contacter un professionnel : maître d’œuvre, architecte ou architecte d’intérieur. En effet, un projet de restructuration est complexe et implique d’évaluer les aspects techniques et architecturaux de votre bien. En tant que particulier, il est parfois difficile d’identifier les espaces à restructurer et de connaître les lois et normes à respecter. Le professionnel choisi vous aidera à répondre aux questions suivantes :

  • Où sont les murs porteurs ? Ces éléments qui assurent la stabilité de votre construction ne doivent pas être détruits à moins d’effectuer des travaux de reprise qui permettront de compenser leur suppression (travaux déterminés par un bureau d’études spécialisé). .
  • Y a-t-il des obstacles à contourner ? La présence d’un conduit de cheminée, par exemple, pourrait vous amener à revoir la conception initiale de votre projet : anticipez-le !
  • Où sont positionnés les conduits, tuyaux ou câbles des différents réseaux de votre logement (eau, électricité, internet, téléphone…) ? Vous pouvez les déplacer, mais il vous en coûtera d’autant plus.  Vous pouvez également réaménager vos pièces pour conserver les réseaux au plus près des équipements afin d’éviter les câbles et rallonges électriques au sol.

Faites notre test afin de trouver le bon professionnel pour votre projet de restructuration.

Quel pro pour concevoir votre projet ?

Outils

Quels sont les travaux envisagés ?

Le maître d’œuvre ou l’architecte pourra également vous donner des conseils sur les travaux à mener. En effet, selon les types de restructuration, les points de vigilance ne sont pas les mêmes. Consultez notre guide pour vous aider.

A quoi faut-il penser selon votre projet de restructuration de votre logement ?

Guide de rénovation

Si vous êtes locataires, pensez à déménager plutôt qu’à réaménager

En effet, des travaux de redistribution de pièces vont automatiquement transformer la configuration du logement. Sauf autorisation de votre propriétaire, ces modifications sont interdites. Et même si votre bailleur vous a donné son autorisation écrite, il pourra tout de même vous demander de remettre le logement en l’état initial – à vos frais bien sûr – au moment de votre départ. Si vous n’avez pas l’autorisation ou si vous passez outre un refus, vous risquez de ne pas pouvoir rester dans ce logement car le propriétaire peut alors exiger la résiliation judiciaire du bail.

Quels travaux de rénovation sont à la charge des propriétaires et des locataires ?

Guide de rénovation

Prenez en compte les diagnostics immobiliers de votre logement

Si vous venez d’acheter un bien à restructurer, n’oubliez pas de fournir à votre professionnel tous les diagnostics obligatoires : plomb si l’immeuble a été construit avant 1949, amiante, termites, gaz et électricité si les installations datent de plus de 15 ans, la performance énergétique (DPE), etc. Ceux-ci sont des sources d’information importantes pour les travaux (notamment pour évaluer votre budget).

Si les diagnostics révèlent la présence d’amiante ou de plomb, des précautions particulières devront être prises sur le chantier et le traitement des déchets devra être suivi avec prudence.

Si vous ne disposez pas de diagnostics, faites appel à un professionnel certifié pour qu’il vienne les réaliser.

2

Faites le point sur votre budget

Études préalables, travaux de restructuration, d’aménagement intérieur… Le coût de votre projet doit être évalué bien en amont. Chiffrez avec précision les dépenses prévues pour chaque poste. Il existe plusieurs solutions de financement pour le projet de restructuration de votre logement : débloquer des fonds personnels, prendre un crédit travaux auprès d’un établissement bancaire.

