Bien rénover
Au sommaire :
Comment faire isoler les combles et la toiture de votre maison ?

Comment faire isoler les combles et la toiture de votre maison ?

Savez-vous que l’isolation thermique des combles et de la toiture d’une maison constitue souvent la priorité numéro un en matière de rénovation ? Pourquoi ? Parce que si votre isolation des combles et du toit laisse à désirer, les autres travaux que vous ferez pour améliorer votre confort thermique et réaliser des économies risquent de ne pas être efficaces. Dans un projet d’isolation de combles et de rénovation de toiture, il y a des étapes essentielles à suivre. Nos experts vous guident.

1

Pourquoi est-ce important de bien faire isoler les combles et la toiture de votre maison ?

Vous avez l’impression d’avoir toujours froid dans votre maison en hiver même lorsque votre chauffage est au maximum ? Et à l’inverse, vous étouffez l’été sous les combles ? La toiture de votre maison présente sans doute un défaut d’isolation.

Comme l’air chaud est plus léger que l’air froid, il a tendance à monter et à s’échapper par le toit, lorsque la couverture est mal isolée. Cette déperdition de chaleur représente jusqu’à 30 % des pertes thermiques de votre maison selon l’Ademe. Le toit est ainsi la zone où les pertes de chaleur sont les plus importantes donc l’isolation des toitures est une priorité en termes de rénovation thermique.

Les avantages liés aux travaux d’isolation de combles et toiture sont donc triples :

  • Vous gagnez en confort thermique en été comme en hiver,
  • Vous diminuez votre facture de chauffage,
  • En fonction de vos revenus, vous pouvez profiter d’aides financières pour vos travaux et de la prime de transition énergétique Ma Prime Rénov’.

Le saviez-vous ?

Le confort thermique est un sujet d’insatisfaction chez 32 % des Français selon le Baromètre Qualitel. En effet, 58 % des personnes interrogées déclarent avoir trop chaud dans leur logement et 47 % trop froid. Pour améliorer le confort de leur habitat, les Français réalisent majoritairement 5 types de travaux de rénovation, et l’isolation de la toiture et/ou des combles en fait partie (35 % des chantiers).

2

Isolation de la toiture ou isolation des combles : définissez les travaux d’isolation à effectuer dans votre maison

Avant même d’envisager des travaux d’isolation des combles ou l’isolation de la toiture, il est important de diagnostiquer les performances thermiques de votre maison. Décryptage par nos experts.

Faites réaliser un diagnostic thermique

Vous disposez déjà du diagnostic de performance énergétique (DPE) de votre maison ? C’est un indicateur intéressant, mais qui ne suffit pas pour déterminer s’il faut ou non isoler vos combles et votre toit et de quelle manière. Pour réaliser un premier état des lieux, vous pouvez contacter un couvreur – qui vérifiera l’état de la toiture de votre maison et son étanchéité.

Nous vous conseillons également de faire appel à un thermicien (ou un bureau d’études thermiques) pour faire réaliser le « diagnostic thermique » de votre maison. Le diagnostic thermique va au-delà du DPE. Il vous permettra de disposer :

  • D’une vue globale de la performance de l’isolation et du système de chauffage de votre logement,
  • De suggestions pour optimiser l’isolation et le chauffage de votre maison (en fonction de sa configuration et de sa localisation), d’une estimation financière et d’un planning de travaux si vous le demandez.

Avec ce diagnostic thermique, vous pourrez définir avec précision les travaux d’isolation à effectuer dans les combles ou sur la toiture de votre maison.

Comment réussir les travaux de rénovation énergétique de votre maison ?

Guide de rénovation

Prenez en compte les diagnostics immobiliers de votre logement

Si vous venez d’acheter le bien dans lequel se trouvent les combles ou la toiture à isoler, n’oubliez pas de fournir à votre professionnel tous les diagnostics obligatoires : plomb si la maison a été construite avant 1949, amiante, termites, gaz et électricité si les installations datent de plus de 15 ans, la performance énergétique (DPE), etc. Ceux-ci sont des sources d’information importantes pour les travaux (notamment pour évaluer votre budget). Si les diagnostics révèlent la présence d’amiante ou de plomb, des précautions particulières devront être prises sur le chantier et le traitement des déchets devra être suivi avec prudence. Si vous ne disposez pas de ces diagnostics, faites appel à un professionnel certifié pour qu’il vienne les réaliser.