Le prix des travaux de restructuration de votre maison peut être allégé par différentes aides financières. Pour en bénéficier, il est préférable que votre projet comprenne des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement. Voici une liste non-exhaustive de ces aides :

  • L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) si vous pouvez démontrer que votre projet réduira votre consommation d’énergie.
  • Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). En effet, les travaux de restructuration de votre habitat peuvent vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt. Les conditions : le logement doit être votre habitation principale et avoir été construit il y a plus de deux ans.
  • Les subventions accordées sous conditions par les collectivités locales, etc.
  • L’agence nationale de l’habitat (Anah) étudiera votre dossier en fonction de vos ressources et jugera aussi de l’importance de ces travaux dans le cadre de l’amélioration globale de votre confort.

Notre conseil

Pour vous guider dans l’élaboration de votre plan de financement, contactez l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) ou votre Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL). Ces structures vous donneront toutes les informations sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre dans le cadre des travaux de restructuration de votre maison ou appartement.

3

Faites établir des plans

Comment restructurer au mieux les espaces de votre logement ? Dans cette phase, le professionnel choisi vous aidera à faire les bons choix et à optimiser la restructuration de votre habitat selon vos besoins.

Il établira un plan de réaménagement de votre logement qui représente le projet à réaliser : nouveaux cloisonnements, distribution électrique, localisation des nouveaux revêtements à poser… des plans de démolitions identifiant les murs et équipements à déposer pourront également être dessinés, selon les besoins du projet.

Plans d’architecte : 9 bonnes questions à vous poser pour bien les décrypter

Documents
4

Choisissez bien les professionnels pour les travaux de restructuration de votre habitat

Quel professionnel choisir pour gérer et suivre le chantier ? Architecte ou architecte d’intérieur (avec ou sans bureau d’études) ou entreprise générale de travaux… Procédez de même avec chacun d’entre eux et veillez en amont à leur bonne coordination sur le chantier. Le choix du professionnel adapté à votre projet et à votre situation dépend de l’ampleur des travaux engagés dans votre logement, de vos besoins et de vos envies. Des artisans interviendront sans doute pour les travaux  : électricien, menuisier, maçon…

Notre conseil

Dans le cas où les travaux de restructuration s’intègrent à un projet plus global d’amélioration de la performance énergétique de votre habitation, veillez à ce que votre professionnel soit labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cela vous permettra peut-être de bénéficier d’une aide financière de l’État, de l’Ademe ou des collectivités territoriales dont vous dépendez.

Vérifiez les références de plusieurs professionnels, comparez les devis et les services proposés et n’hésitez pas à contacter d’anciens clients pour vous faire un avis. Tout professionnel doit pouvoir définir et chiffrer ses prestations avant de débuter son intervention. Consultez les conseils de nos experts pour trouver le professionnel adapté à votre projet.

N’oubliez pas non plus de vérifier que les professionnels retenus ont bien souscrit toutes les assurances obligatoires (garantie décennale, biennale, responsabilité civile, etc.).

Bien choisir vos pros

Les bons artisans pour la restructuration de votre habitat

Voir tous les pros
Voir tous les pros
5

Effectuez vos démarches administratives

Si vous habitez en appartement, il est indispensable de contacter votre copropriété et de prendre connaissance du règlement avant toute restructuration. Consultez les conseils de nos experts sur les précautions et démarches à faire en copropriété.

Selon les travaux envisagés, vérifiez également que vous n’avez pas de démarche administrative à réaliser.

6

Choisissez les bons équipements et matériaux pour restructurer votre habitat

Pour un logement de qualité, sûr et sain, nous vous conseillons d’être particulièrement attentif à la qualité des équipements et matériaux choisis. Fiez-vous aux certifications NF ou QB (Qualité Bâtiment), qui attestent que les fabricants ont accepté de se soumettre à des contrôles exigeants menés par des organismes indépendants. Les certifications garantissent donc la fiabilité et la performance de leurs produits.

Le marquage « CE », en revanche, indique simplement que le produit est conforme aux exigences minimales de la législation européenne en termes de santé et de sécurité. Il a une valeur déclarative.