 

3

Comment isoler votre toiture et vos combles : choisissez la technique et l’isolant adaptés

L’isolation de votre toiture peut se faire à plusieurs niveaux :

  • Au niveau du toit : l’isolant est posé entre la charpente et la couverture. C’est aussi l’endroit où l’on place l’écran sous-toiture. On parle alors d’isolation par l’extérieur ou d’isolation sous toiture.
  • Au niveau des combles : sur les parois (murs, rampants et plafonds) ou à même le sol. On parle donc d’isolation de la toiture par l’intérieur ou isolation des combles.

Le choix d’isoler le toit par l’extérieur ou par l’intérieur va dépendre de la structure de la charpente et du type de combles (aménagés ou perdus).

Comment isoler la toiture par l’intérieur ?

C’est la solution d’isolation la plus courante. Elle peut être réalisée par tout temps comme le chantier a lieu en intérieur, dans les combles de la maison. C’est pourquoi l’isolation du toit par l’intérieur est communément appelée isolation des combles. Cette technique peut se faire selon plusieurs procédés et s’avère très efficace pour améliorer le confort thermique et phonique d’un logement.

Comment isoler la toiture par l’extérieur (isolation sous toiture) ?

L’isolation sous toiture est préconisée pour une rénovation complète de toiture ou lorsqu’il n’est pas possible d’isoler par l’intérieur. En effet, elle requiert d’enlever les tuiles, ardoises ou tout autre revêtement de votre toit pour y poser les panneaux isolants.

Les avantages ? Cette solution d’isolation offre de bonnes performances thermiques et phoniques tout en restant complètement invisible. C’est d’ailleurs la méthode la plus efficace pour lutter contre les ponts thermiques. De plus, le fait d’isoler la toiture par l’extérieur permet de préserver l’espace habitable, notamment la hauteur sous plafond des combles aménagés. Quand les combles sont utilisés en tant que pièce, nul besoin de refaire les revêtements au mur et au plafond. Comme le chantier se passe à l’extérieur, votre maison est protégée des désagréments et vous pouvez y vivre normalement.

Toutefois, l’isolation par l’extérieur est tributaire de la météo et généralement plus chère que l’isolation par l’intérieur.

Comparatif des différentes techniques d’isolation de la toiture et des combles ainsi que des isolants utilisés

Les combles peuvent être habitables ou non, situés sous un toit incliné ou une toiture terrasse… En fonction de leurs caractéristiques et usages, la technique d’isolation thermique et les matériaux employés par les professionnels diffèrent.