N’hésitez pas à faire un point exhaustif sur les équipements et matériaux que vous souhaitez utiliser avec votre professionnel. Ce dernier peut être d’une aide précieuse dans cette étape et vous proposer une sélection de produits. Voici, également, des fiches pratiques pour vous aider.

Bien choisir vos équipements & matériaux

Les bons équipements pour la restructuration de votre habitat

Voir tous nos comparatifs
Voir tous nos comparatifs
7

Planifiez vos travaux

Il n’est pas forcément simple de conjuguer travaux et vie quotidienne dans votre habitat, surtout si vous habitez dans le logement à rénover.

  • Vous pouvez choisir de réaliser vos travaux en plusieurs étapes et pendant vos congés. Par exemple : restructurez l’espace de la cuisine et de la salle de bain en votre absence pour ne pas trop perturber votre quotidien, puis planifiez la restructuration de votre séjour dans un second temps. Si vous ne pouvez pas quitter votre logement, faites faire vos travaux aux beaux jours pour être en mesure de bien aérer et de renouveler l’air de votre habitation.
  • L’autre option est de réaliser l’ensemble des travaux en une fois, lorsque vous n’êtes pas dans le logement. Cette solution convient davantage aux personnes qui vont emménager.

Échangez avec votre professionnel, afin de trouver selon votre projet, la meilleure solution pour vous et pour la bonne réalisation du chantier.

8

Assurez-vous

Vous engagez de lourds travaux de restructuration de votre logement ? Avant de lancer le chantier, n’oubliez pas de souscrire une assurance dommages-ouvrage couvrant les travaux en cas de sinistres (avant même le passage de l’expert) pour procéder aux réparations des éléments faisant l’objet d’une garantie décennale. Cette assurance est obligatoire.

Quelles sont les assurances à souscrire lors de travaux de rénovation ?

Guide de rénovation
9

Lancez les travaux de restructuration de votre habitat !

Après avoir validé le devis du professionnel choisi et fixé avec lui les dates de début et de fin de chantier, vous êtes prêt pour lancer les travaux !

Faites-vous accompagner pour la gestion de votre chantier

Gérer des travaux n’est pas toujours aisé quand plusieurs artisans doivent intervenir. Il faut coordonner les interventions de chacun et s’assurer de la bonne tenue des délais. Si vous vous trouvez dans cette configuration, nous vous conseillons vivement de vous faire accompagner. Mais même si vous faites appel à un professionnel reconnu pour coordonner les différents corps de métier sur le chantier, veillez au quotidien au bon déroulement des travaux.

Comment bien gérer votre chantier de rénovation ?

Guide de rénovation

Que devez-vous regarder lors du chantier ?

Soyez vigilant lors de vos visites. Équipé du plan de réaménagement de votre logement, d’un carnet et d’un crayon, vérifiez que les travaux effectués sont bien conformes au projet validé en amont ; dans le cas contraire, prenez des photos pour pouvoir les transmettre ensuite aux entreprises sollicitées.

Si vous avez des questions, contactez le professionnel chargé du suivi du chantier. Vous pouvez également lister vos demandes par écrit et les formuler lors des visites de chantier. En cas de problème, n’hésitez pas à solliciter une réunion avec les différents intervenants sur le chantier afin de trouver une solution.

A savoir

Lorsqu’un artisan commet une erreur, c’est à lui d’assumer le coût des travaux supplémentaires. En revanche, si vous souhaitez faire des modifications tardives (non prévues dans le projet initial), elles seront à votre charge.

Comment se passe la fin du chantier ?

Programmez une visite de réception des travaux. Ce rendez-vous est généralement couplé au dernier versement. Veillez à bien contrôler que tous les travaux de restructuration de votre logement et leurs finitions correspondent à vos attentes (électricité, plomberie, sols, peinture, etc.). Pour vous aider, consultez notre guide sur la réception.

 

Découvrez d'autres guides pour vous aider dans la rénovation de votre logement

À lire aussi