Technique d’isolationMéthodeMatériau isolant
Isolation avec rouleauxDans des combles accessibles, les rouleaux d’isolant sont déroulés et posés sur le plancher ou sur les rampants et le plafond.Laine de verre - Laine de roche
Isolation avec panneauxUne ou deux couches de panneaux isolants sont posées entre les chevrons de la charpente, par l’intérieur des combles qui doivent être accessibles. L’ajout d’un pare-vapeur est recommandé pour éviter la stagnation de la vapeur dans les parois. Laine de verre - Laine de roche - Ouate de cellulose - Chanvre – lin – coton - Fibre de bois
Isolation par épandageDans des combles perdus accessibles, l’isolant est étalé manuellement en flocons et réparti sur toute la surface avec un râteau.Laine de verre - Laine de roche - Laine de mouton
Isolation par soufflage/flocageDans des combles perdus non accessibles, une machine insuffle l’isolant depuis l’extérieur pour apporter un meilleur confort thermique.Laine de verre - Laine de roche - Ouate de cellulose
Isolation par sarking dite isolation en sur-toitureL’isolant thermique et phonique est fixé sur une planche placée entre la charpente et la couverture de la toiture.Mousse de polyuréthane - Polystyrène extrudé ou expansé
Isolation avec rouleaux
Méthode
Dans des combles accessibles, les rouleaux d’isolant sont déroulés et posés sur le plancher ou sur les rampants et le plafond.
Matériau isolant
Laine de verre - Laine de roche
Isolation avec panneaux
Méthode
Une ou deux couches de panneaux isolants sont posées entre les chevrons de la charpente, par l’intérieur des combles qui doivent être accessibles. L’ajout d’un pare-vapeur est recommandé pour éviter la stagnation de la vapeur dans les parois.
Matériau isolant
Laine de verre - Laine de roche - Ouate de cellulose - Chanvre – lin – coton - Fibre de bois
Isolation par épandage
Méthode
Dans des combles perdus accessibles, l’isolant est étalé manuellement en flocons et réparti sur toute la surface avec un râteau.
Matériau isolant
Laine de verre - Laine de roche - Laine de mouton
Isolation par soufflage/flocage
Méthode
Dans des combles perdus non accessibles, une machine insuffle l’isolant depuis l’extérieur pour apporter un meilleur confort thermique.
Matériau isolant
Laine de verre - Laine de roche - Ouate de cellulose
Isolation par sarking dite isolation en sur-toiture
Méthode
L’isolant thermique et phonique est fixé sur une planche placée entre la charpente et la couverture de la toiture.
Matériau isolant
Mousse de polyuréthane - Polystyrène extrudé ou expansé

En résumé, pour les combles aménagés, les méthodes d’isolation conseillées sont l’isolation avec panneaux intérieurs (sur les rampants de la toiture avec deux couches croisées entre les chevrons), avec rouleaux ou par sarking, Quant aux combles perdus, vous avez le choix entre l’isolation par soufflage, par épandage, avec panneaux intérieurs ou avec rouleaux.

À savoir

Dans le cas d’une toiture-terrasse, l’isolation se fait uniquement à l’extérieur car isoler de l’intérieur risquerait de créer des problèmes de condensation. Une couche d’isolant type mousse de polyuréthane est alors posée sous le complexe d’étanchéité. Ainsi, l’isolation de votre toiture-terrasse va permettre à la fois de garantir l’étanchéité, d’éviter les problèmes d’infiltration et de limiter les déperditions de chaleur pour réaliser des économies.

Grâce à ces éléments de comparaison, vous pourrez choisir, avec le professionnel qui vous accompagne, la technique la plus adaptée à votre maison : isolation de la toiture par l’extérieur ou isolation des combles.

Quel est le meilleur isolant pour votre toiture ou vos combles ?

Pour une isolation thermique et acoustique performante de vos combles ou de votre toiture, nous vous conseillons d’être particulièrement attentif à la qualité des équipements et matériaux choisis, qu’ils soient d’origine minérale, biosourcée ou issus de la pétrochimie.

Fiez-vous à la certification ACERMI

Choisissez des isolants ayant obtenu la certification ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants). Ce dispositif permet de garantir que les isolants thermiques sont fiables et performants. De plus, si vous voulez bénéficier d’aides dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie ou encore de l’Éco-prêt à taux zéro, la certification ACERMI est obligatoire.

Pour les systèmes d’isolation non traditionnels comme les isolants minces par exemple, vous pouvez vous référer aux avis techniques délivrés par le CSTB.

Choisissez des isolants à faible conductivité thermique

La conductivité thermique est la capacité d’un matériau à conduire la chaleur. Plus la conductivité (λ) de votre isolant thermique est élevée, moins il est efficace. À l’inverse donc, plus (λ) est bas, meilleur est l’isolant.  En sachant que l’isolant thermique se situe toujours entre un volume chauffé et un volume non chauffé, les meilleurs matériaux isolants sont ceux qui affichent une faible conductivité thermique. Ils ont donc une résistance thermique élevée pour une épaisseur standard et offrent une meilleure isolation thermique.

Isolation de la toiture : que dit la réglementation ?

Pour améliorer les performances énergétiques de l’immobilier français, la rénovation d’un seul élément – comme la toiture – doit répondre aux exigences de la réglementation « RT élément par élément ». L’arrêté du 3 mai 2017 définit des niveaux de performance minimum à atteindre pour chaque produit remplacé dans le cadre d’une rénovation. En rénovation – d’autres réglementations existent pour le neuf – le professionnel à qui vous ferez appel devra choisir des isolants dont la résistance thermique est de R ≥ 4 m2.K/W ou R ≥ 4,4 m2.K/W pour les rampants des combles aménagés et R ≥ 4,8 m2.K/W pour les planchers de combles non aménagés. La résistance thermique (R) évalue la capacité du matériau isolant à résister aux températures chaudes ou froides en tenant compte de son épaisseur. Pour en savoir plus sur la réglementation : consultez le guide Travaux de rénovation : la réglementation thermique réalisé conjointement par l’Ademe et le Ministère de la Cohésion des Territoires.

N’hésitez pas à faire un point exhaustif sur les équipements et matériaux que vous souhaitez utiliser avec votre professionnel. Ce dernier pourra vous proposer une sélection de produits en fonction de vos critères d’exigence.

4

Faites le point sur votre budget

Diagnostic thermique, travaux d’isolation, éventuel aménagement intérieur… Le coût de votre projet doit être évalué bien en amont. Chiffrez avec précision les dépenses prévues pour chaque poste. Il existe plusieurs solutions de financement pour le projet d’isolation des combles de votre maison. Vous pouvez débloquer des fonds personnels ou prendre un crédit travaux auprès d’un établissement bancaire.

Le prix des travaux de d’isolation des combles de votre maison peut être allégé par différentes aides financières. Pour en bénéficier, il est préférable que votre projet comprenne des travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre maison. Voici une liste non exhaustive de ces aides :

  • L’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) si vous pouvez démontrer que votre projet réduira votre consommation d’énergie.
  • L’aide de l’État Ma Prime Rénov pour réaliser des travaux de rénovation énergétique à moindre coût. Cette aide s’adresse à tous les propriétaires d’un logement construit depuis plus de 2 ans et qui font réaliser les travaux par un professionnel RGE (également ouverte aux copropriétés pour les travaux dans les parties communes).
  • Les subventions accordées sous conditions par les collectivités locales, etc.
  • L’agence nationale de l’habitat (Anah) étudiera votre dossier en fonction de vos ressources et jugera aussi de l’importance de ces travaux dans le cadre de l’amélioration globale de votre confort.

Pour en savoir plus, consultez notre guide sur le budget et les aides financières.

Notre conseil

Pour vous guider dans l’élaboration de votre plan de financement, contactez l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) ou votre Agence Départementale d’Information sur le Logement (ADIL). Ces structures vous donneront toutes les informations sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre dans le cadre des travaux d’isolation des combles de votre maison.

5

Choisissez vos professionnels

Quel professionnel choisir ? Architecte, maître d’œuvre, artisan ou entreprise générale de travaux. Le choix du professionnel adapté à votre projet d’isolation de combles dépend de l’ampleur des travaux engagés, de vos besoins et de vos envies. D’autres artisans seront peut-être associés à votre projet : couvreur, électricien, menuisier, maçon… Faites attention au choix des professionnels :

  • Vérifiez les références de plusieurs professionnels, comparez les devis et les services proposés et n’hésitez pas à contacter d’anciens clients pour vous faire un avis. Tout professionnel doit pouvoir définir et chiffrer ses prestations avant de débuter son intervention. Consultez les conseils de nos experts pour trouver le professionnel adapté à votre projet.
  • N’oubliez pas non plus de vérifier que les professionnels retenus ont bien souscrit toutes les assurances obligatoires (responsabilité civile, etc.).
  • Veillez en amont à leur bonne coordination sur le chantier.

À savoir

Dans le cas où les travaux d’isolation du toit et des combles de votre maison s’intègrent à un projet plus global d’amélioration de la performance énergétique de votre habitation, veillez à ce que votre professionnel soit labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cela vous permettra peut-être de bénéficier d’une aide financière de l’État, de l’Ademe ou des collectivités territoriales dont vous dépendez. Le label RGE est également nécessaire pour pouvoir bénéficier de Ma Prime Rénov’.

6

Effectuez les démarches administratives pour isoler les combles de votre maison

L’aménagement de combles permet d’augmenter la surface habitable déclarée et modifie souvent l’aspect extérieur des toitures (ajout d’une lucarne, d’une fenêtre de toit, etc.). Le dépôt d’une déclaration préalable de travaux est nécessaire s’il y a modification de l’aspect extérieur de la maison.

À savoir

Si vous aménagez votre grenier sans l’agrandir, vous n’avez aucune formalité à faire.

Un permis de construire est obligatoire pour les travaux ayant pour effet la création d’une surface de plancher dépassant 20 m2 ou 40 m2 dans les zones urbaines couvertes par un Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou portant la surface totale de plancher de la maison après travaux à plus de 150 m2. Si votre maison est située dans un secteur sauvegardé ou est inscrite au titre des monuments historiques, des démarches administratives complémentaires doivent être effectuées. Renseignez-vous auprès du service urbanisme de votre mairie.

Quelles sont les démarches administratives à faire lors de travaux de rénovation ?

Guide de rénovation
7

Assurez-vous

Vous engagez des travaux d’isolation des combles de votre maison ? Avant de lancer le chantier, n’oubliez pas de souscrire une assurance dommages-ouvrage vous donnant des fonds pour les travaux en cas de sinistres (avant même le passage de l’expert) pour procéder aux réparations des éléments faisant l’objet d’une garantie décennale. Cette assurance est obligatoire.

Quelles sont les assurances à souscrire lors de travaux de rénovation ?

Guide de rénovation
8

Lancez les travaux d’isolation des combles de votre maison

Après avoir validé le devis du professionnel choisi et fixé avec lui les dates de début et de fin de chantier, vous êtes prêt pour lancer les travaux de vos combles ou de votre toiture !

Que faire pendant le chantier ?

Veillez au quotidien au bon déroulement des travaux. Muni d’un carnet et d’un crayon, vérifiez que les travaux effectués sont bien conformes au projet validé en amont. N’hésitez pas à prendre des photos de l’avancée du chantier et des éventuels défauts constatés pour en parler avec votre professionnel : posez-lui toutes vos questions.

Vous pouvez également lister vos demandes par écrit et les formuler lors des visites de chantier. En cas de problème, n’hésitez pas à solliciter une réunion avec les différents intervenants afin de trouver une solution. Lorsqu’un artisan commet une erreur, c’est à lui d’assumer le coût des travaux supplémentaires. En revanche, si vous souhaitez faire des modifications tardives (non prévues dans le projet initial), elles seront à votre charge.

Que faire au terme du chantier d’isolation de vos combles ou de votre toiture ?

Programmez une visite de réception des travaux. Ce rendez-vous est généralement couplé au dernier versement. Veillez à bien contrôler que tous les travaux correspondent à vos attentes. Pour une réception de chantier sans stress, consultez les conseils de nos experts.

Les travaux d’isolation des combles et de la toiture de votre maison sont terminés ?

Vous allez sans doute faire des économies d’énergie substantielles. Mais n’oubliez pas que la performance énergétique se construit aussi au quotidien : en visant la qualité pour vos équipements électriques (éclairage, électroménager, informatique, etc.), en connaissant mieux vos habitudes de consommation et en adoptant des gestes simples pour économiser.

 

Découvrez d'autres guides pour vous aider dans la rénovation de votre logement

Pour aller plus loin

Énergie Maison

À lire aussi

close Created with Sketch.
Created with Lunacy
Recevez chaque mois nos conseils de saison

Nouveau – Découvrez notre programme de formation gratuit dédié à la rénovation énergétique en copropriété

close Created with Sketch.